Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien : GFCA-Laval la rubrique d'après-match de Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 27 Janvier 2017 à 23:47 | Modifié le Samedi 28 Janvier 2017 - 00:34


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-LAval


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
GFCA : 1 - Stade Lavallois : 1  (0-0)
Arbitre : M. Lissorgue.
Avertissements. Ajaccio : Hountondji (25'). Laval : Coutadeur (22'), Alla (25'), Monfray (75').
Buts Ajaccio : Youga (85'). Laval : Nkololo (52').

GFCA
Elana - Mahon, Houtoundji, Diedhiou, Mombris - Le Moigne, M’Ghangama - Youga, Benrahma, Court - Maah.

 

Laval 
Cappone - Glombard, Perrot, Monfray, Afougou, Quintin - Coutadeur (Petshi, 81'), Alla - Nkololo (Nsikulu, 64'), N’Diaye, Saint-Louis.


GFCA-Laval
  • GFCA-Laval
  • GFCA-Laval
  • GFCA-Laval
  • GFCA-Laval
L'analyse de la soirée
Le GFCA va t il poursuivre sa belle série de victoires, en recevant une équipe de Laval certes en bas de tableau mais qui est invaincue depuis pas mal de temps aussi et qui entend le rester ?
Un match entre deux équipes en forme diront nous mais qui quand même n'a pas attiré la grande foule à Mezzavia.
Marco Simone l'entraineur Lavallois propose un 3X5X2,bien compact face aux Gaziers qui optent eux pour un 4X2X3X1 modulable dirons nous. 

Ça c'est de la théorie mais sur le terrain et durant les 45 premières minutes il ne va rien se passer : en tout et pour tout un tir cadré pour le Gazelec œuvre de Youga,. Quant aux Lavallois ils se montreront finalement les plus dangereux mais sur des coups de pied arrêtés qui à deux reprises auraient pu être fatales pour ces ajacciens bien amorphes sur ces coups là. 
Voilà le résumé de cette première période atteinte sur un score nul et vierge (0 à 0). 


La seconde partie de la rencontre reprend sur le même tempo que la première mais à la 53e ce sont les visiteurs qui vont ouvrir la marque par Nkololo qui profitant d'un errement de la défense ajaccienne s'en vient tranquillement battre Elana impuissant dans ce face à face. 
Ce n'était en rien une surprise de voir les visiteurs prendre les devants car il faut bien le dire le GFCA était passé jusque là à côté du sujet. 
Pour donner un peu plus de punch au compartiment offensif Jean-Luc Vannucchi faisait rentrer le remuant Tshimumbu en lieu et place de Maah bien esseulé jusque là, à la pointe de l'attaque. 

Laval va alors essayer de gérer ce maigre avantage, ce qui à mon sens fut une erreur car les Ajacciens, quelques peu grogys, vont, à force de courage, finir très fort et revenir dans la partie à la 8e minute grâce à Youga qui, comme contre Auxerre, va catapulter le ballon dans les filets adverse à la suite d'un centre venu de la droite. 

1 à 1 : ces dix dernières minutes vont être un véritable calvaire pour les visiteurs tout heureux finalement de revenir avec un point obtenant ainsi un cinquième match sans défaite. 


Les plus 
La pugnacité et le courage des "Diables rouges" leur aura permis de revenir dans ce match compliqué face à un adversaire solide.
L'apport d'un joueur tel que Benrahma est a considérer comme un plus. En effet l'ex-niçois a montré à plusieurs reprise et notamment sur l'action emmenant le but égalisateur, qu'il s'avère, d'ores et déjà, comme un atout majeur pour sa nouvelle équipe. 


Laval a confirmé son renouveau. En se montrant solide et disciplinée cette équipe a, tout au long de la rencontre, essayé de bien jouer au football et a réussi à gêner les Ajacciens pendant 80 bonnes minutes. 
Un ensemble sans génie mais très dynamique et appliqué. 



Les moins
Le GFCA n'a pas confirmé ces dernières bonnes prestations à travers ce match. Hormis les 10 dernières minutes, les Ajacciens ont bafoué leur football.  Approximatifs au milieu de terrain et sans percussion devant, ils ont déçu. 
En ce qui concerne Laval le reproche que l'on peut faire à cette équipe c'est qu'en voulant trop gérer son avantage elle a permis aux Aacciens d'espérer revenir dans la partie,  c'est d'ailleurs ce qu'ils ont fait. 
A ce jeu là les "Tangos" tels que l'on les surnomment, aurait bien pu même perdre un match qu'il pensait avoir gagné. 



Le fait du match
La découverte d'une des deux recrues du Gazelec en la personne de Benrahama.
Le GFCA a, semble t-il fait, une bonne affaire avec ce jeune joueur pétri de talent qui devrait vite devenir une valeur ajoutée dans les rangs des diables rouges. 
Vif, très bon dribleur et techniquement très au dessus de la moyenne, en attendant son compère et ex lyonnais Kemen que l'on ne peut pas encore jugé- il n'a joué que quelques minutes - le Gaz tient là un élément de valeur. Je le pense en tous cas. 



L'homme du match
Difficile de décerner une palme dans ce match qui n'a valu que par ses dix dernières minutes qui nous ont extrait de l'ennui. 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse