Corse Net Infos - Pure player corse

L'Orsi Ribelli exclu de F.-Coty : "Une nouvelle injustice, plus amère que toutes les autres"


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Lundi 12 Décembre 2016 à 22:58 | Modifié le Lundi 12 Décembre 2016 - 23:18


Après avoir été écartée du club à la suite des incidents ayant émaillé la rencontre entre les deux clubs ajacciens vendredi dernier, l'association de supporters "L'Orsi Ribelli" a communiqué ce lundi soir.


L'Orsi Ribelli exclu de F.-Coty : "Une nouvelle injustice, plus amère que toutes les autres"
"Après le Derby qui a opposé l’ACA au GFCA au stade de Mezzavia, match dont le scénario a été catastrophique tant sur le plan sportif qu’extra sportif dans le camp acéiste, nous avons assisté à un emballement de déclarations, de condamnations et de sanctions nous concernant en tant qu’association de supporters.
Nous avons donc décidé de réagir à notre tour, à tête reposée, après avoir fait l’analyse et tiré les conclusions de cette soirée ainsi que des conséquences pour notre groupe.
Nous avions préparé et abordé ce match avec la passion qui incombe aux derbys insulaires. Nous avons voulu montrer notre amour pour notre club et lui témoigner notre soutien comme nous le faisons depuis 2002, année de création de l’Orsi Ribelli.
Nous ne reviendrons pas sur les incidents qui ont été décrits ici et là avec plus ou moins de pertinence. Cependant nous précisons qu'aucun incident n'a eu lieu entre supporters gaziers et acéistes. D'autres incidents ont eu lieu, ce que nous regrettons. Nous soutenons ceux qui en ont été les victimes, mais nous refusons d'en assumer l'unique responsabilité.


Il est important de rappeler que :
- Ce soir-là, nous disposions de 30% des places disponibles dans le parcage visiteurs de Mezzavia. Elles ont logiquement été distribuées en priorité à nos membres, pour que nous puissions mettre en place le tifo préparé par le groupe.
- Les 70% de places restantes ont donc été vendues par l’ACA, à la billetterie du club et à des supporters sur lesquels nous n’avons aucune autorité, notre rôle étant d’animer la tribune et non de la régir. Une altercation suivie d'échanges de coups entre stadiers et supporters lambdas a regrettablement eu lieu en tribune, mais nos membres y sont totalement étrangers comme l'a affirmé par ailleurs le directeur de la sécurité du club.
Nous avons été injustement désignés comme les responsables de la déroute de vendredi soir à marquer d’une pierre noire pour le club. Ce dernier, qui a pris la lourde décision après le match d’écarter L’Orsi Ribelli de toute activité future en rapport avec l’AC Ajaccio et ce, de manière ferme et définitive.


Il a donc fallu moins d’une heure aux dirigeants pour juger et écarter un groupe de supporters qui totalise 15 ans d’engagement sans faille à leurs côtés, dans les victoires et dans les défaites. Nous avons toujours constitué un soutien solide lorsque les nôtres ont été la cible des médias, des instances du football français, parfois à juste titre, parfois injustement, mais toujours sans conditions de notre part.
Ceux que nous désignons comme « les nôtres », constituent un vaste ensemble. Il s’agit de nous tous, supporters, joueurs, dirigeants, bénévoles, car nous étions une famille. Du moins c’était ce que nous pensions légitimement après tant d’années passées côte à côte.


Aujourd’hui, une fois de plus, nous faisons le constat d’une nouvelle injustice, plus amère que toutes les autres car elle nous désigne mais surtout émane de notre propre famille, celle que l’on croyait indivisible.
Nous avons tout donné pour soutenir l’AC Ajaccio, de manière parfois exacerbée et passionnée, peut être turbulente pour certains, mais jamais dans le but de nuire au club ou à l’image de notre ville que nous aimons par-dessus tout. Car il ne s’agit pas uniquement de football, il s’agit de notre ville et de sa jeunesse, avec sa mentalité, ses traditions, ses revendications, une jeunesse qui trouvait dans l’Orsi Ribelli un moyen de se retrouver, de transgresser les classes sociales et d’entretenir les liens qui font ce que nous sommes, des ajacciens, fiers de l’être et qui le revendiquent.
Suite aux résultats médiocres de l’équipe de football ces dernières années, les jeunes générations qui supportent aujourd’hui l’ACA et que l’on retrouve dans les travées du stade n’ont surement pas été attirées à François Coty par les exploits sportifs de l’équipe. Ces jeunes, pour la plupart, se sont identifiés à un groupe, ont pu rêver grâce aux tifos, animations, déplacements que nous avons mis en place durant toutes ces années.


Cependant, cette décision de mettre fin à l’élan populaire insufflé par l’association n’impactera pas uniquement l’ambiance au stade François Coty mais se fera ressentir dans la vie de tous les jours de l’ensemble des Ajacciens. Il est important de rappeler que l’Orsi Ribelli, en plus de ses actions de soutien à l’AC Ajaccio est à l’origine de manifestations culturelles, sportives, éducatives qui ont souvent eu pour but de perpétuer et de maintenir nos traditions, notre culture et de notre langue.
L'association est également régulièrement intervenue depuis plus d'une décennie auprés des associations caritatives et d'aide aux malades.
La décision de l'ACA de nous écarter de ses travées étant ferme et définitive comme cela a été précisé à plusieurs reprises par la communication du club, nous en prenons acte. Le club ayant décidé de continuer sans ses supporters historiques, le justifiant curieusement par sa volonté d’éradiquer la violence dans le stade et ses alentours. L’avenir nous dira si cette décision portera ses fruits. Il convient de souligner que, contrairement à certains évènements passés, nos actes n'ont jamais fait perdre de points au club.


Ainsi, à contrecoeur, l’association de l'Orsi Ribelli ne sera pas là vendredi pour animer la tribune, ni plus jamais, puisque nos membres et sympathisans ne se rendront plus au stade, en signe mutuel de soutien et de fidélité à un groupe, à un nom et à une mentalité.
Nous remercions l’ensemble des personnes qui nous ont manifesté leur soutien depuis vendredi et elles ont été nombreuses. Elles sont venues de la part des ajacciens, des joueurs et anciens joueurs, des membres du staff de l’ACA, des groupes de supporters amis et rivaux qui nous ont témoigné leur tristesse suite à la lourde décision de la direction du club.
Nous remercions les partenaires et associations qui nous ont accompagné durant les nombreux évènements organisés depuis bientôt 15 ans, qui ont été de véritables succès grâce à eux.
Enfin, nous remercions surtout nos membres, ceux qui nous ont rejoint en cours de route et ceux qui étaient présents au tout début de l’aventure dans ce petit bar de « L’arc en ciel » du cours Grandval lorsque tout était encore à construire. Ces membres ont toujours été fidèles, ont su être à la hauteur des enjeux et des évènements. Ils n’ont jamais lâché lorsque d’autres auraient baissé les bras, ils ont fait tant de sacrifices pour ce club, tant de temps et d’argent qu'ils ont consacré à cette aventure, seulement par passion et sans attendre autre chose en retour.
Evviva L'Orsi Ribelli !
L'Orsi Ribelli dipoi 2002"




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse