Corse Net Infos - Pure player corse

Mohammed Sanhaji champion de Corse de boxe K1


Rédigé par Patrick Bonin le Lundi 2 Décembre 2013 à 21:08 | Modifié le Lundi 2 Décembre 2013 - 22:49


Le jeune boxeur du club fiumorbais le Clash triomphe après avoir battu deux précédents détenteurs du titre de champion de Corse samedi soir à Ajaccio


Mohammed Sanhaji entouré de ses coachs, de ses amis boxeurs et de ses sponsors remporte le trophée de champion de Corse K1 moins de 67 kilos. (Photo Stéphane Gamant).
Mohammed Sanhaji entouré de ses coachs, de ses amis boxeurs et de ses sponsors remporte le trophée de champion de Corse K1 moins de 67 kilos. (Photo Stéphane Gamant).
Grande satisfaction pour Patrick Tinelli et Lionel Giovanni respectivement coachs techniques et sportifs de Mohammed Sanhaj. En effet, le boxeur du club de boxe Le Clash, le pendant associatif du Fitness Klub de Migliacciaru , vient d'inscrire pour la deuxième fois en lettres d'or son nom dans le palmarès insulaire de la boxe K1 Rules.  
En effet, samedi dernier dès 21 heures, sur le ring du complexe sportif ajaccien Pascal-Rossini, c'est un Mohammed Sanhaji survolté qui franchit les cordes pour livrer son premier combat contre le champion de Corse en titre de la spécialité Muy Thaï. Mais pour l'heure, c'est selon les règles du K1 rules (Pas de coup de coude, pas de coup de genou, pas de saisie corporelle) que les deux hommes vont se livrer un combat acharné dans la catégorie très affûtée des moins de soixante sept kilos. Un combat très technique qui verra triompher aux points le jeune Mohammed. Rien n'est encore fait pour le titre tant convoité de champion de Corse 2013 puisque le boxeur fiumorbais va devoir remonter pour un deuxième combat sur le ring surchauffé du complexe sportif. Une passe d'armes qui va l'opposer cette fois ci au champion de corse en titre de K1 rules Ange Andréani.   Trois fois trois minutes qui vont faire vaciller Sanhaji puisque dès le premier round, sévèrement touché, le boxeur fiumorbais va être compté par l'arbitre.  Sanhaji va alors déployer une force morale hors du commun pour non seulement revenir aux points mais se permettre dans les rounds suivants de porter de puissants coups qui obligeront l'arbitre à compter par deux fois Ange Andréani.  Les pendules sont remises à l'heure et il suffira à Mohammed Sanhaji, lucide , de gérer la fin de ce combat.  Un combat mené avec brio par Ange Andréani, qui, notamment par des attaques jambes et poings enchaînés, a bien failli conserver son titre. 

Derrière le boxeur, c'est aussi un travail d'équipe qui a payé.

Joie dans le camp du vainqueur et notamment la grande satisfaction d'un sponsor de ce club de boxe, Alexandre Gambotti lui même pratiquant  : "Je suis également passionné de boxe et accompagne les compétiteurs lors de leurs déplacements. Ce soir là j'étais homme de coin pour épauler le coach Patrick Tinelli.  Mohammed a donné tout ce qu'il pouvait pour remporter ce titre qui lui permettra d'accéder aux manches régionales PACA puis pourquoi pas accéder au championnat national à Paris" a expliqué Alex Gambotti qui a ajouté: " Ce sport est magnifique et l'exploit de Mohammed peut donner envie aux jeunes de venir s'entraîner sur le ring du Clash".  
Pour Patrick Tinelli coach technique du champion de Corse, ce titre est le fruit d'un long travail : " Il faut un entraînement régulier, technique certes et c'est mon boulot mais également cardiaque. Lionel Giovanni a ainsi développé les capacités cardiaques de Mohammed en milieu naturel par du Crossfit et en salle d'entraînement.  Mais une chose est sûre, Mohammed a un mental d'acier. C'est un véritable warrior et sans cette qualité, on ne peut surmonter les épreuves comme il l'a fait avec courage samedi soir" a souligné Patrick Tinelli. 
Déjà champion de Corse en 2011, Mohammed Sanhaji, qui renoue en 2013, avec le titre savoure ce nouveau succès :" L'entraînement avec mes coachs a payé.  Les combats n'ont pas été faciles.  J'ai même frisé la correctionnelle  en étant compté mais j'ai continué à me battre, à placer mes coups pour emmagasiner les points de la victoire" a expliqué très simplement le boxeur.  
Électricien de métier,  le jeune homme a trouvé le temps de s'entraîner pour remporter un titre qui lui ouvre dorénavant les portes du continent.




1.Posté par le klub le 02/12/2013 23:45 (depuis mobile)
Super article pato !!! Merci beaucoup a stephane pour les photos.....
Merci pour votre professionnalisme et votre temps de reaction.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports