Corse Net Infos - Pure player corse

Le 17ème Festival du film Italien d'Ajaccio, c'est tout de suite!


Rédigé par le Dimanche 8 Novembre 2015 à 22:55 | Modifié le Lundi 9 Novembre 2015 - 01:26


Jusqu'au 15 novembre, le cinéma italien est à l’honneur au Palais des Congrès d'Ajaccio. Les maîtres du cinéma italien seront au rendez-vous pour cette 17ème édition avec à leurs côtés, de nouveaux talents, jeunes promesses d'un nouveau cinéma italien : Guendalina Zampagni, Piero Messina, Pierfrancesco Diliberto, Duccio Chiarini.


Un festival qui a débuté au cinéma Ellipse par un cycle Comédies à l’Italienne un style des années 50 et le la Comédia dell’Arte. Trois comédies des années 60 et 70 sont encore proposées cette semaine :
-Au nom du peuple italien, de Dino Risi (1971), avec Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman, Ely Galleani (1h43) Un juge lutte contre ce qui pervertit la société : la corruption et la spéculation. En enquêtant sur la mort d’une jeune fille, il est amené à interroger un riche industriel.
-Parlons femmes
, d’Ettore Scola (1964), avec Vittorio Gassman, Sylvia Koscina, Antonella Lualdi (1h50). Un film à sketches. 9 histoires, ou autant de manières de rire des obstacles qu’hommes et femmes se plaisent à dresser entre eux.
-Larmes de joie, de Marion Monicelli (1960), avec Anna Magnani, Toto, Ben Gazzara (1h43)
Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, deux figurants de cinéma se promène en ville : ils échouent d’un lieu à l’autre, d’une fête à une réception, sans pouvoir être admis, ni même respectés…

Le programme


C’est au Palais des Congrès que les amateurs de 7ème art italiens retrouveront le reste de la programmation. 17 films dont 7 comédies et 9 films directement arrivés d’Italie. Nanni Moretti, Paolo Sorrentino, Marco Bellocchio, Gabriele Salvatores, les frères Taviani…maîtres du cinéma Italiens partageront l’écran de cette nouvelle édition. De belles histoires pour rêver, des comédies pour rire aux éclats, des drames pour s'émouvoir, des films engagés pour réfléchir : du cinéma pour s'évader ! Un programme qui donne plus qu’envie, qui fera voyager chaque cinéphile ou simple spectateur.
Au programme :
Mia Madre, de Nanni Moretti (drame, comédie)
La Giovinezza Youth, de Paolo Sorrentino (drame, comédie)
Zoran, il mio nipote scemo, de Matteo Oleotto (comédie)
Se Dio Vuole, d'Edoardo Falcone (Comédie)
Io, Arlecchino, de Matteo Bini, Giorgio Pasotti (Comédie, Drame)
L'éveil d'Edoardo, de Duccio Chiarini
Contes italiens, de Vittorio et Paolo Taviani
Buoni a nulla, de Gianni Di Gregorio (drame)
Sangue del mio sangue, de Marco Bellocchio (drame)
Il ragazzo invisibile, de Gabriele Salvatores (fantastique)
Andiamo a quel paese, de Ficarra e Picone (comédie)
La mafia uccide solo d'estate, de Pierfrancesco Diliberto (comédie, thriller)
Noi siamo Francesco, de Guendalina Zampagni (romance)
La Nostra Terra, de Giulio Manfredonia (comédie)
L'attesa, de Piero Messina (drame)
Song'e Napule, d'Antonio et Marco Manetti (comédie)
Noi e la Giulia, d'Edoardo Leo (comédie)
 

C'est lme moment de vivre à l'heure italienne





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 10:08 Le feu à la mairie de Sampolu

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine





Derniers tweets
Corse Net Infos : Le feu à la mairie de Sampolu https://t.co/7iSGogfdLE https://t.co/Sbn72fQs0z
Lundi 16 Juillet - 10:16
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Lundi 16 Juillet - 08:01
Corse Net Infos : La photo du jour : Dans les eaux de la Sulinzara https://t.co/p6IFUOQc9y https://t.co/YTl1fhkL8F
Lundi 16 Juillet - 07:56
Corse Net Infos : #FRACROA Ajaccio célèbre la victoire des champions du monde Légers incidents à Ajaccio et Bastia https://t.co/usJFg2FL28
Dimanche 15 Juillet - 23:38



Newsletter






Galerie