Corse Net Infos - Pure player corse

La dernière ligne droite pour l'ACA


le Dimanche 24 Mars 2013 à 17:23 | Modifié le Lundi 25 Mars 2013 - 02:15


Un peu de répit mais pas trop, pour les Oursons. Dans cette semaine de trêve, l'ACA a eu, comme ses concurrents le temps de digérer, afin de mieux repasser à table. Un morceau de choix attend les joueurs d'Albert Emon, avec la réception de Toulouse samedi prochain, avec un match à enjeu, le premier de la série de neuf restants. Petit état des forces en présence, à l'aube du sprint final.


Touours bon pied bon oeil, Yoann Poulard va attaquer ce qui pourraient être ses deux derniers mois de compétition en tant que joueur pro, espérons-le toujours avec la même énergie. (Photo Paule Santoni)
Touours bon pied bon oeil, Yoann Poulard va attaquer ce qui pourraient être ses deux derniers mois de compétition en tant que joueur pro, espérons-le toujours avec la même énergie. (Photo Paule Santoni)
Comme le reste de ses concurrents directs, l'ACA va attaquer Samedi sa dernière ligne droite, celle qui, on l'espère tous, maintiendra l'ACA encore une fois dans l'élite. 12èmes, avec 33pts, les Oursons n'avaient plus connu un si bon classement à cette époque de la saison depuis nombre d'années en première division. Tout porte à croire, si l'on prend tous les paramètres en compte, et notamment la forme de cette équipe (1.2 pts par match en 2013), que la fin de saison sera ben plus sereine que la précédente. Cela dit, c'est justement le plus mauvais moment pour se reposer sur ses acquis, et seuls les plus hargneux franchiront le cap des quarante points les premiers. 
Cap que les Ajacciens voudront approcher face au TFC. Vainqueur 4-2 au match aller, l'ACA entend bien montrer à nouveau qu'elle n'est plus la petite équipe timide qui s'était inclinée dès l'entame du championnat la saison passée. Si Toulouse l'a, à deux reprises, appris à ses dépends, la passe de trois est bien dans la ligne de mire pour les Oursons. Albert Emon sait, comme ses joueurs, que tous les points comptent.

Gare aux blessures

Si l'ACA a pas mal de choses à se reprocher quant à son cycle aller, on peut parler de cas contraire avec celui des matches retours. Avec quinze points récoltés sur les trente possibles, on voit que l'ACA a progressé niveau ratio de points par matches, mais aussi dans sa manière de gérer ceux-ci.
Qui aurait pu penser que l'on verrait l'ACA accrocher Paris et Marseille dans leurs stades, et faire tomber Lyon et Bordeaux coup sur coup?
Pas grand-monde, il faut le reconnaître.
Cela dit, l'ACA a perdu des points,  comme à Evian ou face à VA. Des équipes de bas de tableau que l'ACA serait bien inspiré de battre dans ce dernier sprint (Sochaux et Reims à l'extérieur, Nancy et Troyes à domicile). Car à l'horizon se profilent encore deux beaux challenges, avec un déplacement à Rennes puis à Saint-Etienne. Même si les Oursons ne sont pas pressés comme les autres par le temps, il serait dommageable de se voir "arrivés" avant l'heure.
D'autant plus que fin de saison signifie aussi infirmerie jamais vide. En effet, si Ricardo Faty, Siga Diarra et Johan Cavali ont fait un passage éclair par le cabinet du Docteur Testou, on ne peut pas en dire autant pour d'autres. Jean-Baptiste Pierazzi ne reprendra pas la compétition avant le déplacement à Sochaux, tandis que Fredéric Sammaritano, lui, est out pour trois semaines (déchirure aux quadriceps contre Marseille).
C'est là que la préparation d'avant-saison rend son verdict, et c'est là que l'on verra si le boulot a bien été fait en amont. Pour l'instant, l'ACA semble plutôt dans le vert comparé aux autres équipes de bas de classement. Mais un mauvais coup est si vite arrivé... Gageons que les membres du staff sauront éviter la casse au maximum, car c'est bien là le seul bémol qui semble capable de perturber les Acéistes.

Un calendrier aisé?

Pour finir, on dira que l'ACA a toutes les cartes en main pour réussir une belle fin de saison. Un  parcours étonnant, un fond de jeu et un état d'esprit plus que séduisant, et surtout des joueurs qui se révèlent matches après matches. De plus, le mercato d'hiver a été réussi, et est même un des plus aboutis du championnat. Ajouté à cela des joueurs qui ne cessent de progresser depuis l'arrivée du coach Emon, sans compter les talents en pleine éclosion comme Lasne, et vous obtenez une équipe très compétitive. Cet ACA-là semble fin prêt pour le dernier effort.
Concernant le calendrier, là-aussi, on peut dire que les Oursons jouissent d'un certaine chance, avec 5 réceptions à domicile, qui plus est contre des mal classés comme Nancy et Troyes. Deux matches qui, s'ils sont gagnés, devraient être déterminants. Pour finir, voici un tour des calendriers, pour ce qui concerne les équipes qui poursuivent les Ajacciens. On notera que Nancy Troyes et Evian disputeront, en plus du maintien, un quart de finale de Coupe de la Ligue : 

Nancy (20u, 24pti) : Rennes (E), Troyes (D), ACA (E), 1/4 CDL vs Troyes, Evian (D), V.A (E), Lyon (D), Bordeaux (E), SCB (D), Brest (E).


Troyes (19u, 24pti) : ASSE (D), Nancy (E), Paris (D), 1/4 CDL vs Nancy, Rennes & Nice (E), Evian (D), ACA (E), Bordeaux (D), V.A (E).


Sochaux (18u, 28pti) : Lyon (E), ACA (D), Nice (E), Bordeaux (D), Lille (E), Lorient (D), Brest (E), Toulouse (D), SCB (E).


Brest (17u, 29pti) : Lille (D), SCB (E), Reims (D), Marseille (E), Rennes (D), Montpellier (E), Sochaux (D), Paris (E), Nancy (D).


Reims 16u, 30 pti) : Evian (E), Lyon (D), Brest (E), V.A (D), Bordeaux (E), ACA (D), Lille (E), Lorient (D), Marseille (E).


Evian (15u, 30pti) : Reims (D), ASSE (E), Rennes (D), 1/4 CDL vs PSG, Nancy (E), PSG (D), Troyes (E), Nice & V.A (D), Bordeaux (E).






S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse