Corse Net Infos - Pure player corse

Un jeune ingénieur corse vient en aide aux chercheurs d’emplois


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 31 Juillet 2018 à 16:04 | Modifié le Mardi 31 Juillet 2018 - 19:30


Alors que le chômage atteint toujours des sommets, alors que souvent les gens souffrent d'un mal-être dans leur travail, un jeune bastiais, Jean-François Carlotti, tente de les aider à trouver leur voie.


Un jeune ingénieur corse vient en aide aux chercheurs d’emplois
Jean-François Carlotti, 28 ans aujourd’hui, a effectué toutes ses études, primaires et secondaires à Bastia, avant d’intégrer l’Ecole Centrale de Lyon qui forme quelques-uns des plus grands ingénieurs.
Son double diplôme de Master 2 en psychologie sociale et du travail en main, il se met en quête d’un travail.
Un premier poste l’installe en Italie, chez Poclain. Toyota lui ouvre ensuite son usine à Valenciennes puis le groupe Onet (bien connu des supporters du SCB !) à Marseille.


Le jeune homme a un bel avenir devant lui, mais….. En parallèle à son boulot d’ingénieur, il se voit proposer, par une coach professionnelle qui lui avait assuré une formation, un poste d’assistant en cours du soir spécialisés en communication. Le jeune Bastiais prend rapidement goût à transmettre son savoir.
Et en septembre 2016, se retrouve professeur de communication appliquée à la recherche d’emploi. à l’IUT d’Aix-en-Provence.
Sa vocation était là : dans la transmission. « J’ai pris conscience que ce que j’aimais par dessus tout, c’était d’accompagner les gens dans leur orientation professionnelle et leur recherche d’emploi. En y ajoutant une notion de plaisir ! ».


En 2018,  Jeff quitte donc la sécurité de son emploi et sa vie confortable pour se lancer dans l’accompagnement à temps plein.
Il est aujourd’hui Conseiller orientation et recherche d’emploi par le plaisir. « Réaliser un CV et une lettre de motivation restent souvent des galères et je suis passé par là. Pareillement un entretien d’embauche est souvent bien délicat à aborder, on y perd bien souvent ses moyens face aux recruteurs. Grâce à ma coach et à la lecture d’ouvrages spécialisés je me suis rendu compte qu’au final chercher un emploi, ça s’apprenait ! En fait tout est une question de trouver les bonnes méthodes et de les appliquer ».


Installé à Marseille, Jean-François accompagne principalement des particuliers sur trois thématiques : Orientation professionnelle, recherche d’emploi, et prise de parole en public. Il travaille aussi bien en face à face que par téléphone, Internet* et Skype. « J’ai déjà accompagné des personnes demeurant aussi bien à Marseille, qu’à Montélimar, Toulon, Grenoble, Paris et à l’étranger. Sur Aix, je procède aussi à des accompagnements collectifs via des  ateliers interactifs ».


Pour Jean-François, la notion de plaisir est primordiale dans le travail. « Aujourd’hui on pousse des jeunes vers des filières d’excellence mais on oublie le plaisir. Il vaut mieux orienter ces jeunes vers ce qu’ils aiment vraiment, creuser en eux pour  mettre en avant ce qu’ils aiment. En occupant un boulot juste pour vivre, on risque de viser le médiocre et on ne peut exprimer son talent. On ne peut s’épanouir. Je conseille donc avant tout d’approfondir ce qu’on aime. Certes pas tout le monde en est capable mais je peux faciliter cela à travers des entretiens. Ma logique est de s’épanouir dans le travail. Lors des entretiens j’aide les gens à découvrir ce qui peut les rendre heureux et prendre du plaisir. En 15 minutes je peux cerner le besoin de la personne avec qui je dialogue et je vois si je peux répondre à un accompagnement. Je cherche à la faire vibrer en parlant de ses activités, ses loisirs, sa famille, ses envies de travail, ce que sont pour elle les valeurs du travail… J’ai trois notions qui aident pour cela : Valeur du travail, environnement du travail, verbes d’actions. Avec ces trois notions on peut savoir si un métier est fait pour elle ou pas. Parfois, lors des entretiens on doit surmonter des blocages,  inconscients le plus souvent. Ensuite je leur donne la méthode à suivre, une sorte de GPS en quelque sorte. Je leur donne la destination finale et je les aide à trouver le chemin ». 


Et les résultats sont là, plusieurs personnes, jeunes, quadras, quinquas ont grâce à lui, trouvé  leur voie professionnelle.
Jean-François est aujourd’hui bien dans sa tête et sur ses jambes ! Des jambes avec lesquelles il assouvit une autre passion : le Westcoast swing. « Il s’agit d’une danse de couple sur des musiques d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs basé sur la communication ! Le but est de pouvoir danser avec n’importe qui sur n’importe quelle musique pour un plaisir partagé.  Une sorte de Ghjami e rispondi en fait. Grâce à lui je voyage beaucoup car des rencontres sont organisées un peu partout dans le monde ».
Alors si vous êtes en quête d’un emploi, la rencontre avec Jeff* peut-être déterminante… 
C’est vous qui voyez !  

*
https://ma-carriere-en-main.com



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie