Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien : GFCA-Auxerre vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 13 Janvier 2017 à 19:25 | Modifié le Samedi 14 Janvier 2017 - 08:31


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-Auxerre


L'œil du technicien : GFCA-Auxerre vu par Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
Après son élimination en coupe de France la capacité à réagir du GFCA est mise à l'épreuve devant une équipe d'Auxerre qui a un besoin de points urgent.
Le décor est planté pour une rencontre importante pour les deux équipes, afin de retrouver un peu de sérénité et de confiance pour cette reprise du championnat.
Un vent glacial souffle sur Mezzavia lorsque l'arbitre libère les vingts deux acteurs et ce sont les ajacciens qui sont les plus vites en action.
Déterminés et conquérants les hommes de Jean-Luc Vannuchi ,vont être récompensés de leurs efforts, à la suite d'un corner où après avoir repoussé une tête ajaccienne le gardien auxerrois ne peut s'interposer à la puissance de Youga qui catapulte littéralement le ballon au fond des filets.
15e minute de jeu et voilà les "diables rouges" sont devant : un scénario idéal pour des ajacciens complètement dominateurs dans tous les secteurs du jeu. 

Auxere subit et surtout est incapable de sortir de sa propre moitié de terrain face au Gaz qui continue de pousser mais n'arrive pas à ajouter un deuxième but qui pourrait être synonyme de KO tant les visiteurs apparaissent absents 

Il faudra attendre la demi heure de jeu pour voir le premier tir auxerrois et c'est même a partir de cet instant que les joueurs de Cédic Daury vont enfin sortir de leur torpeur. 
Les Ajacciens n'ont pas su exploiter plus amplement leur supériorité puisque la mi-temps intervient sur ce score de 1 à 0. 
Dans ce dernier quart d'heure les Bourguignons ont quelque peu redresser la tête et on démontré que malgré tout ils pouvaient encore espérer revenir dans la partie. 

La deuxième mi- temps débute quasiment de la même façon que la première le Gazelec anime les débats et Auxerre a du mal a contenir les joueurs ajacciens toujours aussi entreprenants. 

Il ne manque qu'une seule chose, c 'est la conclusion, l'efficacité devant le but adverse qui tarde à venir laissant ainsi encore de l'espoir à des Auxerrois qui à partir de l'heure de jeu commencent à croire de plus en plus en leurs chance d'égaliser. 

En se montrant de plus en plus dangereux sur des contres incisifs les blancs et bleus, font douter un GFCA tout à coup moins à l'aise mais qui se procurera néanmoins une occasion immanquable par l'intermédiaire de Maah qui, seul devant le but, rate complètement un ballon qui ne demandait qu'à renter dans la cage vide.
Le coach ajaccien décide alors d'apporter du sang neuf sentant son équipe s'essouffler quelque peu. Tshibumbu remplace Maah puis quelques minutes plus tard une des nouvelles recrues du GFCA, Benrahma ,fait, à son tour, son entrée sur la pelouse. 

Le GFCA pousse de nouveau et le match va d'un seul coup basculer en sa faveur et d'une manière incroyable.
En effet à la suite d'une action très bien menée Auxerre croit pouvoir égaliser mais Elana le gardien ajaccien effectue une parade extraordinaire sur une tête qui prenait la direction de la lucarne. 
Dans la continuité de l' action le GFCA part en contre et en trois passes va en fin réussir a conclure par l'intermédiaire; qui plus est, de Benrahma qui, 3 minutes après être rentré, marquait son premier but mais surtout donnait la victoire à ses nouvelles couleurs. 
Que rêver de mieux le GFCA tenait sa victoire et l'emportait finalement sur ce score de 2 à 0 ?


Les plus
La détermination et la capacité à réagir de la part des ajacciens sont à mettre en avant dans ce match. Même si elle aurait du se concrétiser plus tôt, cette victoire, à n'en pas douter, va emmener beaucoup de confiance dans le groupe . 
L'équipe a aussi démontré un net regain de vitalité et de santé physique, et cela est plutôt rassurant quand on sait qu'à cette époque de l'année les organismes ont tendance à souffrir beaucoup plus en raison, bien sûr, des conditions atmosphériques  et les conditions de jeu toujours plus difficiles. 
Que dire de cette équipe d'Auxerre ? Elle s'est montrée un peu mieux que lors du match contre L'ACA, possédant quelques joueurs d'expérience elle peut espérer gagner quelques places au général, même rien n'est moins sûr. 


Les moins
Le Gaz aurait dû gagner ce match bien avant la fin de rencontre et peut être même en première mi- temps. 
N'ayant pas pu, ou pas su exploiter au mieux ses nombreuses occasions de but, l'équipe s'est exposée à un éventuel retour de son adversaire du soir qui lui était, pourtant, nettement inférieur. 
Le réalisme offensif du GFCA est certainement l'aspect évident qu'il faudra améliorer 
Moyen en défense, poussif en attaque Auxerre est loin de son lustre d'antan, dans le jeu cette équipe a du mal à exister, du pain sur la planche en perspective. 


Le fait du match
Sans cet arrêt décisif d'Elana, le résultat du match aurait pu être tout autre d'autant plus que le GFCA sur le contre qui s'ensuivi doubla la mise :  je crois bien que le fait du match c'est bel et bien produit à cette 85eme minute !   


L'homme du match
Pas d'individualités au-dessus du lot dans ce match, mais  pourquoi ne  pas décerner une mention spéciale au petit nouveau Benrahma qui pour son premier match, a marqué son premier but alors qu 'il venait tout juste de rentrer sur la pelouse ? Des débuts de rêve qui sont de nature à favoriser son intégration au sein de sa nouvelle équipe.






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse