Corse Net Infos - Pure player corse

Le feu de Balagne, stabilisé, a finalement parcouru 1 600 hectares


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 23 Octobre 2017 à 17:56 | Modifié le Mardi 24 Octobre 2017 - 01:00


Après une nuit très difficile pour les soldats du feu, d'importants moyens aériens sont venus en renfort ce lundi matin pour traiter l'incendie de Balagne parti dimanche à la mi-journée de Ville di Paraso. Pour l'heure, cet incendie est stabilisé mais le travail qui reste à faire est considérable. Après un survol des lieux dans la matinée de lundi, le bilan a été réévalué. Il est désormais de 1 600 hectares.


Le feu de Balagne, stabilisé, a finalement parcouru 1 600 hectares

Le vent qui a baissé d'intensité en milieu de nuit dernière, suivi d'une légère ondée ont ralenti la progression du feu parti dimanche en toute fin de matinée de Ville-di Paraso avant de menacer plusieurs communes comme Costa, Belgodère, Olmi-Cappella, Novella, Pietralba.
Les 4 Canadair et Tracker qui constituent à l'heure actuelle les 2/3 des moyens aériens de lutte contre les incendies, sont venus dès les premières heures de la journée épauler les 195 soldats du feu des Centres de Secours de Balagne,de Haute-Corse et de Corse-du-Sud ainsi que de l'UIISC5 de Corte.


A 16 heures, au retour d'une visite sur le terrain et au PC commandement, Jérôme Seguy, dressait un nouveau bilan de la situation.
« Le feu qui ne progresse plus est stabilisé mais il n'en demeure pas moins qu'il reste encore beaucoup de travail pour l'éteindre complètement, éviter les reprises, traiter les lisères … A l'exception d'un cabanon de bergerie qui aurait brûlé, comme cela a déjà été dit, fort heureusement il n'y a aucune victime à déplorer et aucune habitation touchée par les flammes et ce grâce à l'intervention des pompiers qui ont effectué un travail considérable. Plusieurs éleveurs nous ont signalé qu'ils étaient à la recherche de leurs troupeaux sans savoir avec précision si ils avaient survécu où si ils avaient été « piégés » par les flammes .
A l'exception de deux vaches retrouvées carbonisées, pour l'heure nous n'avons pas plus d'éléments. En revanche, ce qui est certain c'est que bon nombre d'éleveurs ont vu leurs fourrages partir en fumée. Tout comme les maires des communes concernées, l'Etat a saisi les services de l'ODARC pour voir comment dans l'urgence aider ces éleveurs. Dans ces moments pour le moins difficiles, il y a une travail de solidarité qui se met en place Ce matin, après le survol de l'hélicoptère le bilan initial de cet incendie qui était estimé à 2 000 hectares a été ramené à 1 600 hectares 
».


L'écobuage non contrôlé de vendredi à Ville-di-Paraso à l'origine de ce désastre
Au lendemain de ce nouveau désastre, les accusations fusent et la colère se fait ressentir chez certains. On sait comme nous l'avons indiqué dès dimanche que cet incendie est la conséquence d'un écobuage non contrôlé vendredi dernier sur les hauteurs de la commune de Ville di Paraso.
Une enquête de gendarmerie est diligentée mais pour l'heure c'est la thèse de cet écobuage qui est privilégiée.
Comment cet écobuage non contrôlé et traité a t-il pu repartir ainsi ?
Pourquoi l'interdiction de l'utilisation du feu n'est elle pas permanente jusqu'à l'arrivée des grosses pluies ?
Ce sont les questions qui reviennent le plus fréquemment dans toutes les conversations.


Lundi matin, Pierre-Marie Mancini, maire de Costa, Conseiller départemental de L'Ile-Rousse – Balagne saluait le travail des pompiers «  Longtemps menacée, notre commune de Costa a été épargnée des flammes grâce à l'intervention de deux pompiers qui ont réussi à emprunter un chemin avec un véhicule léger pour se trouver au bon endroit et endiguer les flammes. Aujourd'hui, cela ne sert à rien de stigmatiser. Ce qui est certain, c'est que le coupable est celui qui a mis le feu, au mépris des conséquences que cela pourrait avoir et en faisant fi du lourd tribut payé par le passé. Pour le reste on aura le temps de voir. Aujourd'hui, l'heure est à la solidarité. J'ai déjà rencontré mon homologue de Ville-di-Paraso et nous allons voir avec les autres maires afin de trouver une solution d'urgence pour venir en aide aux éleveurs sinistrés ».


Cette solidarité dont chacun fait état, on a pu la constater à travers de nombreux messages mais aussi avec les visites sur le terrain de nombreux maires et élus de Balagne ou encore de « Nanette » Maupertuis, membre de l'Exécutif, de François Orlandi, président du Conseil Départemental, président du SDIS de Haute-Corse...




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Devoir de mémoire et valeurs universelles : Les lauréats d'un concours félicités par l'ONACVG 2A et 2B… https://t.co/04YkfjwZL6
Jeudi 26 Avril - 21:59
Corse Net Infos : Bastia : Le lycée maritime veut mettre le cap sur 2020 ! https://t.co/cV8g9vmj0Q https://t.co/1wDaUgQAYD
Jeudi 26 Avril - 19:59
Corse Net Infos : Missions Locales de Corse : Petit budget mais résultats spectaculaires https://t.co/5xzcskDnAY https://t.co/LHY8js89Gb
Jeudi 26 Avril - 19:04
Corse Net Infos : CORSICA linea affrète un septième navire, le "Vizzavona" https://t.co/GsRS4d2LCo https://t.co/23BHFegKp2
Jeudi 26 Avril - 18:49



Newsletter






Galerie