Corse Net Infos - Pure player corse

Mantinum et Aldilonda : Le Bastia de demain prend forme


Rédigé par Philippe Jammes le Samedi 16 Février 2019 à 20:47

Ce samedi 16 février en fin de matinée, en présence de nombreuses personnalités et élus (préfet de la Haute-Corse, député de la première circonscription de la Haute-Corse, président de l’Exécutif de Corse, maire de Bastia et ses adjoints, maire de Lucciana….) ont été posées les premières pierres des deux projets de la municipalité : Mantinum et Aldilonda




« Ces deux projets préfigurent le Bastia de demain avec des déplacements alternatifs et apaisés » devait déclarer le maire de Bastia Pierre Savelli dans son discours. « Avec ces deux projets nous voulons placer l’être humain au centre de tout. Ces deux projets ont aussi une valeur patrimoniale. Ces deux outils vont enrichir le patrimoine et donner une vision du Bastia qu’on veut construire avec des déplacements autres que la voiture de Toga à l’Arinella ». 
Si l’Etat n’est pas directement partenaire et financeur de ces projets, il n’en a pas moins été le « facilitateur » comme l’a indiqué Gilles Simeoni, le président de l’Exécutif de Corse. « L’Etat n’a pas mis d’argent dans ces projets mais on a été présent aux cotés des concepteurs pour aider à réaliser ce projet complexe, notamment au niveau juridique » soulignait ainsi Gérard Gavory, le préfet de la Haute-Corse. « On se félicite d’y être arrivé. C’est un projet de ville mais aussi une volonté de développer des modes de déplacements alternatifs et de mettre en valeur le patrimoine de Bastia. L’architecte des Bâtiments de France a collaboré aussi à ces projets ». 


Pas peu fier mais aussi ému, Gilles Simeoni, qui avant d’être président de l’Exécutif a été plusieurs mois le maire de Bastia et redonné l’impulsion à ces deux projets qui avaient été dès 2008 étudiés, sous une autre forme, par l’ancienne municipalité. « Il est des moments où les rêves prennent formes et deviennent réalité » déclarait Gilles Simeoni. « Ce projet c’est d’abord ceux des Bastiais et des gens qui viendront à Bastia. Ces chantiers vont inscrire Bastia dans le 21ème siècle, l’ancrer dans son histoire matérielle et immatérielle et le projeter dans l’avenir et la modernité ».


Le Mantinum (nom de Bastia sous la Rome antique), trait d’union entre Terra Vechja et Terra Nova 
Le  projet comprend :
- La construction d’un ascenseur mur, geste architectural fort en résonnance avec l’escalier monumental Romieu afin de repenser totalement le lien entre le Vieux-Port et le Citadelle
- La création d’un nouveau lieu de représentation artistique à la vue unique et époustouflante : un Théâtre de Verdure d’une capacité de 600 places assises et 2000 places debout
- La revalorisation du Jardin Romieu comprenant une mise en sécurité, une mise en lumière et la plantation d’espèces endémiques.
Cet ouvrage majeur sera un lien entre le Spassimare et l’Aldilonda. La maîtrise d’œuvre a été confiée aux cabinets « Buzzo Spinelli Architectes » et « Antoine - Dufour Architectes ». Coût : 2 886 215 € HT subventionnés par 
PO FEDER  2014/2020 à hauteur de 1 413 462 € HT 
ATC (Agence du Tourisme de la Corse), 300 000 € HT
Ville de Bastia, 1 172 753  HT.


L’Aldilonda ou la reconnexion entre le nord et le sud. 
L’Aldilonda (Au-delà de l’onde), passerelle à 5 m au-dessus de la mer longue de 450 mètres, permettra de relier les portions Nord et Sud du Spassimare, grâce au contournement de la Citadelle. Au crépuscule de 2019, les Bastiais auront la possibilité de se déplacer du quartier de Toga jusqu’à l’Arinella, sur une voie de mobilité douce, gommant les frontières urbanistiques et géographiques entre les quartiers. L’Aldilonda, grâce à son panorama époustouflant, constituera sans doute l’un des ouvrages les plus attractifs de la ville. Côté Sud, l’ouvrage débutera par une galerie avec puits de lumière. Cette voie douce prendra ensuite appui sur les rochers existants. Du côté du Vieux Port, le projet se déroulera le long de la jetée du dragon constituant un point de grand recul pour contempler le Vieux-Port.
La maîtrise d’œuvre a été confiée aux cabinets « Feichtinger Architectes » et «Buzzo Spinelli Architectes ». Dietmar Feichtinger a déjà réalisé de grands ouvrages tels la jetée du Mont St-Michel ou la passerelle Simone-de-Beauvoir. Coût : 8 046 000 € HT à hauteur de :
PO FEDER 2014/2020 : 4 146 035 HT
CdC : 1 382 012 € HT
Ville de Bastia : 2 517 953 € HT
CNI vous fait revivre la pose de ces premières pierres….




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude