Corse Net Infos - Pure player corse

Six vaches en divagation abattues en 3 jours à Galeria !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 28 Mai 2017 à 10:54 | Modifié le Lundi 29 Mai 2017 - 00:26


La nuit dernière trois vaches en divagation ont été abattues dans le village de Galeria. La nuit précédente déja, deux vaches avaient été retrouvées mortes. Et une encore la nuit d'avant


Six vaches en divagation abattues en 3 jours à Galeria !

C'est un acte de cruauté inadmissible. L'abattage de six vaches en divagation sur la commune de Galeria en Balagne indigne la  population mais pose aussi interrogations sur ce fléau des animaux en divagation qui agace.
La nuit dernière, c'est tout près de la caserne des  pompiers que les faits se sont déroulés. trois vaches en divagation ont été la cible d'un ou plusieurs individus qui n'ont pas hésité à les abattre.
Cette mise à mort fait suite à une autre exécution la veille de deux autres bovidés et une première dans la nuit de mercredi à jeudi.
La gendarmerie et le maire de la commune Jean-Marie Seité ont été informés et se sont rendus sur place.
" En raison des fêtes de l'ascension, il nous est impossible de joindre un équarrisseur avant lundi, ce qui n'est pas sans poser un autre problème. Bien évidemment que ce geste est condamnable. Les bêtes qui ont été abattues ne sont pas coupables.C'est ailleurs qu'il faut chercher et ce fléau des animaux en divagation reste entier".

On la dit, la population est à la fois choquée et indignée par cette acte de cruauté.
" Les bovidés qui ont été abattus de la sorte n'ont rien demandé et, contrairement à ce que leurs auteurs croient, il ne règle en rien le problème de ce fléau qui parfois hélas a des conséquences dramatiques" entendait-on samedi matin à Galeria.

Jean-Marie Seité, le maire de la commune, comprend l'indignation des gens et condamne bien évidemment le comportement du ou des auteurs de ces actes qui inquiètent ses administrés:
" Je le dit et le répète, ces vaches n'y sont pour rien. Les coupables il faut les chercher ailleurs.
Cela étant, une fois de plus on se trouve confronté à ce fléau des animaux en divagation. C'est dangereux pour les gens qui circulent sur les routes, c'est dangereux pour les gens qui chez nous vont à la plage et qui ne sont pas toujours au fait des réactions de ces bovidés.
Le problème a été maintes fois évoqué avec les services de l'Etat qui s'étaient engagés à apporter une solution, notamment. Très honnêtement j'ai vraiment l'impression que l'on a un mal fou à résoudre ce problème.
Après le dramatique accident sur le RT 50 près d'Aleria, qui a coûté la vie à Claude Cesari  en percutant, en deux-roues, une vache, le préfet avait annoncé que des mesures seraient prises. On attend toujours, comme on attend une réponse à la mise en place et à la désignation de lieutenants de louveterie que nous avions demandé".

Et de poursuivre: " Récemment, en sous-préfecture de Calvi  lors d'une réunion sur la sécurité, dans la continuité, j'avais eu l'occasion d'évoquer ce problème des animaux en divagation qui, je le répète est un danger pour nous tous et qui nous oblige à nous  mettre face à nos responsabilités.
D'autres maires ont pris un arrêté et ont posé un panneau pour interdire l'accès à la plage en raison des dangers encourus par la présence de vaches sur la plage.
A Galeria, où les vaches sont nombreuses sur la plage, ce n'est pas le cas mais c'est vrai qu'en cas d'accident se pose la responsabilité du maire.
Quand j'étais enfant, je n'ai pas souvenance de la présence de vaches sur la plages. Aujourd'hui c'est du folklore".




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie