Corse Net Infos - Pure player corse

L’ACA finit sur une fausse note face à Nîmes


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 16 Décembre 2016 à 21:58 | Modifié le Vendredi 16 Décembre 2016 - 23:39


Malmenés en première période face à des Nîmois plus habiles, les Ajacciens se sont remis en selle après la pause avant de se faire piéger sur un pénalty en fin de match (1-2).


L’ACA finit sur une fausse note face à Nîmes
Stade François-Coty
ACA-Nîmes 1-2 (0-1)
Temps frais
Bon terrain
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 500 environ
Arbitre : M. Brisard assisté de MM. Grimm et Corcuff
Buts : Alioui (27e), Savanier (86 s.p.) pour Nîmes
Abergel (68e) pour l’ACA
Avertissements : Abergel (22e), Sainati (35e) pour l’ACA
Azouni (30e) pour Nîmes

ACA
Goda- Fall (C.Vincent 57e), P.Cissé, Sainati, Abdallah- Abergel, Boé Kan- Vidémont (Gapka 57e), Cavalli (cap.), Nouri- Ent : O. Pantaloni.



Nîmes Olympique
Marillat- Alakouch, Briançon, Harek (cap.), Z.Diabaté- Azouni- Savanier, Valls (Fabre 90e)- Thioub, Alioui, Cissokho (Aït Fana 62e )- Ent : B.Blaquart.


Terminer l’année sur une note positive, telle est la mission des « bianc’è rossu »  face à des « Crocodiles » très performants à l’extérieur (14 points) malgré un petit coup de pompe lors des derniers matchs. Pour l’ACA, il est aussi question d’oublier le derby.
Une rencontre disputée dans un stade vide en raison du soutien à l’Orsi Ribelli, exclus à la suite des incidents la semaine dernière. Résultat : un maigre public pour porter les Ajacciens vers une nouvelle victoire.
L’ACA a-t-il digéré la défaite de vendredi dernier ? C’est la première grosse interrogation en début de rencontre. Les deux équipes débutent sur un bon rythme, les visiteurs montrant que leur parcours en déplacement n’est guère usurpé.
Si le jeu reste équilibré, les Nîmois semblent beaucoup plus fluides dans leurs transmissions et se projettent vite vers l’avant. A l’inverse, l’ACA, pourtant bien dans le jeu, pêche par manque de précision à l’approche du but adverse. Dans un match pauvre en occasions de but, les Nîmois prennent, peu à peu, l’ascendant.
Sur un coup franc d’Azouni qui oblige Goda à s’y reprendre à deux fois (22e), les visiteurs donnent un premier avertissement sans frais. L’occasion suivant sera malheureusement la bonne. Déboulé de Thiuob sur le flanc droit, centre et reprise, comme à la parade D’Aliaoui (27e). Un but qui assomme les Ajacciens et donne des ailes aux Gardois. L’ACA accuse le coup mais finit plus fort. Les « rouge et blanc » trouvent des solutions, Nouri et Abergel, sont tout près de marquer mais la finition défaut.

Les Ajacciens ont-ils été sermonnés à la pause ?
Les premières minutes de la seconde période semblent le montrer. L’équipe, qui présente, il est vrai, un tout autre visage. Grâce à un pressing très haut et plus de maîtrise dans la circulation, les « rouge et blanc » s’installent dans la rencontre. Et les occasions affluent : Nouri qui ne peut convertir un ballon de Maazou relâché par le portier visiteur (54e), le même Nouri un crampon trop court sur un centre de la droite (62e), Maazou excentré qui manque le cadre (64e) avant la libération. Sur un service de Cavalli, Nouri grille l’arrière-garde nîmoise et centre devant le but. Maazou est encore trop court mais Abergel a bien suivi et remet les pendules à l’heure (68e).
L’ACA pousse, alors, les Nîmois dans leurs derniers retranchements et les situations chaudes s’accumulent devant le but nîmois. Mais par manque de précision dans le dernier geste, les « rouge et blanc » ne parviennent pas à concrétiser.
Pire, on s’achemine vers ce score de parité quand, sur un contre, Valls est fauché dans la  surface par Sainati (86e). Savanier exécute la sentence.
Cruel pour l’ACA qui sans être transcendant, méritait mieux.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse