Corse Net Infos - Pure player corse

PSG - ACA : Ravanelli ne veut rien changer


le Samedi 17 Août 2013 à 15:52 | Modifié le Dimanche 18 Août 2013 - 02:10


Encore un gros morceau, et même la plus grosse part du gâteau, celle avec la cerise, pour l'ACA ce dimanche. Après un match perdu contre Saint-Etienne, en guise de hors-d'oeuvre, l'ACA va maintenant défier le PSG et ses milliards. Pour autant, comme l'année passée, les Oursons n'affichent aucun complexe à l'orée de ce match. Malgré blessés et suspendus, le groupe ajaccien compte bien contrarier le champion de France en titre sur son terrain, histoire de montrer à tous que des deux mondes qui vont s'affronter, ce sera le plus vaillant qui l'emportera.


Bonnart, Perozo, Pedretti et les autres, au Parc des Princes pour un coup royal (Ritrattu : © PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP)
Bonnart, Perozo, Pedretti et les autres, au Parc des Princes pour un coup royal (Ritrattu : © PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP)
Pas d’affolement! Loin de là ! C'est même avec de l'ambition et l'envie de bien faire que l'ACA se déplace à Paris, pour le compte de la deuxième journée de L1. Après une défaite, relativement imméritée, face aux Verts, plus réalistes, l'ACA va tenter un coup, comme l'an passé au Parc des Princes. L'avantage de "prendre", comme l'année passé, le ténor du championnat dès l'entame de celui-ci permet aux Ajacciens une certaine décontraction d'esprit, mais pas de muscles.
En effet, Ravanelli et son staff entendent bien voir leur équipe, qu'ils façonnent un peu plus chaque semaine, jouer un sale coup aux hommes de Laurent Blanc. Pas d'états d'âme pour l'ancien Marseillais, désormais sur un banc de touche. Fabrizio Ravanelli ne monte pas à Paris visiter l'Arc de Triomphe... il pense plutôt à le gravir, en fait!
"L'équipe a démarré le championnat a un niveau technique et tactique que je pense extraordinaires", a expliqué l'entraîneur Ajaccien lors de la conférence de presse d'avant-match, ce Samedi.
"Il y a seulement une chose qui ne convient pas, c'est le résultat. S'il y a une équipe qui doit regretter quelque chose c'est bien Aiacciu. C'est compréhensible qu'en deuxième mi-temps, Saint-Etienne ait été dangereux, car c'est une équipe qui jouait bien les contres. Mais on doit maintenant penser au présent, qui est un match très difficile pour nous à maîtriser. Beaucoup de personnes pensent que c'est presque impossible. Mais nous, on a tout à gagner et rien à perdre!"

"Encore deux ou trois mois pour arriver au maximum"

O.C. CNI.fr
O.C. CNI.fr
Durant une semaine complète, à la faveur d'une programmation télé qui, finalement, n'a pas que des désavantages, l'ACA s'est préparé sérieusement pour ce match. Des séances allégées, basées sur la tactique et le placement, ont permis à l'ACA de récupérer au niveau du physique, et de se concentrer sur le jeu adverse, et notamment les coups-de-pied arrêtés.
Sous un angle plus global, on dira que la ligne conductrice était bien présente,  mais que le programme s'est adapté à l’événement, comme l'avait prévenu le duo Ravanelli - Ventrone au mois de Mai. Coté mental, et ce malgré les indisponibilités (André suspendu, Arrache et Popescu pas qualifiés, Faty et Eduardo toujours convalescents), le moral restait de mise, et cela impacte chaque séance, de manière fort positive, à en voir les mines souriantes des joueurs avant, et après l'effort.
"J'ai dit ce matin à mes joueurs qu'il fallait qu'on sorte la tête haute, poursuit le technicien, même après une défaite, en sachant qu'on a tout donné. Dans la vie, tout peut arriver. Je suis toujours en train de dire à mes joueurs qu'ils peuvent changer de mentalité. Paris n'a que des stars, mais ici, il y a beaucoup de jeunes joueurs qui vont progresser, et qui voudront se faire remarquer, et pas seulement en France. On veut surtout démontrer la solidité de l'équipe, pour essayer de faire quelque chose d'important dans le championnat français"
Cependant, l'Italien a tenu à rester lucide, pour ce qui est de la forme globale et des performances que l'on est en droit d'attendre.
"Quand on arrivera à presser les adversaires pendant quatre-vingt-dix minutes, là on sera à notre maximum. On a encore besoin de deux ou trois mois pour avoir chaque joueur au maximum".

Ecouter un extrait de la conférence de presse

Cavalli out, Nadeau in

Pour ce match, donc, pas d'André (rouge contre l'ASSE), ni de Cavalli (quadriceps) ou de Tonucci (ménisque). A noter la convocation de Joshua Nadeau, pour sa première sur le banc ajaccien, et celle de Brandon Deville, qui pourrait bien faire une apparition. En revanche, toujours pas de Belghazouani (suspension de deux matches?)
En face...que du lourd! 
U Gruppu Aiaccinu : Ochoa, Scribe, Sissoko, Perozo, Dielna, Zubar, Bonnart, Hengbart, Nadeau, Pierazzi, Diarra, Goncalvès, Lasne, Mostefa, Mutu, Oliech, Deville, Pedretti.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:36 Rugby : Ça passe pour le RC Ajaccio à Sorgues

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse