Corse Net Infos - Pure player corse

Volley-Ball : Le GFCA s'impose à Cannes


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Dimanche 13 Décembre 2015 à 10:06 | Modifié le Dimanche 13 Décembre 2015 - 14:03


Le GFCA affrontait Cannes ce samedi au Palais des Victoires de Cannes. En plein doute depuis leur série de défaites ces dernières rencontres, une victoire était recommandée pour Frederic Ferrandez et ses hommes pour reprendre confiance.


(© GFC Ajaccio VB)
(© GFC Ajaccio VB)

Comptant pour la dixième journée de championnat de Ligue A, cette rencontre entre l'AS Cannes et le GFCA a fait planer le doute sur l'issue de la rencontre jusqu'à son terme.

Dès l'entame de la rencontre, Jovica Simovski et Florian Lacassie semblaient en meilleur forme que lors de la précédente rencontre face à Nantes. Radic réduisait l'écart, et le set devenait rapidement équilibré (7-8 au premier temps mort). Les ajacciens prenaient de l'avance par l'intermédiaire d'une bonne construction en block de Brett Dailey et Florian Lacassie (7-11). Les Cannois ne trouvaient pas de solutions en ce début de partie et profitaient seulement de fautes ajacciennes pour marquer quelques points (9-16). Petkovic essayait tant bien que mal de relancer son équipe, mais le collectif ajaccien conservait sans trop de difficulté son avance (16-22). Deux fautes côté ajaccien allaient offrir la possibilité aux hommes de Kolakovic de revenir au score, mais ça n'allait pas être suffisant. Le GFCA s'imposait sur ce premier set, 18-25

Dans une deuxième manche qui n'avait pas démarré positivement pour les hommes de Frederic Ferrandez, rapidement mené 7 à 2, la tendance allait rapidement s'inverser à la suite d'une multitude de fautes Cannoises, offrant ainsi la possibilité aux ajacciens de remonter à 8-7. Deux autres fautes en attaque de Petkovic et Gommans donnaient l'avantage à Jeff Exiga et ses coéquipiers (9-10). À ce moment là, le deuxième set s'équilibrait (19-19 / 24-25), donnant une fin de set très disputée. Jovica Simovski laissait filer la première balle de set sur une erreur de service (26-26) mais rattrapait le coup en inscrivant la deuxième balle de set ajaccienne sur une puissante attaque (26-28).

Les rôles s'inversent en milieu de rencontre

(© AS Cannes)
(© AS Cannes)
Au retour de la pause, Kolakovic semblait avoir remotivé ses troupes, reconstruisant leur jeu de manière plus efficace qu'en ce début de match. Rapidement, le GFCA se laissait déborder (8-3) et ne trouvait pas de solution pour revenir au score, malgré de bonnes réalisations du pointu ajaccien et de Florian Lacassie (13-9). Gommans et Petkovic, auteurs de 23 points et 19 points dans ce match, n'allaient pas laisser de chance à la défense insulaire. Une baisse de rythme face à une équipe bien mieux structurée ne laissait que très peu d'opportunités au GFCA pour revenir dans ce set (21-13). Ragonnet, auteur de deux aces en fin de set, mettait fin aux espoirs des rouges et bleus, lourdement vaincus sur cette manche (25-13).

À cet instant de la rencontre, les trois points étaient encore accessibles pour le collectif ajaccien qui retrouvait un rythme plus soutenu dans le jeu. Malgré un début de set plutôt équilibré (3-3), Cannes profitait d'une faute de service de Jovica Simovski pour reprendre l'avance (4-3). Gommans et Radic enchaînaient dans la foulée et redonnaient une petite avance à leurs coéquipiers (9-6). Florian Lacassie et Brett Dailey réussissaient par de bonnes attaques à casser le block Cannois, mais Petkovic faisait lui aussi souffrir la défense ajaccienne (22-15). Georgios Petreas et Jovica Simovski marquaient en fin de set, mais l'avance prise par Cannes allait emmener les deux équipes au tie-break (25-21).

Les ajacciens devaient faire preuve de rigueur dans ce dernier set, n'offrant que très peu de marge d'erreur car bien plus court que les quatres premiers. Rapidement, Georgios Petreas et Jovica Simovski creusaient l'écart (1-4). Brett Dailey s'offrant un ace et ses coéquipiers profitant d'un manque d'attention de la part de Cannesn l'écart devenait considérable (3-9). Les Cannois semblaient reprendre un peu de pêche et revenaient à 10-12. Frederic Ferrandez mettait en place sa stratégie habituel et faisait rentrer Jordan Corteggiani, marquant dès son entrée (10-13). Ragonnet et Gommans essayaient de répondre, mais le collectif inscrivait les deux derniers points de la rencontre (12-15), cassant ainsi la série noire des ajacciens.

Une victoire qui fait du bien au moral.

Une victoire bienvenue pour une équipe n'ayant pas gagné depuis son dernier match face à Chaumont en coupe de France (victoire 3 sets à 0).
Fréderic Ferrandez, joint par téléphone à la fin de la rencontre, semblait rassurer par la prestation de ses joueurs : "On s'enlève le doute que l'on avait depuis nos trois dernières défaites. Cette victoire nous permet d'aborder la prochaine rencontre face à Narbonne plus sereinement dans ce championnat qui se resserre de plus en plus. On devrait pouvoir montrer un autre visage à notre public que face à Montpellier."

Le GFCA occupe la septième place au classement général avec 15 points.

Prochaine rencontre le vendredi 18 décembre à 20 heures 30 au Palatinu, face à Narbonne.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 23:42 21ème édition du Rallye National de Balagne

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports