Corse Net Infos - Pure player corse

Les Corses en force au grand raid des Pyrénées


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 24 Août 2013 à 23:43 | Modifié le Dimanche 25 Août 2013 - 11:25


L’Ultra grand raid des Pyrénées, épreuve mythique de 160 km dont le départ a été donné vendredi, attiré cette année de nombreux coureurs insulaires. Ils étaient en effet pas moins de 25 à y participer. Parmi eux Jean-Pierre Costa du club des Filanci, Hervé Delannay, Laurent Ricciardone, François Savelli, Jean-Louis Cinqui, Vincent Combo….


Les Corses en force au grand raid des Pyrénées
Le grand raid des Pyrénées, c’est incontestablement le grand rendez-vous des coureurs en montagne.
En Corse, on le sait, il y a des très bons coureurs et des clubs de qualité. Aussi, nul ne sera surpris d’apprendre que bon nombre de nos compatriotes n’ont pas hésité à traverser la mer pour se mesurer aux meilleurs de la discipline ; Trois courses sont proposées dans ce grand raid des Pyrénées  (80, 160, 240 km), mais celui qui a intéressé plus particulièrement les insulaires, c’est l’ultra de 160 km.
Ce 160 km  avec un dénivelé de 10 000m + est certainement l’un des plus durs du circuit national. Quasiment une traversée aller-retour des Hautes-Pyrénées avec découverte de nombreux villes et villages typiques.
Le départ a été donné le vendredi 23 août à 5 heures depuis Vielle Aure. 
Les coureurs ont emprunté  des routes carrossables puis le GR10 au Col du Portet. Ils ont ensuite basculé sur le secteur du Néouvielle pour rejoindre par le Col de Bastanet le refuge de Campana du Cloutou puis le hameau d'Artigues. Ensuite montée vers le Col de Sencours, au Pic du Midi, retour au Col de Sencours avant d'enchaîner les cols de la Bonida, d'Aoube, de Bareilles et d'Ouscouaou pour rejoindre Hautacam. Descente sur Villelongue où se trouve la première base vie.
Une très longue montée mène au Pic de Cabaliros d'où l'on redescend à Cauterets avant d'attaquer le Col de Riou pour rejoindre Esquièze-Sère, deuxième base vie. On monte ensuite tranquillement au-dessus de Barèges puis au parking de Tournaboup afin de revenir dans la zone du Néouveille pour passer le Col de Barèges et rejoindre le Col de Portet qui ramène à Vielle Aure.
Cette édition 2013 a été remportée par  Iker Karrera en 24h54mn devant Brice Dijoux (26h05min54s) et Sébastien Lefebvre. Il succède au Japonais Kenichi Yamamoto.







Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports