Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 2 : L’ACA sur la fin face à Tours (2-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Samedi 27 Janvier 2018 à 17:02 | Modifié le Samedi 27 Janvier 2018 - 20:33


L’ACA s’est fait peur ce samdei après-midi face à la lanterne rouge. S’ils ont, dans l’ensemble, maîtrisé la rencontre, les hommes de Pantaloni, rejoints à un quart d’heure de la fin par de valeureux tourangeaux, ont eu les ressources mentales et physiques nécessaires pour enlever la décision en fin de rencontre. Une victoire permet à l’ACA de conserver la 4e place, à un point du Paris FC et à deux longueurs de Nîmes, battu au Havre.


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Stade François-Coty
ACA bat Tours 2-1 (1-0)
Temps doux Bon terrain
Spectateurs : 2 000 environ
Arbitre : M. Castro assisté de MM. Perruaux et Corcuff
Buts : Gimbert (40e), Vialla (82e) pour l’ACA
Belkebla (75e) pour Tours
Avertissements :
ACA : Sainati (17e)
Tours : Lippini (13e)


ACA
Leca- Hergault, Sainati, Avinel, Cabit- Boé Kan, Camara (Coutadeur 81e)- Nouri, Cavalli (cap., Laçi 63e), Selemani (Vialla 81e)- Gimbert- Entraîneur : O. Pantaloni.


FC Tours
Descamps- Lippini (cap. Caille 83e), Miguel, Raveloson, Koné (Etcheverria 31e)- Devaux- M’Bingui, Belkebla, N’Doye, Mancini- Diarra (Tshibumbu 33e)- Entraîneur : J. Costa

Rien de mieux, pour oublier la déconvenue de lundi, à Charlety, que de renouer avec la victoire. Une équipe ajaccienne qui, désormais, ne cache ses ambitions de se mêler à la course à l’accession. Au terme d’un match qui n’aura pas été facile, les hommes de Pantaloni, sérieux malgré un gros coup de mou qui leur a coûté l’égalisation, ont fait le boulot. Trois points qui font du bien avant de se rendre à Nîmes, vendredi.
Sans Lejeune  mais avec Selemani sa nouvelle recrue, l’ACA où Camara est préféré à Coutadeur dans l’entrejeu, démarre dans son schéma habituel (4-2-3-1). Face à la lanterne rouge, qui avec 9 points au compteur est quasiment condamnée, la patience est de rigueur. Sans précipitation, les Corses débutent la rencontre. Malgré une belle frappe de Nouri repoussée par Descamps (7e), ce sont les visiteurs qui rentrent le mieux dans la rencontre. Autour d’un bloc assez haut et de bonnes initiatives au milieu du terrain, ils donnent l’impression que ce match sera tout sauf une partie de plaisir. Il faut un long round d’observations aux « rouge et blanc » pour prendre, peu à peu, la mesure de l’équipe adverse. Grâce une bonne fluidité, un jeu court et simple, les Ajacciens prennent le contrôle des opérations mais les occasions se font rares. A l’entame du dernier quart d’heure, l’ACA, sous l’impulsion d’un bon Yohan Cavalli, se rapproche du but tourangeau. C’est tout d’abord Gimbert qui un crampon trop court sur un ballon millimétré de son capitaine (31e). Puis, Cabit, dont le tir excentré à la suite d’un beau mouvement, heurte la base du poteau avant de sortir (37e). L’ACA insiste et ses efforts vont payer. Cavalli déboule sur la gauche et décale Camara dont le tir puissant est repoussé par Descamps. Gimbert a bien suivi et ouvre le score logiquement (40e). Un but qui donne des ailes aux Ajacciens. Dans la foulée, l’ACA manque le KO. Centre d’Hergault à raz de terre, Gimbert laisse passer et Nouri a le but grand ouvert mais son tir termine sur la barre (42e). Dommage. A la pause, les hommes de Pantaloni tiennent toutefois le bon bout.


 Vialla rentre et marque
Au retour des vestiaires, l’ACA cherche à se mettre à l’abri. Toujours présents dans l’entrejeu et très mobiles sur le terrain, les « rouge et blanc » restent dominateurs…Avant de connaître un coup de mou. La lanterne rouge en profite pour jouer plus juste, croire en ses chances et pointer le bout de son nez devant les buts de Leca. Miguel est un poil trop court de la tête (57e). Peu à peu, les coéquipiers d’Antò Lippini s’enhardissent. Et le pire arrive à l’entame du dernier quart d’heure. N’Doye combine avec Tshimbumbu qui offre un véritable caviar à Belkebla étrangement seul au milieu d’une défense ajaccienne passive (75e). On se dit alors que ce sera dur d’enlever la décision. Mais l’ACA saura faire preuve de courage pour aller chercher les trois points. Suite à une longue touche de Cabit, Gimbert dévie astucieusement de la tête sur Vialla, qui vient tout juste de rentrer. L’Ajaccien signe, sur son tout premier ballon, son premier but en pro (82e). Dans la foulée, l’ACA peut  encore tuer le match. Laçi enrhume la défense adverse et offre un ballon à Gimbert qui s’y prend à deux fois face au portier visiteur pour marquer mais M.Castro refuse le but pour une charge peu évidente de l’avant-centre « rouge et blanc ». Les Ajacciens s’accrochent et remportent un succès somme toute méritée qui leur permet de recoller à une longueur du Paris FC, 3e et deux de Nîmes.
Le prochain déplacement aux Costières, vendredi constituera sans doute un tournant du championnat.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 15:58 ​L’Echecs Club Ajaccien fait peau neuve !

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse