Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Un appel à témoin lancé 5 ans après le meurtre de Vincent Dorado


La rédaction le Samedi 13 Mars 2021 à 15:59

Cinq ans après après l'assassinat de Vincent Dorado, un enseignant de 33 ans, avait été tué de deux balles sur le pas de sa porte, à Afa, le soir du 18 janvier 2016, la procureur d'Ajaccio lance un appel à témoins pour relancer cette affaire



Mai 2018 : le colonel Pierrini menait le détachement de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Le laboratoire mobile d'analyse ADN est constitué d'une tente adossée à un camion. (archives CNI)
Mai 2018 : le colonel Pierrini menait le détachement de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Le laboratoire mobile d'analyse ADN est constitué d'une tente adossée à un camion. (archives CNI)
Le parquet d'Ajaccio a lancé ce vendredi 12 mars un appel à témoins pour tenter de faire émerger des faits nouveaux dans l'enquête sur l'assassinat, jamais élucidé, de Vincent Dorado tué à Afa en janvier 2016. Depuis cinq ans, les enquêteurs tentent, sans succès, de trouver le mobile de l'assassinat de ce jeune enseignant de SVT au collège de Baleone. 
Installé depuis quelques années en Corse, au moment des faits, ce professeur très apprécié était occupé dans sa cuisine lorsqu’il est allé ouvrir volontairement sa porte, tombant sous une première balle avant d’en recevoir une deuxième au sol. 


Un ADN féminin retrouvé sur le lieu du crime 
Depuis, les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie ont exploré toutes les pistes et pour l'ancien procureur du tribunal de grande instance d’Ajaccio,  Eric Bouillard, aucun élément n'indiquait qu’il s’agissait d’une mauvaise rencontre ou d’un crime crapuleux : "un crime commis par quelqu’un de proche, qui le connaissait". 
  
Après avoir écumé l’environnement familial et amical, les enquêteurs s'étaient tournés alors vers le milieu professionnel de la victime, en l’occurrence le collège de Baleone. Objectif : confondre un ADN féminin - « complet » - retrouvé à l’extérieur de la maison et « en lien avec l’arme du crime ». 

286 personnes concernées par les prélèvements 
Ainsi pas moins de 280 mamans d’élèves et d’anciens élèves (Vincent Dorado enseignait alors à neuf classes allant de la 6e à la 3e), enseignantes et personnels administratifs féminins avaient été appelées à se soumettre à un prélèvement ADN. 
Une « opération de masse ciblée » orchestrée par les gendarmes de la section de recherches qui avait amené à des nombreuses pistes....infructueuses.

Relancer l'enquête
Ce 12 mars le patron de la section de recherches de la gendarmerie, le directeur d'enquête et la procureure d'Ajaccio ont lancé un appel à témoin afin de relancer l'enquête : "Nous recherchons des personnes qui auraient vu quelque chose les jours précédant les faits, qui auraient remarqué des comportements suspects ou qui connaitraient des éléments de vie encore méconnus de la victime", explique Carine Greff. 

​Les enquêteurs espèrent aussi d'obtenir des informations sur un fusil de chasse, un calibre 12 du '54, retrouvé 14 mois après l'assassinat à 300 mètres du domicile de Vincent Dorado. 

Toute personne susceptible d'apporter une information peut contacter la gendarmerie :

 
- au numéro vert (gratuit) : 0 801 82 67 73,
- à l'adresse mail : infos-dorado@gendarmerie.interieur.gouv.fr ,
- à l'adresse postale : Infos-Dorado, CS 8042, 20162 Ajaccio Cedex 1



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047