Corse Net Infos - Pure player corse

Soccia : Le guide a t-il commis des imprudences?


Rédigé par Marie MAURIZI le Jeudi 2 Août 2018 à 22:34 | Modifié le Vendredi 3 Août 2018 - 00:33


Il n'y a pas eu d"écart avec la réglementation, mais très vraisemblablement une imprudence et surtout une mauvaise évaluation du risque de la part du guide breton : c'est la piste privilégiée par les enquêteurs. au lendemain du drame de Soccia qui mercredi après-midi a fait 5 morts dont un enfant dans le canyon du Ziocu. Eric Brouillard le procureur de la République d’Ajaccio, et le général Charles Plays, commandant de la gendarmerie en Corse, ont donné des précisions sur les faits dramatiques de mercredi.


SIS2A
SIS2A

Deux jours avant la terrible catastrophe, les gendarmes ont, effet, contrôlé le guide Alticanyon. Il l'avait invité par le PGHM à changer ses baudriers et des longes, "il l'a fait immédiatement dans la journée" ainsi que l'a rappelé jeudi en fin d'après-midi Eric Bouillard, le procureur de la République d'Ajaccio,    
Le guide "était en règle", a encore souligné le procureur, l'accident de mercredi n'était pas lié à un problème d'équipement et "aucun écart à la réglementation" en vigueur pour le canyoning en Corse --qui prévoit des groupes de 12 maximum avec des enfants d'au moins sept ans-- n'a été commis par cet auto-entrepreneur breton qui officiait en saison depuis "une dizaine d'années en Corse" et depuis "2012 sur ce canyon" a ajouté le général Plays. 

L'enquête porte plutôt sur les raisons qui ont poussé le groupe de 7 personnes, dont faisaient partie les victimes, à poursuivre leur descente dans le canyon alors que d'autres groupes avaient déjà renoncé en raison des conditions météorologiques - la Corse était placée en vigilance jaune orage mercredi  - et qu'un un orage localisé avait, déjà, fait gonfler subitement le Zoicu, le ruisseau tragique  

 

"On a entendu deux guides qui  avaient renoncé à faire la seconde partie, beaucoup plus technique, la sportive, en raison des conditions météos et des dangers que ça représentait. Ils nous indiquent aussi en avoir avisé le guide d'Alticanyon qui a pour autant décidé de poursuivre", a poursuivi Eric Bouillard au cours de son intervention.  "Quand les conditions se sont vraiment dégradées, un peu après 17 heures, ils sont revenus vers son groupe" et ont évoqué "le risque de crue, lui demandant de sortir, ce qu'il n'a pas fait", a relaté le procureur, évoquant un "élément relativement important qui pourrait caractériser une imprudence".
Avec les conséquences tragiques que l'on sait...


Un temps de prière à la cathédrale vendredi
Vendredi à 19 heures à la cathédrale d’Ajaccio un temps de prière et de recueillement en présence de Monseigneur Olivier de Germay sera donné en mémoire des victimes, et en soutien aux familles.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:50 Les meubles se recyclent avec succès en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie