Corse Net Infos - Pure player corse

La 66è édition du festival de Cannes s’est ouverte… sous une pluie battante !


le Jeudi 16 Mai 2013 à 00:09 | Modifié le Jeudi 16 Mai 2013 - 22:58


C’est mercredi soir que s’est ouverte la 66è édition du mythique festival de Cannes. Présidée cette année par l’un des grands maîtres du cinéma d’outre-Atlantique, Steven Spielberg, la cérémonie d’ouverture a été présidée par l’actrice française Audrey Tautou. Le public, toujours fidèle malgré un temps résolument maussade sur la Croisette, était présent en masse au pied des marches du Palais des Festivals pour assister à la cérémonie d’ouverture. Le matin, c’est l’acteur Léonardo Di Caprio qui a débarqué sur la Croisette pour la projection, le soir en film d’ouverture de « Gatsby le magnifique ».


Présidée par l'actrice Audrey Tautou, la cérémonie officielle d'ouverture de la 66è édition du festival de Cannes a eu lieu mercredi soir. Le jury, présidé cette année par Steven Spielberg, aura à statuer sur 20 films en compétition pour décider de celui qui remportera la Palme d'Or le 26 mai. (Photo : DR)
Présidée par l'actrice Audrey Tautou, la cérémonie officielle d'ouverture de la 66è édition du festival de Cannes a eu lieu mercredi soir. Le jury, présidé cette année par Steven Spielberg, aura à statuer sur 20 films en compétition pour décider de celui qui remportera la Palme d'Or le 26 mai. (Photo : DR)
C’est l’évènement glamour, « strass et paillettes » et cinéma de l’année. Le Festival de Cannes s’est officiellement ouvert mercredi soir et se prolongera jusqu’au 26 mai. Pour cette 66è édition, dont le président du jury n’est autre que l’un des grands maîtres du cinéma d’outre-Atlantique Steven Spielberg, ce ne sont pas moins de 20 films qui seront en compétition dans l’espoir de décrocher la très convoitée Palme d’Or, qui sera décernée à la fin du festival par le Jury.

La cérémonie d’ouverture officielle présidée par Audrey Tautou
La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu à 19h30 mercredi était présidée par l’actrice française Audrey Tautou, maîtresse de cérémonie devenue célèbre pour son rôle de composition dans le film de Jean-Pierre Jeunet, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain en 2001. Evoquant devant le public le «vertige de (sa) situation», la belle interprète d'Amélie Poulain, qui affirme avoir « écrit son discours toute seule » a exprimé l'honneur qui lui est fait. «Si je vibre autant, c'est pour toutes les promesses, toutes sélections confondues, qui vont s'offrir à nous » a-t-elle affirmé, avant de conclure dans un sourire mutin : « Place au cinéma ! ».

Le grand maître du cinéma d’outre-Atlantique Steven Spielberg, président de cette 66è édition du Festival
Puis c’est le Président du Jury Steven Spielberg qui a pris la parole devant le public et un parterre de journalistes venus du monde entier pour couvrir l’évènement. Après avoir remercié plusieurs fois l’auditoire, le réalisateur américain a rapidement prononcé quelques mots. « Mon dieu, je ne m'attendais vraiment pas à ça (...) J'ai grandi avec le Festival de Cannes. Nous en sommes à la 66e édition et j'ai 66 ans » a-t-il expliqué sur un ton humoristique. Après avoir redit son « honneur d’être le président du jury », Steven Spielberg en a ensuite présenté les membres. Parmi lesquels Nicole Kidman, Ang Lee, Julian Moore ou encore Daniel Auteuil.

Léonardo Di Caprio présent sur la Croisette pour le film « Gatsby le magnifique »
Puis c’est Leonardo Di Caprio qui est monté sur scène accompagné de l'acteur indien Amitabh Bachchan, son partenaire dans le film « Gatsby le magnifique », comme un nouvel hommage rendu par le festival au 100è anniversaire du cinéma indien. « Je déclare maintenant ouvert le 66e Festival de Cannes » a déclaré la star américaine. Enfin, c’est Audrey Tautou qui a clôturé la cérémonie avec une pointe d'humour, en donnant à tout le monde « rendez-vous dimanche en 8 pour une grande tachycardie collective ».
La projection du film « Gatsby le magnifique » pour les invités de prestige devait prendre la suite, puis un dîner officiel et enfin un feu d’artifice vers minuit (si le temps maussade le permet !) organisé par le distributeur américain du film devaient suivre.

La compétition s’ouvrira concrètement jeudi avec l'entrée en lice des deux premiers films en compétition. Avec le premier film français «Jeune et jolie», du réalisateur François Ozon, et «Heli», du Mexicain Amat Escalante.
 
Yannis-Christophe GARCIA

PREMIER CLAP’ : LES FILMS

Léonardo Di Caprio incarne le personnage excentrique de Jay Gatsby dans cette adaptation éponyme du roman de Francis Scott Fitzgerald. (Photo : DR)
Léonardo Di Caprio incarne le personnage excentrique de Jay Gatsby dans cette adaptation éponyme du roman de Francis Scott Fitzgerald. (Photo : DR)
« Gatsby le magnifique » Adapté du roman éponyme de Francis Scott Fitzgerald, le film de Baz Luhrmann, évoque la vie de Nick Carraway (Tobey Maguire), un jeune homme du Middle West américain atteignant la trentaine, qui se rend à New York pour travailler dans la finance. Son voisin s'appelle Jay Gatsby (Léonardo Di Caprio). Il possède une immense maison très animée qui occulte celle misérable de Nick. Gatsby donne fréquemment des réceptions somptueuses qui accueillent des centaines de convives. Mais qui est-il ? D'où vient-il ? Que fait-il ? Les rumeurs les plus étranges circulent sur son passé et sa fortune…

"Hely", drame du réalisateur mexicain Amat Escalante évoque l'histoire d'amour impossible entre une enfant de 12 ans et un jeune policier impliqué dans une affaire de drogue. (Photo : DR)
"Hely", drame du réalisateur mexicain Amat Escalante évoque l'histoire d'amour impossible entre une enfant de 12 ans et un jeune policier impliqué dans une affaire de drogue. (Photo : DR)



« Hely » Dans ce drame, le réalisateur mexicain Amat Escalante raconte une histoire d'amour impossible. Celle entre une fillette de 12 ans et un jeune policier impliqué dans un détournement de drogue.

La jeune actrice française Marine Vacth incarne une jeune fille de 17 ans qui vend ses charmes. Dans ce drame, le réalisateur François Ozon dresse son portrait en 4 saisons et 4 chansons. (Photo : DR)
La jeune actrice française Marine Vacth incarne une jeune fille de 17 ans qui vend ses charmes. Dans ce drame, le réalisateur François Ozon dresse son portrait en 4 saisons et 4 chansons. (Photo : DR)



« Jeune et jolie » Dans cette œuvre inclassable et osée, François Ozon dresse le portrait en quatre saisons et quatre chansons d’une jeune fille de 17 ans qui se prostitue, incarnée par Marine Vacth.



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Apertura di a prima edizione di "Lisula Cinemusica" https://t.co/kzP7KoxnRR https://t.co/WyNe9kBsX3
Vendredi 20 Avril - 11:39
Corse Net Infos : Les rendez-vous du weekend en Haute - Corse du Sud : Nos idées de sorties du 20 au 22 avril 2018… https://t.co/cB7Op7pI2A
Vendredi 20 Avril - 11:19
Corse Net Infos : #Bastia : #CNI arrive ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Vendredi 20 Avril - 10:45
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Vendredi 20 Avril - 10:42



Newsletter






Galerie