Corse Net Infos - Pure player corse

Urbalaconu : Ghjaseppu-Maria Arrighi, 100 ans au service d’hémodialyse de l’hôpital d’Ajaccio


Rédigé par Sacha Tuti le Dimanche 20 Janvier 2019 à 14:15

Ce 20 décembre, ce patient a découvert au-dessus de son lit, une affiche sur laquelle on peut lire ‘’Felice Anniversariu’’. L’équipe de soins du service d’hémodialyse de l’hôpital de la Miséricorde d’Ajaccio ne l’a pas oublié : « aujourd’hui nous fêtons les 100 ans de notre ‘’ mascotte’’, Joseph-Marie Arrighi. »




Cathy, Marie-France et Marilyne l'équipe de soins du service d'hémodialyse de l'hôpital d'Ajaccio entourent le nouveau centenaire
Cathy, Marie-France et Marilyne l'équipe de soins du service d'hémodialyse de l'hôpital d'Ajaccio entourent le nouveau centenaire
Derrière ses lunettes dernier cri qu’il a lui-même choisies, le centenaire ne peut dissimuler ses yeux bruns toujours vifs. Il regarde Cathy Palmas-Mirilli, son infirmière, et lui chuchote sur un ton rieur : ‘’ Quelqu’un m’a prédit que j’irai jusqu’à 108 ans ! ‘’
Cette confidence fait la joie de la soignante qui le suit depuis son arrivée en 2014.
’ Il est de bonne composition. Toujours bien mis et parfumé. Il est très coquet vous savez.
Parfois il est un peu fatigué par la route et lorsqu’il arrive il s’endort. Mais il ne se plaint pas.
Quand on lui demande comme ça va, il répond toujours ‘’ Il faut faire aller ! ‘’ Force et optimisme persistants dont les anciens ont toujours eu le secret.
Souriant, comme à son habitude, bien qu’il soit à sa deuxième séance de quatre heures de la semaine, il accepte volontiers de parler quelques instants du siècle qu'il a parcouru.
 
Une vie entière dans son village
Ghjaseppu-Maria Arrighi vient d’Urbalaconu, village de Corse-du-Sud où il est né le 18 janvier 1919 au matin dans la maison familiale. Il n’a jamais quitté son village. Il y est scolarisé et l’école en ce temps-là compte une quarantaine d’enfants.
‘’ Il y avait du monde à cette époque, se souvient -il. Les gens faisaient leurs vies au village et ils faisaient plus d’enfants que maintenant. On vivait en famille et les gens restaient dans le village ou ils étaient nés. ’’
Pour élever ses six enfants, il cultive des fruits et des légumes sur ses terrains, les vend ou les troque aux alentours. Souvenirs d’une Corse agro-pastorale qui se suffisait à elle-même.
‘’ On travaillait tous la terre. Certains avaient des bêtes, faisaient la viande ou le fromage.
D’autres ramassaient les olives, les châtaignes, tout ce que nous donnait la campagne. On vivait comme ça, simplement.’’


Aujourd’hui, il habite toujours à Urbalaconu avec son fils Antoine. Sa fille ainée, elle, n’est qu’à quelques kilomètres, à Petreto-Bicchisano. Trois de ses enfants sont partis vivre à Paris mais chaque année, à l’occasion des vacances d’été, la famille se réuni.
Le centenaire du patriarche sera dignement fêté en juillet avec une quarantaine de personnes, réunissant ainsi enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants.
 
Alora dino un bon’anniversariu, Zi Ghjaseppu Maria!

Ghjaseppu-Maria Arrighi, vient de fêter sa centième année
Ghjaseppu-Maria Arrighi, vient de fêter sa centième année




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 12:31 Le cinema Ellipse se met au vert

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio