Corse Net Infos - Pure player corse

Le FC Calvi se remet sur rail à Compiègne


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 10 Avril 2013 à 23:30 | Modifié le Jeudi 11 Avril 2013 - 01:01


On attendait une réaction des calvais à Compiègne, on avait confiance en eux et on a bien fait d’y croire. « Flo » Menozzi et les siens ont livré le match que l’on attendait de leur part en terre picarde. Grâce à un but d’Anziani et de Portillo, les calvais ont décroché une précieuse victoire dans la course au maintien. Au-delà de cette victoire, c’est cette rage de vaincre et cette solidarité dans le groupe que l’on retiendra. Oui, Calvi a retrouvé ses vraies valeurs. Désormais, il faudra confirmer samedi soir avec la venue de Metz.


Le FC Calvi se remet sur rail à Compiègne

Stade Paul Cosyns à Compiègne, AF Compiègne : 0 – FC Calvi : 2 (0-1)
Arbitre: Alexandre Mercier  assisté de MM. : Guillaume Boulet et Thierry Desessart  Délégué principal : Eric Hervo
Buts pour Calvi : Anziani (41e), Portillo (92e)
AD Compiègne : Mandanda, Grapeix, Dabo, Preieur, Chrétien, Meunier, Schianchi, Armoudon, Komenan, Mayuma, Betremieux, Doudet, Duventru, Gaye, Martins, Rosset. Entr. Emmanuel Da Costa.
FC Calvi : Menozzi, Heyninck, Valery, Sodini, Richier, Inzerillo, Anziani, Portillo, Tchokounté, Dutil, Kahlaoui, Kehiha, Bertin d’Avesnes, Rocchi, Garcia, Khazri. Entr. Didier Santini.
Après les dernières déconvenues, la tension était palpable au sein du FC Calvi ces derniers jours. Fort heureusement, les dirigeants n’ont pas cédé à la panique, se contentant tout simplement de recadrer quelques détails et en étant ouvert au dialogue. Une sagesse qui a payé. Le message a été reçu 5/5 par les joueurs et le résultat est au bout de cette opération commando.
Face à une équipe de Compiègne dos au mur, les Corses ont dû faire le dos rond en tout début de rencontre. A la 11e minute, Chrétien plaçait de la tête  une première banderille. La réplique des visiteurs était immédiate. Tchokounté tentait le lobe, Mandandan ne se laissait pas surprendre.
A la 29 minute, Bretemieux tentait sa chance, Menozzi effectuait une superbe parade. Deux minutes plus tard, c’est Khalaoui qui décochait une belle frappe de 20 mètres, mettant à contribution  un excellent Mandandan. Ce dernier s’employait à plusieurs reprises pour éviter l’ouverture du score.
Pourtant, à la 41e sur un très mouvement des calvais il ne pouvait rien. Superbe travail côté droit de Heyninck qui servait Khalaoui, le centre de ce dernier trouvait à la réception Anziani qui de la tête ouvrait le score.
La pause était sifflée sur cet avantage pour les Corses.
En seconde période, le jeu s’équilibrait . D’un côté il y avait Compiègne qui tentait le tout pour le tout et de l’autre, une équipe calvaise qui hésitait à sortir de peur de se faire contrer mais qui contrôlait avec beaucoup de sang-froid et de détermination la situation.
Finalement, à la 92e mn, c’est Portillo qui s’en allait seul pour battre Mandandan et enfoncer le clou.
Cette  victoire a été celle d’un groupe retrouvé qui a montré qu’il avait du caractère et que l’on avait raison d’avoir confiance en lui.

Le FC Calvi se remet sur rail à Compiègne




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse