Corse Net Infos - Pure player corse

La forte pression du risque incendie inquiète les 73 000 propriétaires forestiers privés de Corse


Rédigé par le Mercredi 25 Octobre 2017 à 21:11 | Modifié le Mercredi 25 Octobre 2017 - 22:07


Antoine D’Amecourt, le président du CNPF et de Fransylva était le 19 Octobre dernier en Corse. Il est allé à la rencontre des responsables de la CTC, de l’ODARC, de la DRAAF


La forte pression du risque incendie inquiète les 73 000 propriétaires forestiers privés de Corse
Île la plus boisée de Méditerranée et première région française pour sa surface forestière, la Corse occupe une place de premier ordre dans le paysage forestier. Majoritairement privée à 80 %, elle rassemble plus de 73 000 propriétaires forestiers privés pour un potentiel de 405 000 hectares de forêt. Composée à 80 % d’essences feuillues telles que le chêne vert, le chêne liège, le châtaignier, le chêne pubescent ou encore le hêtre, et à 20 % d’essences résineuses dont les plus emblématiques sont le pin maritime et le pin laricio, la forêt corse possède un potentiel indéniable qu’il est essentiel de mettre en valeur pour assurer un développement économique harmonieux de l’ensemble de la filière forêt-bois.  


Le 19 octobre dernier, à l’occasion de la visite exceptionnelle à Ajaccio du président National du Centre National de la Propriété Forestière (CNPF) Antoine D’Amecourt, le Centre Régional de la Propriété Forestière de Corse (CRPF) a réuni sa présidente par intérim Paule Nicolaï-Pietri, ses élus et sa directrice Geneviève EttoriI, le président du syndicat Fransylva Corsica (Syndicat des Propriétaires Forestiers Sylviculteurs de Corse), François PiacentinI, le directeur de la DRAAF de Corse Jacques Parodi, le chef du Service régional de l’agriculture et de la forêt Éric Prigent-Decherf, Olivier Riffard, représentant de la Collectivité Territoriale de Corse et Yves ConventiI représentant de l’Office du Développement Agricole et Rural de Corse (ODARC).


Cette assemblée s’est réunie dans une perspective de cohérence entre la politique régionale forestière et le Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) du CRPF de Corse. Les principales problématiques de la forêt privée en Corse ont été évoquées, ce qui a permis d’exposer plus en détails au Président National nos spécificités régionales en matière de peuplements forestiers, de foncier (morcellement des propriétés, fortes indivisions, Biens Non Délimités, absence de titres de propriété...), de gestion forestière et d’aides financières spécifiques aux propriétaires forestiers privés.  
A cette occasion le représentant de la CTC, Olivier Riffard, s’est félicité de l’opportunité qui était donné, de présenter la filière forêt-bois de Corse ainsi que ses difficultés auprès du Président National du CNPF, Antoine D’Amecourt, qui a pu faire partager son expérience en tant que plus haut représentant de la forêt privée en France mais également en tant que propriétaire forestier aguerri.  



Développer la production par une gestion durable, par la réalisation de plus de Plans Simples de Gestion (PSG), renforcer le tissu des entreprises de la filière, travailler sur la résolution des problèmes fonciers ou encore sur l’adaptation des forêts aux changements climatiques, autant d’actions à réaliser pour parvenir aux objectifs fixés dans le cadre de la stratégie territoriale pour la filière forêt et bois de Corse.

Par ailleurs, le Président du Syndicat Fransylva Corsica (Syndicat des Propriétaires Forestiers Sylviculteurs de Corse),  François PiacentiniI a mis en avant les inquiétudes des propriétaires quant- à l’avenir de la forêt corse dans un contexte de changement climatique de plus en plus marqué.

Il a été souligné que de nombreux organismes d’étude travaillaient sur ce sujet au niveau européen. A ce propos, le DRAAF de Corse a très justement fait remarquer qu’ « à ce jour le premier impact visible de ces modifications du climat se ressent par la forte pression du risque incendie qui touche l’ensemble de la région, et sur lequel il est primordial de travailler ».



Lors de cette matinée de travail, les différents acteurs présents ont acté l’assurance d’une collaboration forte entre la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat (représenté par la DRAAF de Corse) et le CRPF de Corse afin de mener à bien les actions de relance de la filière forêt-bois de Corse. Des travaux sont à ce jour en cours, en effet la Commission Régionale Forêt-Bois devant assurer un projet de stratégie de relance de la filière forêt-bois de Corse, travaille avec l’ensemble des partenaires de la filière afin d’établir une vision commune de la forêt corse en prenant en compte la totalité de ses particularités.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Urban #Trail Aiaccina : Une #course #solidaire contre le #cancer https://t.co/grxlZGDhHw
Jeudi 16 Août - 12:51
Corse Net Infos : Accident du travail à Biguglia https://t.co/3Vu9yGFfVF
Jeudi 16 Août - 12:06
Corse Net Infos : Feu de voiture à Lucciana https://t.co/OHejbDKitw
Jeudi 16 Août - 12:04
Corse Net Infos : Football : Vacances calvaises pour Guy Roux https://t.co/8Oqrm96zTM
Jeudi 16 Août - 12:02



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio