Corse Net Infos - Pure player corse

58e Tour de Corse Automobile (1-4 octobre) : L’intégralité des épreuves diffusées par Canal + Sport


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 4 Septembre 2015 à 23:17 | Modifié le Samedi 5 Septembre 2015 - 00:30


À 26 jours du 58e Tour de Corse (1-4 octobre) qui marque aussi le retour du Championnat du Monde des Rallyes sur l’Ile de Beauté, la Fédération Française du Sport Automobile et CANAL+ viennent d’annoncer leur partenariat pour la quatrième année consécutive. En effet, le Groupe CANAL+ diffusera l’intégralité des épreuves chronométrées du Tour de Corse sur CANAL+SPORT. Voilà en tout cas une nouvelle qui va provoquer l’enthousiasme des inconditionnels du Tour qui évoquent d’ores et déjà un retour « historique » du Tour de Corse. Qui s’en plaindrait ?


Photos Agence S Presse C.Saulnier
Photos Agence S Presse C.Saulnier
Tout ce « bouleversement heureux » grâce à un dispositif unique et des moyens de production exceptionnels, CANAL+SPORT offrira une couverture complète à cette épreuve mythique : pas moins d’une vingtaine de caméras par épreuve spéciale, 2 hélicoptères, 1 avion relai, 12 caméras embarquées et de nombreuses caméras au sol contribueront au spectacle. On n’en espérait pas tant mais bon, puisque tout le monde est décidé à mettre le paquet, allons-y gaiement et viva u nostru giru di Corsica, e cusi sia !
Le Groupe CANAL+ est heureux de poursuivre son investissement aux côtés de la Fédération Française du Sport Automobile en diffusant l’épreuve française du Championnat du Monde FIA des Rallyes WRC. Cette  épreuve complète l’offre sport automobile des chaînes CANAL+ avec la diffusion, en intégralité et en exclusivité, du Championnat du Monde de Formule 1® FIA, du GP2 Series, de l’IndyCar Series et du Championnat FIA de Formule E : « Une nouvelle fois, le Virtual Live Timing permettra de suivre en direct, à l’instant T,  les écarts de chronomètre entre les différents concurrents, alors que la Visualisation 3D permettra elle, de reconstituer et comparer les comportements de plusieurs voitures superposées sur la même portion de piste en mode fantôme, la présentation des épreuves spéciales en cartes 3D » nous confirment les organisateurs qui travaillent sans relâche sur l’événement depuis des mois, avec des incursions sur le terrain, des reconnaissances, tant sur la sécurité que sur le circuit et le kilométrage. Ils ont effectivement travaillé d’arrache pied pour redonner au Tour en plus de ses lettres de noblesse, la popularité qu’il n’aurait jamais dû perdre sans la migration que l’on sait… Les choses semblent avoir changé, c’est de bon augure pour le monument sportif de notre patrimoine.
 
Le Tour et ses détours…
La clôture des engagements est intervenue en début de semaine et les choses semblent se dérouler dans les meilleures conditions à quelques semaines du départ. Il va sans dire qu’avec l’ouverture pratiquée par les organisateurs, le Tour de Corse accueillera cette année les meilleurs pilotes de l’hexagone groupés en catégorie « nationale » dans le championnat de France des rallyes dont ce sera la 6e épreuve de la saison.
Le Tour est en effet ouvert à tous les licenciés et à toutes les voitures, sans aucune condition d’inscription au championnat national. Le Tour sera accessible pour un montant identique à n’importe quelle manche du championnat de France, à savoir 1000 euros de droits d’engagement (avec licence ça va de soi).

Les grands moments du Tour 2015
Manche française du championnat du monde des rallyes, le Tour de Corse bénéficie du soutien des acteurs régionaux comme nous l’avons souligné à diverses reprises. En ce qui concerne le transport, avec Air Corsica et Corsica Ferries, l’hébergement grâce aux Offices de Tourisme insulaires, l’aide est considérable et permettra des conditions d’accueil de qualité et l’image d’une île qui sait accueillir.
Du 1er au 4 octobre, le Tour sillonnera les deux départements et fera étape tous les soirs dans une ville différente. Un Tour de Corse comme on les aime, pour tous, tout simplement. On pourra voir la grande caravane à Bastia, Porto-Vecchio, Ajaccio et Corte et bien d’autres villes et villages.
Côté sportif, on ne va pas revenir sur le tracé, superbement étudié par les organisateurs avec des épreuves nouvelles mais aussi les anciennes, les mythiques, les classiques. Du large, du serré, des enchaînements particulièrement coriaces, des enfilades et des classiques où la moindre erreur est sanctionnée.
Autre fait nouveau qui revêt son importance, pour la première fois, les pilotes occasionnels auront l’opportunité de conduire en toute sécurité dans les traces des pilotes disputant le championnat du monde des rallyes. En effet, une épreuve de régularité mise en place par la FFSA et parrainée par Bernard Darniche (six fois vainqueur de l’épreuve)  sera réservée aux pilotes de Supercars, voitures électriques ou hybrides mais aussi des voitures de légende. Un rallye des 10 000 virages new look qui ne manquera pas de piquant.
Allez, encore quelques jours de patience pour vivre ou revivre la grande aventure du Tour de Corse dont la Corse entière salue le retour parmi les grandes classiques de ce mode.
J.F.

Les trophées Michelin et GT 2i

58e Tour de Corse Automobile (1-4 octobre) : L’intégralité des épreuves diffusées par Canal + Sport
Le challenge, mis en place par la FFSA et son partenaire officiel,  est accessible tout au long de la saison pour les pilotes amateurs. Le trophée Michelin alloue chacune des épreuves d’une dotation d’une valeur de 30 000 euros et 28 pneumatiques, cela jusqu’au 24e équipage classé.
Autre trophée, celui GT 2i soutenu par le partenaire fédéral, qui attribuera un prix aux trois premiers pilotes amateurs insulaires et aux trois équipages étrangers. Ces derniers remporteront ainsi des bons d’achat valables sur le site Internet (www.gti2.com) société spécialisée dans la vente d’accessoires de compétition. 



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports