Corse Net Infos - Pure player corse

Une retraitée de Santa Maria Poghju appelle à la "Mobilisation générale des retraités indignés"


Rédigé par le Mardi 9 Octobre 2018 à 00:20 | Modifié le Mardi 9 Octobre 2018 - 08:03


"Retranché derrière son bouclier de mesures antisociales, le pouvoir actuel a unilatéralement décidé de mettre les retraités à genoux. Il est encore temps de dénoncer énergiquement cette entreprise de domestication fiscale, dont nous n’acceptons ni le principe autoritaire ni les effets calamiteux sur nos ressources vitales et notre pouvoir d’achat" : le texte est de Danielle Vadi, une professeure de l'histoire du Moyen-Âge qui, retraitée aujourd'hui, affirme en souriant que cela ne l'empêche de se préoccuper du sort de ses contemporains. Depuis Santa Maria Poghju où elle réside elle a lancé une pétition en ligne sosu le titre : "Mobilisation générale des retraités indignés"


La pétition s'adresse à tous les élus nationaux et régionaux.
"Vous êtes Retraité(e), Veuf ou Veuve ? Vous refusez de subir le prélèvement abusif de contributions supplémentaires sur le montant de vos retraites. Cette pétition vous concerne personnellement. Solidaire de vos semblables, hâtez-vous de la signer pour que l'on cesse de détruire votre pouvoir pouvoir d'achat et vos moyens de subsistance.
  Retranché derrière son bouclier de mesures antisociales, le pouvoir actuel a unilatéralement décidé de mettre les retraités à genoux. Il est encore temps de dénoncer énergiquement cette entreprise de domestication fiscale, dont nous n’acceptons ni le principe autoritaire ni les effets calamiteux sur nos ressources vitales et notre pouvoir d’achat.
Retraités, mais pas résignés à devenir les boucs émissaires de réformes abusives, nous revendiquons le droit d’être respectés et entendus. Déniant toute vertu libérale aux décideurs autocratiques qui se sont arrogé le droit de remettre en cause nos intérêts les plus légitimes, nous refusons définitivement de passer pour « les vaches à lait » de la Nation. Convaincus qu’aucun acte « politique » digne de ce nom ne peut se désintéresser de ses conséquences humaines, nous refusons formellement de devenir à notre corps défendant les victimes désignées d’abus à répétition qui, devant l’Histoire, resteront en toute logique imputables aux apprentis sorciers qui nous gouvernent.  
Directement atteints à la fois dans notre survie et dans notre dignité, nous continuerons d’affirmer notre opposition à la panoplie de décrets aussi arbitraires qu’injustes qu’on nous prépare. Certains de n’avoir jamais démérité envers la patrie et d’en demeurer des serviteurs utiles, nous réclamons l’abolition de ce programme d’appauvrissement délibéré qu’on prétend nous imposer par la force. Sous les faux airs de répartition équitable dont on enrobe ces diktats franchement discriminatoires, il reste qu’à ce jour ils témoignent de la pire dérive infligée à la démocratie ambiante. Car, en osant s’en prendre au paisible petit peuple dont nous sommes -nous aussi !- les représentants, ils portent offense à la RÉPUBLIQUE elle-même.

HALTE À LA CASSE DE NOS DROITS ACQUIS
NON AUX SUPPLÉMENTS ABUSIFS ARBITRAIREMENT PRÉLEVÉS SUR NOS RETRAITES
HONTE AUX RÉFORMES ANTI-SOCIALES
STOP À L’ EXCÈS D’IMPÔT
U TROPPU STROPPIA ! OUI  À L ’ I.S.F.  (Impôt sur la Fortune)
NON À L’ I.S.R.  (Impôt sur les Retraites)

« LES RETRAITÉS INDIGNÉS »
INSEME PÈ A NOSTRA GHJUSTIZIA
È A NOSTRA DIGNITÀ"


Si vous voulez signer la pétition suivez ce lien




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie