Corse Net Infos - Pure player corse

Marathon des Sables : C'est parti pour Claude Leonardi (81 ans) et son petit-fils Loïc !


Rédigé par le Dimanche 9 Avril 2017 à 14:17 | Modifié le Dimanche 9 Avril 2017 - 15:06


L'édition du Marathon des Sables 2017 vient de partir. Au sein de l'imposant peloton deux représentants corses ne passent pas inaperçus : Loïc Leonardi (24 ans) et son… grand-père Claude (81 ans), de l'AS Figarella. Une belle histoire de famille et d'amour du trail partagée par Claude qui fourmille encore de projets et Loïc qui compte parmi les meilleurs traileurs insulaires.


Claude et Loïc Leonardi
Claude et Loïc Leonardi
Il est vrai que le jeune homme, prometteur, est à bonne école. Claude Leonardi a entamé ce dimanche son huitième Marathon des Sables. Et qu'il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il a en, effet, en projet d'effectuer prochainement les 1 100 Km qui sépare Le Puy-en-Velay de Fatima !

En attendant c'est dans le désert que Claude et son petit-fils - qui seront encore une fois réunis pour cette épreuve au départ de laquelle ils se sont déjà alignés plusieurs fois - défient leur résistance et les éléments.
La course se déroule, en effet, dans le Sud marocain en autosuffisance alimentaire (chaque concurrent porte sur son dos sa nourriture pour une semaine ; seule l'eau portée étant fournie) sur une distance d'environ 255 km.
L'itinéraire emprunte toutes sortes de terrains : dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmeraies, petites montagnes, sur 6 étapes de 20 à 80 km, dont une étape marathon de 42 km et une étape non-stop d'environ 80 km en partie de nuit.
On y vient d'abord pour l'intensité de l'épreuve, le MDS ayant la réputation d'être l'une des courses les plus difficiles au monde.
Le Marathon des Sables est une course tactique car il faut, pendant une semaine, gérer son effort, son alimentation et ses besoins hydriques. C'est une épreuve sportive difficile qui se déroule dans la chaleur du désert, sous des températures extrêmes pouvant avoisiner les 50 degrés, 49,9 °C degrés lors de l'étape marathon en 2003, nous rappelle Wikipedia.
Forza Claude !
Forza Loïc !




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports