Corse Net Infos - Pure player corse

Menaces sur le maire de Sisco : un mystérieux individu bien informé


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 19 Mars 2021 à 17:30

Après avoir reçu un appel téléphonique anonyme ce jeudi 18 mars lui ordonnant de retirer la mairie de l’acquisition du couvent Sainte Catherine, le maire de Sisco Ange-Pierre Vivoni fait le point sur ce qui s’est passé.



Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco. Crédits Photo : CNI
Ange-Pierre Vivoni, maire de Sisco. Crédits Photo : CNI
Il est 11h40 ce jeudi 18 mars lorsqu’un premier appel est passé au standard de la mairie de Sisco. Un homme demande le maire sans donner plus de précisions. Ange-Pierre Vivoni alors en réunion avec le secours catholique est indisponible. Ce n’est que quelques minutes plus tard, un peu avant midi que l’homme rappelle. Cette fois il réussit à être mis en contact avec le maire et se présente comme « un émissaire de l’épiscopat français » selon Ange-Pierre Vivoni. L’homme reste calme et poli mais refuse de se présenter et formule une première demande aux accents de menace dissimulée au maire de Sisco : « Vous ne me connaissez pas mais moi je vous connais bien » déclare-t-il, avant d’ajouter « il ne faut pas jeter le couvent de Sainte Catherine. Vous savez monsieur le maire vous avez déjà eu des problèmes sur votre commune avec l’histoire du burkini. Vous vous souvenez ? Maintenant je vous demande de vous retirer de l’acquisition du couvent ».

Ange-Pierre Vivoni, interloqué et ne voyant aucun rapport entre ces deux histoires refuse, assurant vouloir mener le projet jusqu’à son terme. « Dès que j’ai refusé, l’inconnu m’a menacé en me répondant que je ne savais pas à quel problème je m’exposais » confie-t-il.

Pour le maire de Sisco qui relève un accent continental très marqué, il ne s’agit pas d’un acte anodin : « c’est la première fois qu’il m’arrive quelque chose comme ça. Cette personne était bien renseignée et cela ne ressemble pas à un coup de fil de délinquant lambda. Cette personne est restée d’un calme olympien, restant même polie dans ses menaces et il a raccroché lorsque j’ai parlé d’alerter le procureur ».

Une mystérieuse identité

Ce vendredi 19 mars, le maire de Sisco a porté plainte pour « acte d’intimidation envers un élu public pour qu’il s’abstienne de réaliser un acte dans le cadre de son mandat ». Pour lui, hors de question de laisser libre champ à ce genre de comportements. Le mystère reste entier quant à cet individu et ses motivations mais pour Ange-Pierre Vivoni « il ne s’agit en rien de l’épiscopat français. C’est ridicule et malsain de la part de cette personne de se cacher derrière cela. Je n’y crois pas une seconde ».
 

Un coup de projecteur inattendu

Dans la foulée les politiques se sont empressé d’apporter leur soutien au maire de Sisco. « Le préfet de Haute-Corse m’a réaffirmé tout son soutien. Gilles Simeoni veut accélérer les démarches d’acquisition pour que nous puissions rendre au couvent tout son faste d’antan et protéger le patrimoine Corse ». Selon le maire de Sisco un rassemblement de soutien initié par le député Jean-Félix Acquaviva sera organisé ce dimanche 21 mars à 11 heures devant le couvent Sainte Catherine de Sisco.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047