Corse Net Infos - Pure player corse


L’ACA mal récompensé face à Auxerre (0-0)


Philippe Peraut le Vendredi 28 Janvier 2022 à 21:20

Conquérants surtout après la pause, les Ajacciens, qui ont manqué un pénalty, touché le poteau et joué les vingt dernières minutes à dix, doivent se contenter du résultat nul face à un concurrent direct. Un point qui permet, toutefois, aux « Bianchi è rossi » de rejoindre le TéféCé en tête de la Ligue 2



Images Michel Luccioni
Images Michel Luccioni
L’enjeu
Il est de taille pour l’ACA qui en cas de victoire, reprend les commandes de la Ligue 2.


Les équipes
Pantaloni aligne son 4-4-2 habituel mais doit composer avec les absences de Coutadeur, qui a rejoint Moussiti-Oko et Baretto à l’infirmerie, Bayala et Botué toujours à la CAN, Avinel suspendu et Krasso, dernière recrue, pas encore qualifié. Ainsi, Tairyk Arconte débute en attaque aux côtés de Courtet, Marchetti est aligné au milieu avec Laçi et Vidal est titularisé dans l’axe de la défense. Reprise après trois semaines d'arrêt pour des Bourguignons privés de Coeff, Sinayoko et Pellenard. et un dispostif en 4-1-4-1 proposé par Jean-Marc Furlan
 
Le match
Face à une équipe aussi joueuse que l’AJA, la prudence est de mise pour des Ajacciens qui rentrent toutefois très bien dans leur match. Une rencontre plutôt plaisante où les « bianchi è rossi » ont fait le choix de presser haut leur adversaire pour l’empêcher de développer son jeu. Après un traditionnel round d’observation, la première occase est pour les Ajacciens avec une frappe de Courtet qui, lancé dans la profondeur, trouve Leon sur sa route (19e). Pourtant, ce sont les Bourguignons qui prennent les commandes de la rencontre sous l’impulsion d’un milieu dense et d’une plus grande fluidité dans le jeu. Les Ajacciens restent solides et appliqués sur leurs bases arrières et s’en remettent sur des coups de pieds arrêtés. Suite à un corner, Courtet trouve de nouveau Leon sur sa trajectoire (28e). Deux occases pour l’ACA qui aura même la possibilité d’enfoncer le clou à la suite d’un ballon de Diallo pour Arconte fauché par le portier visiteur. M.Vernice désigne le point de pénalty mais Courtet bute encore sur le gardien auxerrois (36e). L’AJA reprend le contrôle des opérations et finit plus fort. À la pause, l’incertitude plane toujours quant à l’issue de la rencontre.
 
Arconte sur le poteau et Marchetti expulsé
L’ACA entame mieux le second acte et met la pression sur le but de Leon, notamment à la suite d’une belle course d’Arconte qui contraint la défense bourguignonne à parer au plus pressé. Plus compacts et mieux en jambes qu’en première mi-temps, les Ajacciens prennent le contrôle des opérations. Changement de physionomie, c’est l’AJA qui subit mais ce déboulé de Perrin (66e) montre que les visiteurs ont encore de la ressource. Mais l’ACA reste maître et manque de réussite sur un ballon millimétré de Courtet pour Arconte dont le tir parfaitement croisé touche le poteau (66e). Dommage car dans la foulée, Marchetti écope d’un second carton jaune synonyme d’expulsion (69e). Malgré leur infériorité numérique, les Acéistes continuent sur leur lancée. L’AJA reprend forcément les commandes du match et sur un centre de Perrin, Autret est tout près d’ouvrir la marque (79e). En fin de match, les Bourguignons font le forcing pour empocher les trois points. Le dernier mot est pour N’Diaye qui bute sur Leon. L’ACA doit se contenter du nul mais le contenu montre que les « bianchi è rossi » ont digéré la défaite de Caen. De bon augure pour la suite...
 
Le fait du match
36e : lancé dans le dos de la défense bourguignonne, Arconte se présente seul devant Leon qui n’a d’autre ressource que le faucher. Le pénalty frappé par Courtet est repoussé par le portier adverse.
 
L’homme du match
À l’origine du pénalty, dans tous les coups offensifs et auteur d’une frappe qui aurait mérité un meilleur sort (66e), Tairyk Arconte a régalé Timizzolu à lui seul. Dommage qu’il n’ait pas marqué pour sa première titularisation cette saison.
 
Le bilan de la soirée
Un contenu très rassurant pour des Ajacciens qui rejoignent Toulouse en tête du classement avec deux points d’avance sur Sochaux, quatre sur le Paris FC accroché et cinq sur l’AJA (ces deux équipes disposant d’un match en moins à disputer entre eux).
 
Jean-Marc Furlan (entraîneur d’Auxerre) : « On est tombé sur une équipe très athlétique qui est l’une des meilleures du championnat. Après trois semaines d’arrêt, c’était difficile, on a eu très peu d’entraînement face à une équipe solide. Il nous faudra du temps pour retrouver le rythme, notre situation est pénalisante. La satisfaction, c’est d’avoir pu résister et prendre un point. Il faudra enchaîner dès mardi face au Paris FC. » »
 
Olivier Pantaloni (entraîneur de l’ACA) : « Il y a des regrets tant que l’on est à 11 contre 11 sur ce match où j’avais des craintes par rapport aux deux matchs précédents. Après l’expulsion, on se contente de ce résultat. Mais je suis très rassuré par le comportement des joueurs.On aurait préféré gagner mais à 10, c’était difficile. On a préféré conserver.
 
Stade François Coty
ACA-AJA 0-0
Temps frais
Bon terrain
Spectateurs : 2800 environ
Arbitre : M. Vernice assisté de MM. Boudikian et Goncalvès
Avertissements : Joly (30e), Leon (36e), Jubal (72e) pour Auxerre
Vidal (48e), Marchetti (60e) pour l’ACA
Expulsion : Marchetti (69e)
 
ACA
Leroy- Kalulu, Vidal, Gonzalez, Diallo- Nouri, Laçi, Marchetti, Cimignani (N’Diaye 85e)- Courtet (cap. El Idrissy 88e), Arconte (Chabrolle 72e)- ent : O.Pantaloni
 
AJ Auxerre
Leon- Arcus, Joly, Jubal, Bernard- Touré (cap.), Hein (Ndom 74e), Autret (Dugimont 86e), Trouillet (Perrin 61e), Sakhi- Charbonnier- ent : J.M. Furlan


















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047