Corse Net Infos - Pure player corse

Ligue 2 : ACA-Tours vu par… Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 28 Août 2015 à 23:57 | Modifié le Samedi 29 Août 2015 - 01:56


Nouvelle désillusion pour l'ACA une fois encore battu au stade François-Coty. C'est le FC Tours, pourtant mené à la pause, qui est venu cette fois l'emporter… L'analyse de Baptiste Gentili


Après Laval, Tours : Nouvelle déception pour l'ACA
Après Laval, Tours : Nouvelle déception pour l'ACA
L’ambiance
Des tribunes légèrement plus garnies que 3 jours auparavant pour la coupe de la ligue et un public qui, incontestablement, désire voir, enfin, l'ACA remporter sa première victoire.
Les supporters ascéistes sont prêts à être a fond derrière leurs favoris et le début du match ils vont leur en donner l 'occasion.
 
 
Le match
Les rouges et blancs attaquent cette rencontre pied au plancher et obligent les tourangeaux à subir les évènements à tel point que la partie prend des allures d'attaque-défense : l'ACA domine sans partage se créant les meilleures occasions de but, en déployant un jeu offensif très plaisant et très incisif mettant au supplice des adversaires totalement dépassés.
Ce n'est qu'à la 39e minute que les Ajacciens vont trouver la faille et cela n'est pas cher payé pour le FC.Tours… En effet à l'issue d 'un centre impeccable de Diabate, Toudic d'une tête décroisée ouvre la marque au teme d'une action remarquable fêtée comme il se doit par un public aux anges qui ne peut que se réjouir de la prestation d'une équipe qui, enfin, semble se libérer.
La pause intervient sur ce score de 1à 0 mais la note aurait pu et aurait du être beaucoup plus salée pour les protégés de Marco Simone, totalement dépassés et battus dans tous les compartiments du jeu.


Le deuxième acte va nous offrir un scénario incroyable comme seul le football parfois peut nous l 'offrir. Le coach Tourangeau effectue un changement afin de revoir son dispositif tactique totalement défaillant en 1ère mi-temps mais cela ne freine en rien les bonnes dispositions des ascéistes encore maîtres de leur sujet et l 'on voit mal, à ce moment-là, comment L'ACA, qui se voit refuser un but sur hors jeu et qui continue d'avoir l'emprise sur la partie, peut laisser échapper la victoire.
Oui mais voilà alors que l 'on s'achemine vers la fin de ce match à la 81e minute Nouri, pourtant excellent perd un ballon plein axe à 30 mètres de ses buts et permet Kouakou d'égaliser à la stupeur générale ! Un véritable coup de massue pour une équipe ajaccienne qui ne méritait pas ça.
Pire encore 6 minutes plus tard ce même joueur, sur un contre assassin, donne cette fois le coup de grâce à l'ACA qui ne pourra plus s'en remettre.
Tours venait de réaliser le hold-up parfait.
Le match se terminera dans la confusion témoignant ainsi de la cruelle désillution dans les rangs d'une équipe qui venait de réaliser pourtant une de ses meilleures prestations depuis belle lurette.
 
L'ACA
Vraiment je n'avais pas vu les ajacciens dominer leur sujet avec autant de maîtrise, de générosité et de qualités depuis pas mal de temps.
Incontestablement supérieurs dans tous les domaines on se demande encore comment la victoire qu'elle méritait tant a pu échapper à cette équipe.
Solide derrière avec un Diallo, taille patron, assurément la meilleure recrue depuis longtemps, un milieu de terrain dominateur et super actif et des attaquants enfin percutants, l'ACA disposait de tous les ingrédients pour balayer, le mot n'est pas trop fort, une équipe de Tours aux abois jusqu'à ces 10 dernières minutes cauchemardesques.
Y a t-il une explication à ce terrible dénouement ?
Je n'en vois sincèrement pas.  Il y a parfois en football des paramètres qui échappent à l'analyse et à mon sens, malgré la défaite, il faudra retenir tous ce qui a été positif dans cette rencontre car c 'est cela qui devrait permettre aux Ajacciens de rebondir malgré ce mauvais début de saison.
 
L’adversaire
Avec un milieu de terain en losange le 4X4X2, proposé par Simone n'a jamais existé face à un entrejeu ascéiste dominateur et continuellement en surnombre : à la mi-temps sans la malchance, c'est le mot qui collait le mieux à l'ACA vendredi soir, le sort du match aurait du être scellé.
Mais nous ignorions à ce moment-là que nous allions assister à un véritable petit miracle.
Oui disons-l : très décevante cette équipe de Tours, que l 'on n'a vu que lors de ces fameuses 10 dernières minutes -, cela à suffit me direz-vous -, mais il lui faudra quand même beaucoup plus de vaillance et de qualité dans le jeu à l'avenir, de grosses désillusions pourraient, en effet, ternir ce super début de saison.
 
Le bilan
Est-ce que l'ACA peut se remettre d'un tel coup du sort ?
Je répondrais oui en raison du potentiel de l'équipe et sur ce qu'elle a montré vendredi soir. Mais attention il faudra un mental d'acier car avec 2 points au compteur la spirale de la défaite est en train de s'installer. 

La fiche technique
ACA : 1 Tours FC : 2 (1-0)
Buts :  Kouakou (81 et 86e) pour Tours, Toudic (39e) pour Ajaccio
Arbitre : M. Aubin
Avertissements : Toudic (60e),Frikeche (73e), Fanucchi (76e), Sainati (90e)Cissé (90e) à Ajaccio, Khaoui (22e), Belklebla (79e) à Tours

AC Ajaccio
Scribe, Sainati, Diallo, Cissé, vincent, Diabaté, Vidémont (Fanucchi 70e), Frikeche, Nouri (83e), Cavalli (cap), Toudic (Mardi 74e) - Entr. O. Pantaloni

Tours FC
Kamara - Gradit, Louvion, Miguel, Bouhours - Belkebla, Maouche, Khaoui (Cillard 46e) - Bergougnoux (c) - Bosetti (Kouakou), Malfleury - Entr. M. Simone




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse