Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien - GFCA-Lens : Le match vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 12 Mai 2017 à 21:23 | Modifié le Samedi 13 Mai 2017 - 08:06


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Lundi soir il a assisté à GFCA-Lens.


L'œil du technicien - GFCA-Lens : Le match vu par Baptiste Gentili
L’analyse de la soirée
Dernier match de la saison à Mezzavia, entre le Gazelec en roue libre et u,e équipe de Lens toujours en course pour la montée et qui a pour impératif la victoire. 

Sur une pelouse glissante mais en parfait état, les deux équipes débutent le match sur un rythme élévé  et les rouges et bleus montrent un tout autre visage que lundi lors du derby. 

Avec un pressing soutenu les Ajacciens, gênent énormément des Nordistes,un peu surpris par la volonté de leurs adversaires à constamment aller vers l'avant. 

Lens subi, mais procède par contre-attaques, faisant ainsi peser une menace sur la défense insulaire qui à la 15' minute va se faire piéger, par l'insaisissable Haribou qui s'infiltre à merveille pour battre Elana à bout portant. 

1 à 0, un peu contre le cours du jeu : Cela ne décourage pas les coéquipiers de Ducourtioux, qui en bon capitaine, paye de sa personne et harangue ses partenaires qui poursuivent leur pressing sans toutefois  parvenir à trouver la faille dans la défense lensoise qui souffre mais ne rompt pas. 

Il ne manque pas grand chose au GFCA pour revenir dans ce match, mais à la 42e minute l'arbitre va accorder un penalty très sévère aux sangs et or que Lopez Santamaria transforme, mettant ainsi son équipe sur une voie royale. 

2 à 0 : le coup est dur pour les gaziers qui ne méritaient vraiment pas d'être menés au terme de ses 45 premières minutes, mais l'implacable efficacité de leurs adversaires avait fait son œuvre. 

Cette efficacité, ce réalisme c'est ce qui aura manqué le plus au Gaz, ce vendredi soir et peut être même durant toute cette saison. 

La deuxième période sera moins bonne coté ajaccien,. Le GFCA qui semblait avoir accusé le coup , cédait par deux fois sur deux coups de boutoir de l'incontournable Lopez Santamaria qui, par la même occasion, s'offrait un triplé scellant ainsi un large succès pour les protégés du président Gervais Martel. 

4 à 0 : c’était très sévère pour le GFCA qui désormais doit se tourner vers la prochaine saison. 

 

Les plus

Le GFCA malgré sa large défaite, a pourtant montré dans ce match,  surtout en première mi-temps, qu'il pouvait produire une qualité de jeu intéressante, à condition d'agir ensemble, en étant généreux, en se rendant disponible, et chacun au service du collectif. 

Cela sera à retenir car, avec un peu plus d'arguments et de qualité sur le plan offensif, le résultat de ce soir aurait été certainement différent. 

Finalement Lens, tout ce qui fait défaut au Gazelec : un réalisme offensif impressionnant et une efficacité redoutable qui a fait la différence en réalisant un match presque parfait 

 

 

Les moins

Le GFCA est revenu sur le terrain en deuxième mi-temps quelque peu frustré, parce que sans dooute, injustement mené et peut être aussi un peu usé sur le plan atlhétique par les efforts fournis, mais le mental et le physique sont souvent liés dans ce genre de scénario. 

Côté Lensois pas grand chose à noter dans ce chapitre tant cette équipe a su construire, froidement, son succès avec peu ou pas d'erreurs : c’est ça aussi être réaliste. 

 

Le fait du match 

C'est plutôt à l'issue du match que « l'événement » de la soirée a eu lieu, puisqu'il me serait impossible de ne pas relater le formidable hommage que le club du GFCA à rendu à son capitaine Louis Poggi. 

Absent sur la feuille de match, mais présent sur la pelouse a la fin de la partie accompagné de son fils, ce sacré petit bonhomme a reçu les honneurs qu 'il était en droit d'attendre de la part de ceux qui l'ont tant aimé et apprécié durant sa longue carrière sous les mêmes couleurs. 

A titre personnel il m'était impossible d'occulter ce véritable fait du match, car j'ai eu le plaisir d'être son entraineur,d 'apprécier l'homme et le joueur,a fin de témoigner da la valeur d'un des nôtres, d'un exemple à suivre pour nos jeunes, et de lui dire BRAVO LOULOU TU PEUX ETRE FIER DE TOI . 


L’homme du match 
Auteur d'un triplé Lopez Santamaria ,a été l'artisan de la victoire de son équipe et mérite incontestablement la palme dans ce match





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse