Corse Net Infos - Pure player corse

L'ACA partage les points à Sochaux au bout du temps additionnel


Rédigé par (Cp) le Samedi 17 Janvier 2015 à 14:47 | Modifié le Samedi 17 Janvier 2015 - 16:45


L'ACA a longtemps cru samedi après-midi qu'il reviendrait une fois de plus vaincu de son déplacement dans le Doubs. Mais c'était sans compter sur Madri qui au bout des quatre minutes de temps additionnel s'est trouvé à point nommé pour convertir en but salvateur le ballon que Leca, à peine rentré sur le terrain, avait prolongé du bon côté. C'est ce qui pouvait arriver de mieux à l'ACA avant le derby de vendredi.


fcsochaux.fr
fcsochaux.fr

FC Sochaux : 1 ACA : 1 0 (0-0)

But pour le FC Sochaux : Hutin (71e); pour l'ACA : Madri (90+4)

Arbitre : M. Husset

Avertissements : Vivian, Kharja (90e) à Sochaux, Kanté (75e), Begeorgi (57e et 66e), Cavalli (17e), Diop (62e) à l'ACA

Exclusion : Begeorgi (66e) à l'ACA

 

FC Sochaux

Pele, Faussurier, Mignot, Vivian, Gibaud, Tardieu, Kharja, Bérenguer puis Habran (67e); Butin puis Diedhiou (81e), Toko Ekambi, Caceres puis Guerbert (86e) (Ilaimaharitra, Lopy)

ACA

Scribe, Kante, Marester, Perozo, Goncalves puis Leca (90e) , Begeorgi, Pedretti, Cavalli puis Babiloni ( 67e), Fauvergue, Madri, Oliech puis Dio (59e) (Sollacaro, Leca, Lesoimier)

Le FC Sochaux et l'AC Ajaccio, qui se sont neutralisés tout au long de la première période, se sont séparés dos à dos au terme d'un final incroyable au cours duquel les visiteurs réduits à 10, après l'exclusion de Begeorgi, ont réussi à égaliser par Madri après un ballon contré par un ancien de la maison Benoît Pedretti, en l'occurence, puis bien négocié par le jeune Leca auquel Olivier Pantaloni venait de faire appel...
Pourtant quand à la 71e minute Butin trouvait le chemin des filets pour les locaux on pensait que le FC Sochaux, invaincu depuis 14 rencontres sur sa pelouse, ne ferait qu'une bouchée de l'AC Ajaccio qui ne sait plus ce que le verbe gagner veut dire depuis plusieurs semaines.
Mais on sait ce qu'il est advenu.
En tout cas le FC Sochaux a appris à ses dépens que dominer n'est pas gagner et lui qui se voyait, déjà, sur le podium de la Ligue 2 devra attendre avant de satisfaire ses ambitions de remontée...
Quant à l'AC Ajaccio, qui retrouve son rival local, vendredi au stade François-Coty, il voulait incontestablement se rassurer après la situation délicate dans laquelle il s'était fourvoyé. et il l'a fait.
Ce qui réjouissait son entraîneur Olivier Pantaloni à la fin de la rencontre.

"On était dans une situation délicate avant ce match et nous voulions nous rassurer. Nous avions décidé d'un bloc assez bas : cela a bien marché en première période, même si on s'est créé peu d'occasions".

La suite de la rencontre ?

"Nous avons fait le dos rond après le but sochalien  mais nous avons quand même marqué en fin de match en ayant fait entrer un 'grand'.

Reste le partage des points convient au technicien ajaccien : "Je suis satisfait du résultat. Un peu moins du contenu même si à 10, on avait la sensation d'être plus virevoltants que notre adversaire qui a connu un relâchement".
Il n'y a pas un Ajaccien qui trouvera à s'en plaindre…





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 14:01 Michel Luccioni raconte la photographie de presse

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse