Corse Net Infos - Pure player corse

2 personnes soupçonnées de préparer des attentats contre des musulmans interpellées à Ajaccio


Rédigé par MS le Dimanche 24 Juin 2018 à 19:48 | Modifié le Dimanche 24 Juin 2018 - 23:12


Dans la nuit de samedi à dimanche, deux personne proche des mouvements d'extrême droite ont été interpellées lors d’une opération policière d'envergure menée dans une résidence route des Sanguinaires à Ajaccio. Huit autres personnes appartenant à la même mouvance ont été interpellées par Direction générale de la Sécurité intérieure un peu partout en France


(Image d'illustration)
(Image d'illustration)
Une opération qui a duré plusieurs heures, a été menée samedi soir sur la route des Sanguinaires à Ajaccio par une vingtaine de policiers armés et cagoulés, agissant sur commission rogatoire d’un juge  du parquet anti-terroriste parisien.
Il s'agissait de fonctionnaires de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), et du RAID, dont les interventions en Corse sont rares, sont intervenus. 
En fait l'opération qui s'est déroulée simultanément en Corse-du-Sud, en Haute-Vienne, en Charente-Maritime et dans la région parisienne, visait 10 personnes liées à un groupuscule d'ultra droite soupçonnées de préparer des actions visant des musulmans.
A Ajaccio ce sont deux personnes qui auraient été interpellées.


Ces personnes feraient partie de "Action des Forces opérationnelles" (AOF). Au cours des perquisitions qui ont suivi plusieurs armes auraient été découvertes.
Toutes les personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour 96 heures.


Au terme de l'opération Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur a commenté les interpellations sur les réseaux sociaux en ces termes :"
Interpellations d'individus liés à l'ultradroite, soupçonnés de passage à l'acte : je salue l'engagement constant de la DGSI qui veille au quotidien à la protection des Français face à toute cation violente, d'où quelle vienne."
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie