Corse Net Infos - Pure player corse

58e Tour de Corse Automobile : Vers la pérennité !


Rédigé par José Fanchi le Jeudi 1 Octobre 2015 à 18:02 | Modifié le Vendredi 2 Octobre 2015 - 02:15


J’ai comme un petit pincement au cœur ce matin. Les souvenirs remontent à la surface, les images défilent. Les personnages aussi. Le Tour de Corse reprend du poil de la bête et ça fait chaud au cœur de voir notre île à la pointe de l’actualité donnant la plus belle image possible de sa marche en avant. Après la grande migration de la fin des années deux mille, revoilà le monument installé sur la pyramide des valeurs et les chemins de la pérennité


La pluie occupe les esprits. Les pneumatiques aussi. Les patrons d’écuries se posent des questions sur cette Corse automnale qui les perturbe. Les pilotes sont affûtés mais eux aussi ne savent peut-être pas ce qui les attend. Les châtaignes ne sont pas encore là pour tapisser le macadam certes, mais tous se posent la question de savoir comment seront les routes de l’intérieur avec cet automne précoce qui serre les gorges et forcent à l’improvisation. Demandez aux Larousse, Darniche, Mouton, Serpaggi et autre Manzagol, Nicolas et Ragnotti si eux, s’en posaient des questions ?
L’aventure c’est l’aventure ! A cette époque on se contentait de la météo et d’un tour sur place, un simple passage suffisait à prendre les décisions. Mais bon, à chacun son époque, à chacun sa préparation et ses reconnaissances comme au bon vieux temps chez Félicien Balesi à Quenza…
 
La carte de visite
Revenons à nos moutons, et parlons un peu de cette manche du championnat qui ne sert plus à grand-chose sinon à mettre notre région en valeur. Et les pilotes bien sûr. Car la Corse, pour eux, c’est autre chose. C’est une marque, une sorte d’ADN que tous veulent ancrée en eux, une carte de visite dont on ne peut se passer lorsqu’on est un pilote de notoriété. C’était vrai à l’époque, ça l’est tout autant aujourd’hui. 
Raison pour laquelle « ils » ne vont pas se faire de cadeau. Qu’ils se nomment Ogier, Latvala, Mikkelsen ou Sarazzin, sans oublier Neuville (vainqueur en 2011). Le plateau de cette 58e édition, c’est vrai, est superbe. Il laisse augurer d’une belle bataille rangée entre quelques marques qui ont fait le grand saut et ne songent qu’à  l’emporter, à l’image de Wolkswagen Motorsport et ses trois pilotes de pointe que sont Ogier, Mikkelsen et Latvala qui demeurent les grands favoris.
Nous pensons également à Citroën, toujours dans le coup avec Meeke, Ostberg et Lefebvre, qui ne vont sans doute pas faire de la figuration, sans oublier non plus les Ford de Kubica, Evans, Tänak ou encore Bouffier, Skoda avec Lappi et Tidemand, Hyndai qui comptera sur Neuville, Sordo, Paddon ou Abbring, et bien entendu les outsiders que sont Prokop, Dumas, Giordano et autres Camilli.
Et les nôtres bien sûr, comment les oublier ces jeunes et anciens qui vont donner le meilleur d’eux-mêmes à l’image des Martini, Trojani, Leandri, Mattei, Marchi, Fratti, Casanova, Poli et tous les autres, qui vont se mêler à la lutte pour figurer en meilleure position dimanche soir. 
 
La Cinarca pour commencer…
Une belle brochette de candidats qui va s’en donner à cœur joie trois journées durant à travers la Corse profonde mais aussi celle du littoral qui ne manque pas d’atouts. Les Cortenais ont assisté hier à la revue des troupes, les Ajacciens vont découvrir les nouveaux héros de la route dès ce matin dans une Cinarca qui mérite plus que jamais son surnom de « palais vert » avec une mise en bouche particulièrement rapide autant que piégeuse. Un coup d’envoi on ne peut plus sélectif pour ceux qui vont tirer leurs premières cartouches et marquer leur territoire. Ces 29 km entre Liamone et Sarrola sont semés d’embuches sur des routes étroites et sinueuses qui se prêtent fort bien à des attaques maîtrisées sur des portions comme la traversée de Casaglione, de Sari et St André d’Orcino avant d’emprunter le col de Sarsoghju pour redescendre vers Sarrola, avec ses portions hyper rapides.
La caravane se dirigera ensuite en liaison vers Casamozza pour une spéciale marathon de près de 50 km jusqu’à Ponte-Leccia par Campile, Bisinchi et Valle du Rostino pour enchaîner avec la troisième épreuve du jour entre Francardo et Sermano, longue de 36 km, qui pourrait, qui sait, s’avérer juge de paix en fin de journée…La Castagniccia reste au cœur du Tour !
Une première journée qui va nous mettre en appétit avec la superbe bagarre que vont se livrer les ténors de la route.
Le Tour, notre Tour, est bel et bien de retour et ça fait chaud au cœur !
 J. F.

Les engagés

 

 

 

VOLKSWAGEN MOTORSPORT 

Sébastien OGIER
Julien INGRASSIA 


VOLKSWAGEN POLO R WRC 

 


VOLKSWAGEN MOTORSPORT 

Jari-Matti LATVALA
Miikka ANTTILA 


VOLKSWAGEN POLO R WRC 

 


CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT 

Kris MEEKE
Paul NAGLE 


CITROËN DS3 WRC 

 


CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT 

Mads OSTBERG
Jonas ANDERSSON 


CITROËN DS3 WRC 

 


M-SPORT WRT 

Elfyn EVANS
Daniel BARRITT 


FORD FIESTA RS WRC 

 


M-SPORT WRT 

Ott TANAK
Raigo MOLDER 


FORD FIESTA RS WRC 

 


HYUNDAI MOTORSPORT 

Thierry NEUVILLE
Nicolas GILSOUL 


HYUNDAI i20 WRC 

 


HYUNDAI MOTORSPORT 

Dani SORDO
Marc MARTI 


HYUNDAI i20 WRC 

 


VOLKSWAGEN MOTORSPORT 2 

Andreas MIKKELSEN
Ola FLOENE 


VOLKSWAGEN POLO R WRC 

 

10 

HYUNDAI MOTORSPORT N 

Kevin ABBRING
Sebastian MARSHALL 


HYUNDAI i20 WRC 

 

12 

CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT 

Stéphane LEFEBVRE
Stéphane PREVOT 


CITROËN DS3 WRC 

 

14 

 

Robert KUBICA
Maciej SZCZEPANIAK 


FORD FIESTA RS WRC 

PIRELLI 

15 

M-SPORT WRT 

Bryan BOUFFIER
Thibault DE LA HAYE 


FORD FIESTA RS WRC 

 

20 

HYUNDAI MOTORSPORT N 

Hayden PADDON
John KENNARD 


HYUNDAI i20 WRC 

 

21 

JIPOCAR CZECH NATIONAL TEAM 

Martin PROKOP
Jan TOMANEK 


FORD FIESTA RS WRC 

 

22 

 

Stéphane SARRAZIN
Jacques Julien RENUCCI 


FORD FIESTA RS WRC 

 

24 

 

Romain DUMAS
Denis GIRAUDET 


PORSCHE 911 GT3 RS 

 

25 

 

Francois DELECOUR
Sabrina DE CASTELLI 


PORSCHE 911 GT3 

 

33 

WWW RALLY PROJECT.COM 

Max RENDINA
Emanuele INGLESI 


MITSUBISHI LANCER EVO X 

 

34 

 

Quentin GIORDANO
Valentin SARREAUD 


CITROËN DS3 R5 

 

35 

 

Jourdan SERDERIDIS
Frederic MICLOTTE 


CITROËN DS3 R5 

 

37 

FWRT 

Lorenzo BERTELLI
Giovanni BERNACCHINI 


FORD FIESTA RS WRC 

PIRELLI 

38 

SKODA MOTORSPORT 

Esapekka LAPPI
Janne FERM 


SKODA FABIA R5 

 

39 

SKODA MOTORSPORT 

Pontus TIDEMAND
Emil AXELSSON 


FORD FIESTA R5 

 

40 

BRR BAUMSCHLAGER RALLY AND RACING TEAM 

Armin KREMER
Pirmin WINKLHOFER 


SKODA FABIA R5 

 

42 

TEAM ORECA 

Eric CAMILLI
Benjamin VEILLAS 


FORD FIESTA R5 

 

43 

SAINTELOC JUNIOR TEAM 

Craig BREEN
Scott MARTIN 


PEUGEOT 208 T16 R5 

 

44 

 

Julien MAURIN
Nicolas KLINGER 


FORD FIESTA R5 

 

45 

TEAM ORECA 

Teemu SUNINEN
Mikko MARKKULA 


FORD FIESTA R5 

 

48 

 

Gianluca LINARI
Nicola ARENA 

 

 

 
 

49 

 

Anders GRONDAL
Roger EILERTSEN 


CITROËN DS3 R5 

 

50 

 

Jonathan HIRSCHI
Victor BELLOTTO 


PEUGEOT 208 T16 R5 

 

51 

 

Charlotte DALMASSO
Marion RENCHET 


CITROËN DS3 R3T 

 

52 

 

Simone TEMPESTINI
Matteo CHIARCOSSI 


CITROËN DS3 R3T 

 

53 

PRINTSPORT 

Ole Christian VEIBY
Anders JAEGER 


CITROËN DS3 R3T 

 

55 

ABU DHABI RACING TEAM 

Mohammed AL MUTAWAA
Stephen MCAULEY 


CITROËN DS3 R3T 

 

57 

EQUIPE DE FRANCE FFSA 

Yohan ROSSEL
Benoit FULCRAND 


CITROËN DS3 R3T 

 

58 

 

Thierry FOLB
Franck LE FLOCH 


CITROËN DS3 R3T 

 

60 

 

Quentin GILBERT
Renaud JAMOUL 


CITROËN DS3 R3T 

 

63 

 

Federico DELLA CASA
Domenico POZZI 


CITROËN DS3 R3T 

 

65 

 

Pierre-Louis LOUBET
Vincent LANDAIS 


CITROËN DS3 R3T 

 

66 

 

Jean-René PERRY


CITROËN DS3 R3T 

 

70 

 

Jordan BERFA
Damien AUGUSTIN 


CITROËN DS3 R3T 

 

71 

 

Alain FOULON
Gilles DELARCHE 


MITSUBISHI LANCER EVO X 

 

73 

 

Nil SOLANS
Miguel IBANEZ 


PEUGEOT 208 T16 

 

74 

ACSM RALLYE TEAM 

Joan CARCHAT
Claudi RIBEIRO 


MITSUBISHI LANCER EVO X 

 

75 

 

Eamonn BOLAND
Michael MORRISSEY 


SUBARU IMPREZA 

 

76 

 

Jean-Philippe MARTINI
Ambroise FIESCHI 


CITROËN DS3 R3T 

 

77 

TEAM RENAULT SPORT TECHNOLOGIES 

Andrea CRUGNOLA
Michele FERRARA 


RENAULT CLIO R3T 

 

81 

TEAM 2B YACCO 

Pascal TROJANI
Jean-Noel VESPERINI 


CITROËN C4 WRC 

 

82 

 

Frédéric RAYNAL
Xavier DREVET 


FORD FIESTA R5 

 

83 

SAINTELOC JUNIOR TEAM 

Jean-Mathieu LEANDRI
Anthony GORGUILO 


PEUGEOT 208 T16 

 

84 

 

Yuriy PROTASOV
Pavel CHEREPIN 


FORD FIESTA R5 

 

85 

 

Jean-Dominique MATTEI
Patrick SCIPILITTI 


FORD FIESTA R5 

 

86 

 

Jean-Francois MARCHI
Eric FRATTI 


PEUGEOT 208 T16 

 

87 

 

Pierre QUILICI
Laurent MICHON 


FORD FIESTA R5 

 

88 

 

Christian CROZET
Sylvain BLANOT 


FORD FIESTA R5 

 

89 

TEAM 2HP COMPETITION 

Patrick ROUILLARD
Guilhem ZAZURCA 


PORSCHE 997 

 

90 

 

Romain MARTEL
Vanessa LEMOINE 


PEUGEOT 207 S2000 

 

92 

 

Jean-Paul VILLA
Gilbert DINI 


PEUGEOT 207 S2000 

 

 
 

93 

 

Christophe CASANOVA
Stéphane DAMERVAL 


PEUGEOT 207 S2000 

 

94 

 

Jean-Yves PANAGIOTIS
Loic PANAGIOTIS 


PORSCHE 997 GT3 

 

95 

 

Hervé POLI
Xavier LYONNET MARIANI 


PORSCHE 997 GT CUP 

 

96 

 

Yannick PANAGIOTIS
Valérie PANAGIOTIS 


RENAULT CLIO V6 TROPHY 

 

97 

 

Francois PERROUSE
Jessica JAMES 


NISSAN 350Z 

 

98 

 

Raphael ASTIER
Vincent GROULIER 


BMW Z3 M 

 

99 

TEAM 2B YACCO 

Olivier PONTHIEU
Margaux PONTHIEU 


PORSCHE CAIMAN S 

 

100 

 

Richard THIERY
Olivier FOURNIER 


PORSCHE 996 GT RS 

 

101 

 

Eric MATHIEU
Julien GRIMOT 


BMW M3 

 

102 

 

Didier PLANFORET
Roxanne RIDEZ-ECK 

 

 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports