Corse Net Infos - Pure player corse

Les travaux de remise en état des locaux dégradés du collège de Lisula vont être lancés rapidement


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 23 Janvier 2018 à 21:45 | Modifié le Mardi 23 Janvier 2018 - 23:36


Josepha Giacometti, conseillère exécutive en charge de l'éducation et Philippe Lacombe, recteur de l'Académie de Corse sont venus mardi à la rencontre du personnel éducatif et des parents d'élèvs du collège de L'ile-Rousse à la suite des actes de vandalisme suivis d'un incendie dans les locaux de la CPE et du bureaux des professeurs


Les travaux de remise en état des locaux dégradés du collège de Lisula vont être lancés rapidement

Au lendemain de la découverte des actes de vandalisme suivis d'un incendie au Collège Pascal-Paoli, perpétrés durant le week-end dernier à Lisula, l'enquête se poursuit pour tenter de retrouver le ou les auteurs de cet acte criminel unanimement condamnés par la classe politique, les syndicats et associations.
Selon les premiers éléments de cette enquête confiée à la Brigade de Recherche de la Gendarmerie, il semblerait que le ou les auteurs de cet acte ont pénétré par effraction dans l'établissement scolaire avant de se diriger vers le bureau du CPE et mettre volontairement le feu à un endroit précis où sont archivés les  dossiers des collégiennes et collégiens qui fréquentent l'établissement.
Les techniciens en identification ont prélevés des empreintes susceptibles d'être exploitables.


Ce n'est pas la première fois que le Collège Pascal-Paoli fait l'objet de dégradations. Il y a 5 ou 6 ans en effet, l'établissement a été visé par des dégradations, sans commune mesure toutefois que celles du week-end dernier.
Ainsi que nous l'avons relaté, pour manifester leur mécontentement, les personnels éducatifs du Collège ont décidé d'interrompre les cours dès lundi 13 heures, mouvement poursuivi mardi.
En charge du Collège, la Collectivité Territoriale Unique de Corse était représentée dès lundi par trois de ses élus trois -  "Nanette" Maupertuis", Lionel Mortini, Pascal Carlotti  - venus pour dénoncer cet acte inqualifiable mais aussi apporter leur soutien au Principal de l'établissement Jean-Marc Andreani et à l'ensemble des personnels.



La loge du surveillant pourrait être réhabilitée
Aujourd'hui, c'est Josepha Giacometti qui s'est déplacée pour rencontrer les membres du Conseil d'Administration de l'établissement et les représentants des associations de parents d'élèves.
Au cours de cette réunion, tous ont été assurés par la représentante de la CTU de Corse que tout va être mis en oeuvre pour lancer immédiatement les travaux pour remettre en état les locaux et  apporter des améliorations comme par exemple la pause de capteurs de feu, de changement de portes et autres.
Ces travaux devraient être réalisés et livrés d'ici 3 semaines.
Par ailleurs, lors de cette entrevue il a été  rappelé qu'il y a quelques années, un surveillant était logé sur place, à l'entrée de l'établissement.
Poste qui a été supprimé comme dans tous les collèges.
Aujourd'hui, il est question de réhabiliter ce logement et de créer deux postes: l'un de surveillant et l'autre de veilleur.
Des réponses seront très rapidement  données


Le soutien du Recteur d'Académie de Corse
Comme annoncé la veille dans un communiqué où il a condamné avec la plus grande fermeté cet acte odieux et dans lequel il a apporté tout son soutien à l'ensemble de la communauté éducative.
Accompagné de Christian Mendive, Directeur Académique de l'Education Nationale de Haute-Corse, Philippe Lacombe,
recteur de l''académie de Corse s'est rendu sur place dans l'après-midi pour rencontrer le chef d'établissement, le personnel  éducatif et les parents d'élèves.
Au cours de son intervention, le Recteur condamnait une nouvelle fois cet acte avec la plus grande fermeté: " On ne banalise pas un tel événement. Pour nous c'est quelque chose de très grave, à la fois parce que les conséquences auraient pu être plus dramatiques. A travers cet acte cette toute la communauté éducative de Corse qui est touchée. Il ne doit pas rester impuni. Il est l'oeuvre, de crétins, d'irresponsables. On ne s'attaque pas à des édifices comme cela".
Le Recteur rappelait ensuite les mesures prises au niveau national depuis deux ans pour sécuriser les établissements scolaires, et éviter les intrusions, soulignant, au passage, que la Corse n'y échappait pas et qu'en l'occurrence pour celui de l'Ile-Rousse il y avait une marche de progrès à exploiter. 
Et d'ajouter:
" Notre quotidien à nous  il est moins dans la sécurisation des établissements scolaires qui relèvent de la compétence des collectivités et forces de gendarmerie. Nous, il est sur le travail du vivre ensemble. C'est la priorité de l'Académie de Corse pour les 5 ans à venir".

Le soutien et la solidarité du groupe Per l'Avvene à l'Assemblée de Corse
"Les locaux de vie scolaire, bureaux du CPE et des surveillants, du collège Pascal Paoli de l’Île Rousse ont été entièrement détruits par un incendie criminel dans la nuit de dimanche à lundi. Cet acte revêt à nos yeux un caractère gravissime car il touche au système d’Education où se bâtissent les  valeurs qui fondent notre citoyenneté.
Nous tenons  à témoigner de notre soutien  et notre solidarité l’ensemble des membres de la communauté éducative touchés par cet acte de vandalisme."



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie