Corse Net Infos - Pure player corse

0 à 0 à Sochaux : L' ACA reste stérile


le Samedi 31 Août 2013 à 19:10 | Modifié le Dimanche 1 Septembre 2013 - 01:05


Encore un nul, et un point acquis au forceps face à des Sochaliens très offensifs, et qui ont eu, comme Paris deux-semaines avant, le jeu pour eux. Un ACA toujours en quête d'actions offensives, mais qui gère toujours aussi bien les choses derrière. Un contre aurait pu permettre aux Ajacciens de faire le hold-up, en fin de rencontre.


Encore décisif, Ochoa n'a pas été perturbé par les dernières rumeurs le concernant
Encore décisif, Ochoa n'a pas été perturbé par les dernières rumeurs le concernant
Stadiu Bonal, Sabbatu u 31 d’Aogstu di u 2013
FC Sochaux 0–0 AC Aiacciu
Scopi : Nisunu
Avvertimenti : Diarra (46a) pà l'ACA ; Zouma (55a) pà l'ACA
Tempu : Dolci ; Tarrenu : Mediu
Spettatori : Circa 12 000
 Arbitru : Sgiò Desiage

ACA : Ochoa – André, Nadeau, Perozo, Bonnart – Pierazzi (Cap.), Mostefa, Pedretti(Popescu 90+1) – Belghazouani, Diarra, Mutu (Lasne 55a)
Bancu : Sissoko, Hengbart, Deville, Popescu, Arrache, Lasne, Dielna
Add : F. Ravanelli
FCSM : Pouplin – Corchia, Carlao, Zouma, Faussurier – Nogueira (Cap.) (Dias 76a), Roudet, Doubaï, Eickmayer, Contout (Prcic 90+1), Bakambu (A. Camara 68a)
Bancu : P. Camara, Dias, A. Camara, Prcic, Poujol, Butin, Boumal
Add : E. Hély


U Scontru

Sochaux entame bien ce match, par des ballons directs et des passes osées. En fin de premier quart –d’heure, Ochoa s’interpose de justesse devant une talonnade vicieuse de Bakambu, bien servi dos au but (15a). Deuxième très grosse occasion venue de la droite, Contout se joue facilement de Bonnart, et donne deux coups de têtes pour trouver Bakambu, mais ce dernier dévie droit sur Ochoa, encore décisif (18a). L’ACA réagit par un tir d’André, droit en tribune. Dans la foulée, nouvelle occasion Doubiste, on combine devant Bonnart et Nadeau, Bakambu reprend sans contrôle, et Ochoa est tout content de voir le ballon sortir en six mètres (24a).Toujours pas de liant dans le jeu offensif ajaccien, malgré de bonnes idées, pas suivies par la précision. Et Sochaux en profite, par Bakambu notamment, qui échoue encore d’un rien, repris in-extremis par Bonnart (35a). Sur corner, les locaux insistent et manquent encore de pas grand-chose l’ouverture du score. L’ACA réagit enfin, et Pedretti centre fort pour Mutu, et oblige ainsi la défense à se dégager en catastrophe. A la pause, avantage Sochaux. 
Retour des vestiaires avec un carton bête pour Diarra. Première énorme occasion pour Sochaux, Bonnart et Diarra oublient complètement Nogueira, qui reçoit un centre au second poteau, mais le Jaune et Bleu se rate et dévisse (50a).
Après la sortie de Mutu pour Lasne, Belghazouani en pointe se procure une première occasion, mais manque de puissance sur son enroulé. Petit rythme, et Pedretti en profite, et frappe en rupture, mais c’est au-dessus. Paul Lasne s’y essaye de manière plus fine, et après deux dribbles, voit Pouplin boxer son tir puissant et flottant du gauche (69a).
L’ACA continue ses mauvais choix et Sochaux reprend la main, Roudet tente sa chance d’un tir lifté, détourné parfaitement par Ochoa, qui se détend (73a). La réponse de l’ACA sur une bonne séquence par la droite, Mostefa récupère, décale lasne qui frappe avec rebond, Mostefa se jette et manque de quelques centimètres le cuir (75a). Les deux formations s’endorment, mais sur un ballon plein axe, Diarra s’échappe, et frappe, mais tombe au même moment, le ballon s’envole (90+1). Dans la foulée, contre mené par Lasne, qui avance et décale Popescu, mais le Roumain trouve le pied d’un défenseur, alors que deux Ajacciens étaient présents en retrait (90+3).

L'ACA

Zubar finalement forfait, dans une composition similaire à celle du dernier match, Nadeau retrouvait sa place dans l’axe de la défense, aux dépens de Dielna. L'ACA s'est encore montré trop peu productif devant, malgré des tentatives intéressantes. Pour autant, le salut n'est venu que de Lasne, dans la construction. On notera le choix surprenant de Ravanelli de faire sortir Mutu à l'heure de jeu.
Derrière, Laurent Bonnart ne satisfait toujours pas. Battu dans la plupart des domaines, l'ancien marseillais s'est montré trop à son désavantage, n'étant présent que dans les moments de ruptures. On a, heureusement, retrouvé un Perozo en forme, toujours aussi prompt dans le jaillissement, et ne s'embarrassant pas du ballon dans les moments chaud. Encore des points pour le Vénézulien. 
En résumé, l'ACA fait un match solide défensivement, encore une fois, mais a failli craquer  bon nombre de fois. Devant, le bât blesse, indéniablement. 


L'Avversariu

On se demande encore comme cette équipe peut jouer chaque année le maintien, tant les talents donc elle dispose sont grands. La victoire leur semblait promise, tant les offensives allaient bon train, et les gestes étaient bons. 
Bakamabu a manqué de lucidité, et aurait même dû tuer le match en première période. Un milieu solide, emmené par un Contout très performant devant, souvent vainqueur dans ses duels, mais pas toujours précis dans les passes.  
Pas grand-chose ne manquait à Sochaux pour décrocher les trois points, mais l'ACA a chèrement défendu son point. La seule frayeur fut en fin de rencontre, avec un contre concédé au plus mauvais moment, heureusement pour eux sans conséquences. 

U Bilanciu

A défaut d'attaquer, l'ACA a défendu. Pas toujours bien, il est vrai, mais l'essentiel est là, Memo Ochoa garde sa cage inviolée pour le second match consécutif. 
Si la stérilité offensive reste préoccupante, et même inquiétante, il faudra attendre que la trève passe, et qu'arrive Evian pour retrouver un ACA peut-être plus complet, et plus lui-même. Les retours de Cavalli, Eduardo, Faty et Oliech pourraient donner plus de résultats, sans compter l'intégration du jeune Tallo, dont on attend beaucoup, du coté de Ravanelli. 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse