Corse Net Infos - Pure player corse

Réserve de biosphère de la vallée du Fangu : Le soutien de Jean-Baptiste D'Angeli à Julien Innocenzi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 23 Juillet 2017 à 22:51 | Modifié le Lundi 24 Juillet 2017 - 00:57


A la suite des tags xénophobes retrouvé sur le chalet du PNRC et visant l'un des employés, Julien Innocenzi, animateur de la réserve de biosphère et agent du PNRC, embauché depuis 2012, Jean-Baptiste d'Angéli, agent du Parc et reponsable di A Casa Marina à Galeria apporte dans un communiqué son soutien et salue l'action de son collègue


"Moi, Jean-Baptiste d’Angeli agent du Parc Naturel Régional de la Corse en poste à la Casa Marina souhaite apporter son entier soutien à mon collègue Julien Innocenzi, animateur de la réserve de biosphère de la vallée du Fangu.  

Seuls son dévouement et son sérieux avec les saisonniers locaux au service de sa mission à mieux réguler et gérer la fréquentation de la vallée du Fangu pourraient justifier un tel acte.

Cela gênerait-il quelqu’un que le stationnement soit enfin régulé sur la route, évitant ainsi une gêne vis-à-vis des locaux mais aussi qu’une éventuelle intervention sanitaire ou d’incendie ne puisse se faire correctement ?

Cela gênerait-il quelqu’un que les touristes et citadins de Balagne fréquentant la rivière soient mieux informés et sensibilisés à la richesse et à la fragilité de notre environnement qui souffre déjà énormément du réchauffement climatique ?

Cela gênerait-il quelqu’un que cet agent organise et participe à toutes les actions à titre professionnel oui bénévole qui vont dans le sens d’une meilleure connaissance de la vallée et de ses environs, que ce soit auprès des adultes qu’auprès des plus jeunes ?

Cela gênerait-il quelqu’un que cet agent, avec d’autres, se batte, dans des conditions parfois difficile à tenter d’éradiquer l’écrevisse à patte rouge, espèce invasive et dangereuse pour notre vallée ?

Cela gênerait-il quelqu’un que cet agent, sans y être tenu par sa mission organise et participe à des opérations de nettoyage des sites et des routes ?

 Quand bien même aurait-on quelque chose à lui reprocher ou à reprocher au PNR Corse ou à ses agents, le dialogue doit primer sur les insultes et la violence.

En outre je reste convaincu que nous sommes tous concernés par ce qui se passe, individu, groupement, association … et que nous ne devons surtout pas laisser s’instaurer un tel climat au sein de nos villages. Chacun, à son niveau peut et doit réagir !!!

Je me sens personnellement visé par de tels agissements et je suis prêt à débattre en public du bien-fondé de ce que nous faisons que ce soit dans le cadre de nos missions ou à titre individuel ou associatif.

E po, vularei à di à quelli bauli chi usanu di manere di fà fasciste ch’un so micca inde l’usi corsi, chi qui parlemu tra omi e chi so sempre prontu a spiegami di manera intelligente cun elli s’ellu ci vole ..."







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Octobre 2018 - 15:56 Un cru exceptionnel pour le Corsican Circuit 2018 !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie