Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Patrick Bernié, nouveau sous-préfet à la relance pour la Corse


Julia Sereni le Mardi 4 Mai 2021 à 13:03

Le nouveau sous-préfet à la relance pour la Corse, Patrick Bernié, a pris ses fonctions ce lundi 3 mai. 100 millions d'euros ont d'ores-et-déjà été mobilisés en Corse dans le cadre du plan France Relance.



Le nouveau sous-préfet à la relance pour la Corse, Patrick Bernié, a pris ses fonctions ce lundi 3 mai. Photo : Julia Sereni
Le nouveau sous-préfet à la relance pour la Corse, Patrick Bernié, a pris ses fonctions ce lundi 3 mai. Photo : Julia Sereni
« Mon rôle est de mettre en œuvre le plan de relance voulu par le gouvernement. » Depuis ce lundi 3 mai, Patrick Bernié est le nouveau sous-préfet à la relance en Corse. Des postes créé au niveau national pour « impulser et faciliter la mise en œuvre de France relance sur le territoire ».
 
Le plan, pensé par le gouvernement pour rétablir l’économie française fragilisée par la crise sanitaire, prévoit 100 milliards d'euros d'investissements publics de 2020 à 2022. Il comporte 64 mesures, réparties autour de trois volets : les mesures nationales, les appels à projets lancés au niveau régional et les enveloppes gérées par les préfets. « J’aurai un rôle d’explication de ces mesures-là sur le terrain. C’est un plan complet mais qui peut paraitre complexe, mon rôle sera de le décomplexifier » indique le nouveau sous-préfet à la relance.

Priorité au tourisme

Pour la Corse, l’enveloppe s’établit autour de 100 millions d’euros. Parmi les priorités, le volet tourisme. Un appel à projets de soutien à l’investissement et à l’accompagnement des TPE-PME du secteur touristique a notamment été lancé avec la Collectivité de Corse, avec une enveloppe de quatre millions d'euros « cofinancée à moitié par l'État et la Collectivité ».


« Je souhaite être un sous-préfet de terrain »

Pour mener à bien sa mission, Patrick Bernié assure qu’il aura un rôle de « proximité » avec les acteurs du territoire. « Je souhaite être un sous-préfet de terrain » annonce celui qui a commencé sa carrière comme contrôleur puis directeur du travail. « Je connais bien le monde de l’entreprise, ses difficultés, sa force » assure t-il. Après une parenthèse au ministère de la Justice, il a exercé les fonctions de sous-préfet en Corrèze, en Arriège et en Aveyron.
 
« Il faut qu’il y ait des projets, qu’on puisse échanger sur ces projets, je ne veux pas qu’une entreprise passe à côté de ces dispositifs puisque nous sommes dans un combat national, et ce combat doit bénéficier à la Corse. L’ensemble des dispositifs doit bénéficier au territoire de la Corse. » conclut Patrick Bernié.

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047