Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Tirs contre la sous-préfecture de Corte : pour les élus insulaires "Il est grand temps que tout cela cesse"


La rédaction le Jeudi 15 Avril 2021 à 08:06

Les tirs, récents, contre la sous-préfecture de Corte a suscité une réaction de réprobation de la part de nombreux élus : l'association des maires et des présidents de communautés de la Haute-Corse, Jean-Charles Orsucci - Groupe Anda per Dumane et Jean Martin Mondoloni et le groupe Per l'Avvene notamment.



Le communiqué de l'association des maires et des présidents de communautés de la Haute-Corse

Après les attentats contre des biens d'élus, après les incendies de véhicules publics, après les menaces reçues par des maires dans l'exercice de leurs fonctions, c'est cette fois la violence par armes à feu contre des bâtiments publics, la sous-préfecture de Corté, qui fait irruption dans l'actualité et vient contribuer à ce climat délétère.
Les élus, la population, la Corse aspirent à la paix et à ce que cessent ces pratiques intolérables d'un autre âge.
L'Association des Maires et Présidents d'EPCI de la Haute-Corse, par la voix de son Président, condamne donc avec la plus grande fermeté cet attentat et exprime sa solidarité et son soutien total et amical aux personnels de la
sous Préfecture ainsi qu'a leurs familles, frappées par cet acte
inqualifiable. Il est grand temps que tout cela cesse !

Jean-Charles Orsucci - Groupe Anda per Dumane

Depuis peu, on semble assister à une recrudescence d’incendies de biens appartenant à des collectivités, des entrepreneurs ou à des commerçants. Ces actes odieux se déroulent pour la plupart nuitamment et sont le fait d’une main anonyme et lâche.
Cette nuit, on est monté d’un cran dans l’escalade de la violence et de l’intimidation, en tirant sur la sous-préfecture de Corte, comme aux pires heures des années de plomb.
La Corse et ses habitants aspirent à la paix, ces pratiques intolérables d’un autre âge doivent cesser sans délai.
 
Je condamne fermement ces actes inqualifiables et j’assure toutes les personnes meurtries par ces exactions de mon total et amical soutien.
 

Jean Martin Mondoloni et Per l'Avvene

A l’annonce de tirs d’armes à feu sur la sous-préfecture de Corte survenus dans la nuit du 13 au 14 avril, les élus du groupe Per l’Avvene tiennent à faire part de « leur indignation et de leur incompréhension face à un acte de violence gratuit de dégradation d’un bien public qui, à une autre heure, aurait pu avoir des conséquences dramatiques.
 
Il est plus que temps de tourner le dos à la banalisation du recours à la force et de l’emploi d’armes à feu. Qu’il s’agisse d’un geste de nature politique ou d’une tentative d’intimidation administrative, cet évènement reste une agression qui ne saurait nous laisser sans réaction au risque de nous plonger collectivement dans une complaisance passive. L’abaissement maximal du seuil de tolérance de la société insulaire face à la violence est la seule issue qu’a la Corse pour sortir de l’ornière.
 
Nous apportons notre soutien au Sous-Préfet de Corte, à sa famille ainsi qu’aux agents de la sous-préfecture visés par cette exaction. »


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047