Corse Net Infos - Pure player corse

La team de Thierry Corbalan boucle les 500kms du tour de Corse à la nage en 5 jours et 20h


Rédigé par le Lundi 24 Septembre 2018 à 00:47 | Modifié le Lundi 24 Septembre 2018 - 01:01


On croira toujours à la réussite des défis de Thierry Corbalan tant qu’il ne nous prouvera pas le contraire. Preuve en est, à 59 ans, malgré l’absence de ses deux bras, un handicap qui pour lui rend tout possible, il a avec sa team, bouclé samedi à 15h un tour de Corse à la nage de 500 kms non-stop en relais.


Thierry Corbalan et toute son équipe fiers de leur performance
Thierry Corbalan et toute son équipe fiers de leur performance
Partis de la plage de Tahiti le 16 septembre, c’est là qu’ils sont arrivés après 5 jours et 20h de nage en relais sous les applaudissements, attendus par les médias, les amis et la maintenant célèbre « Patou » la femme et la première fan de Thierry.
Une première tentative de tour de Corse avait été interrompue en 2015 en raison d'une mauvaise météo. Cette fois la météo s'est voulu favorable.

C’est accompagné de trois nageurs, Marc Badiche, Wandis Le Hui et Philippe Lecrivain, escorté de quatre kayakistes et d'un catamaran avec à son bord deux skippers Jean François et Daniel et une kiné, Mélanie Lorenzini  qu’il avait pris le départ  en direction  du nord de l'île en remontant par Calvi, le Cap Corse, et en redescendant jusqu’à Bonifaccio où le vent et la houle étaient au rendez-vous,  avec des creux de 3 mètres. « Une étape compliquée » a confié Thierry Corbalan une fois de retour sur la plage de Tahiti.

Les nageurs se sont relayés 24h/24 alternant deux heures de nage et six heures de repos parcourant plus de 80 kms par jour.
Douleurs et fatigue étaient bien sûr au rendez-vous durant le périple, mais bien entourée, la team a su faire face, avec en prime un mental qui n’a jamais failli.

"Le but,  était de montrer que malgré le handicap tout est possible et que des personnes handicapées peuvent s'associer aux personnes valides pour faire un même défi", a souligné Thierry Corbalan.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie