Corse Net Infos - Pure player corse

Mercato : L'autre chantier de l'ACA


le Mercredi 22 Mai 2013 à 15:26 | Modifié le Jeudi 23 Mai 2013 - 01:11


Si le stade, et en particulier la tribune d'honneur, va faire peau neuve durant l'été, il est un autre chantier de grande importance qui se dresse devant l'AC Aiacciu. A l'orée de la nouvelle saison qui se profile en L1 (sauf cataclysme peu probable tout de même), il est temps de faire le point sur l'effectif, et de préparer au mieux l'avenir. La saison prochaine s'annonce encore plus compliquée pour les petits clubs, avec le retour des Monaco, Nantes et Guingamp. Pas de temps à perdre donc, il faut recruter, à commencer par le secteur défensif, qui est à reconstruire.


Ils sont plusieurs joueurs ajacciens à arriver au terme de leur contrat. Notamment en défense, l'ACA va perdre des joueurs importants, et devra les remplacer sans tarder, afin de préparer au mieux la future saison (Ritrattu G. Pierlovisi, pà ac-ajaccio.com)
Ils sont plusieurs joueurs ajacciens à arriver au terme de leur contrat. Notamment en défense, l'ACA va perdre des joueurs importants, et devra les remplacer sans tarder, afin de préparer au mieux la future saison (Ritrattu G. Pierlovisi, pà ac-ajaccio.com)
Alors que Timizzolu se prépare tranquillement à la dernière tranche des travaux, qui permettront d'inaugurer enfin (en 2014 si tout va bien), le nouveau stade Michel Moretti, un autre gros oeuvre s'annonce en coulisses. En effet, le club dispose d'un nombre assez élevé, pour un club de L1, de joueurs sous contrat. Et il est de la volonté des dirigeants, non seulement d'améliorer ce groupe, mais surtout de l'épurer. Au mercato, Karim El-Hany et David Gigliotti ont été les premiers à quitter les rangs Acéistes afin d'alléger la masse salariale des joueurs pros. 
Désormais, le dégraissage va s'intensifier.
 
Avec pas moins de sept éléments en fin de contrat, l'ACA va subir certainement une transformation cet été. Dans la liste, on compte des cadres, comme Poulard, Diawara et même Zubar, qui n'avait signé que pour six mois. Ajouté à cela, des joueurs qui ne rentrent plus dans les plans d'Albert Emon, autant dire que c'est un mercato agité qui attend le club cet été, niveau départs.
 
Le premier de ceux-ci, ou en tout cas le plus probable, sera celui de Memo Ochoa. Courtisé par une ribambelle de clubs plus huppés les uns que les autres, le Mexicain est encore sous contrat pour un an. Mais même si les offres actuelles n'atteignent pas les 10m€ demandés par le président Orsoni, il est fort probable que le club Ajaccien ne se risque pas à snober sans réfléchir les offres inférieures, qu'elles soient de 6M€ pour Liverpool, ou de 8M€ pour Naples. Aucune info vérifiable n'a pour le moment filtré, mais il ne fait quasiment aucun doute que le gardien soit en instance de départ vers d'autres horizons. 

Une défense décimée?

Premier constat : beaucoup de défenseurs sont en instance de départ. En effet, si on sait que Yoann Poulard devrait (c'est toujours du conditionnel) mettre un terme à sa carrière, on sait également que Fousseni Diawara, buteur décisif à Rennes, ainsi que Zubar et Begeorgi sont en fin de contrat. Pour le Malien, il semblerait que la balle soit dans le camp du club, et que les dirigeants n'aient pas émis le souhait de conserver le latéral droit. En effet, si "Fouss" désirerait de tout cœur poursuivre son aventure, commencée en 2010, la chose ne serait pas aussi réciproque dans le sens inverse, selon nos informations.
Pour ce qui est de Zubar, on sait que le défenseur central, arrivé gratuitement de Wolverhampton en Janvier, n'avait signé que pour six mois. Cela dit, vu son rendement, et ses qualités indéniables, le club pourrait peut-être consentir à faire un effort. Le joueur a donné satisfaction et il serait un atout majeur pour la saison prochaine, où il pourrait s'affirmer comme un cadre.
Enfin, Fabrice Begeorgi est lui aussi au terme de son engagement. Cela dit, les sentiments forts du joueurs envers le club et la ville -réciproques, du coté des supporters qui le considèrent comme un membre de la famille bianch'è rossa- pourraient pencher dans la balance. 
 
Toujours en défense, Anthony Lippini devrait lui quitter le club. Celui que le public apprécie pour sa fougue et son abnégation, parfois décisives, est en effet, toujours selon nos sources, à la recherche d'un club. La dernière année de contrat qui le lie au club semblerait ne pas retenir Lippini, qui n'entrait plus dans les plans de l'entraîneur. Cela dit, le retour de prêt de Mathieu Chalmé à Bordeaux pourrait être une lueur d'espoir pour le Bastiais, qui désire retrouver une place de titulaire. 
 
Pour Palier aux départs, les dirigeants ont déjà commencé le travail, avec la signature prochaine de Cédric Hengebart (Auxerre), qui doit s'engager pour deux saisons, en défense centrale. Pour ce qui est de l'hypothétique, on parle à nouveau de Sébastien Squillaci. L'international Français n'est plus désiré à Arsenal, qui cherche à s'en débarrasser. Une aubaine pour l'ACA? Reste encore à trouver un accord salarial...

Un milieu à fortifier, une attaque à compléter.

Pour ce qui est du reste de l'équipe, les recruteurs ne sont là non-plus pas au bout de leur peine. Sur les cotés, Damien Tiberi et Benjamin André figurent tous deux sur la liste des incertitudes.
 
Pour le premier, dont le contrat se termine en fin de saison, un départ est fortement envisageable. Recruté l'an passé à Sedan, le joueur de la Squadra Corsa n'a jamais réussi à convaincre, pas même sous l'ère Pantaloni, où il avait disputé vingt-huits rencontres. Pourtant travailleur et robuste, l'ailier gauche devrait prendre la direction du départ, lui qui n'est apparu que cinq fois cette saison.
Concernant le second, les choses sont différentes. Benji André a certes eu la confiance de Dupont et d'Emon, mais a alterné le bon et le moins bon, voir le mauvais durant la saison. De plus, on se souvient que le joueur avait émis le souhait de partir, lors de la saison précédente, demandé notamment par Auxerre à l'époque. Alors qu'il reste un an écouler sur le contrat du milieu offensif droit, la question se pose.
 
Devant, le problème est encore différent. Adrian Mutu et Andy Delort, les seuls au poste d'avant-centre, ne devraient pas changer d'auberge. Le premier est sous contrat encore une saison, et se sent bien à l'ACA. Fort de ses onze buts (3 de plus que l'an passé à Cesena), le Roumain n'a pas émis le souhait de partir. A bientôt 34 ans, Mutu a la confiance de son entraîneur, et sera l'an prochain toujours Acéiste, sauf surprise, et offre intéressante.
Pour ce qui est du jeune et vaillant Delort, pas de changement en vue. Cela dit, le Sètois est courtisé par plusieurs clubs, notamment par l'OM, qui s'intéresse à lui depuis deux saisons déjà. Toujours sous contrat, le joueur tape de plus en plus fort à la porte du poste de titulaire en équipe première, et ronge son frein en marquant des buts en CFA2 (11 cette saison, second au classement derrière le Marseillais Omrani). 
 
Mais Delort et Mutu devraient avoir de la concurrence. Cet été, les recruteurs Ajacciens ont l'intention de faire venir au moins deux nouveaux éléments. Les premières rumeurs, relayées par la presse Algérienne spécialisée, font état d'une offre faite au buteur Islam Slimani...




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse