Corse Net Infos - Pure player corse

L’ACA domine logiquement Strasbourg


Rédigé par Antoine Astima le Vendredi 18 Novembre 2016 à 22:47 | Modifié le Vendredi 18 Novembre 2016 - 22:55


Les Ajacciens ont assuré l’essentiel face à une pâle équipe strasbourgeoise (2-0). Deux buts plein de réalisme de Moussa Maazou leur permettent, à 4 journées de la mi-parcours, de totaliser 19 points.


Football Ligue 2 15e journée
ACA-Strasbourg
Stade François Coty
ACA-Strasbourg 2-0 (1-0)
Temps frais
Bon terrain
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 2 000 environ
Arbitre : M. Abed assisté de MM. Panont et Pagès
Buts : Maazou (25e et 77e)
Avertissements : N’Dour (28e), Seka (79e) au RC Strasbourg
 
ACA
Goda- Lippini, Abdallah, P.Cissé, Pierre-Charles- Abergel, Boe Kan- Vidémont (Gapka 65e), Cavalli (cap.) (Frikeche 74e), Madri (Vincent 90+2)- Maazou-
Entraîneur : O. Pantaloni


RC Strasbourg
Oukidja- Marester, Seka (cap.), Mangane, N’Dour- Liénart (Bahoken 70e), Grimm, N’Doye (Boutaïb 52e), Nogueira- Blayac, Guillaume-
Entraîneur : T. Laurey


L’ACA, à l’aise face aux grosses pointures, veut poursuivre sur sa lancée face à Strasbourg et oublier la déconvenue de Laval il y a quinze jours.
Sans Nouri blessé à l’entraînement, les « bianc’è rossu » alignent une formation quasi au complet.
Dans un match complètement fermé, le round d’observation sera interminable. Peu ou pas d’occasions au cours des 45 premières minutes, les défenses prenant le pas sur les attaques. A ce jeu, la situation se décante finalement sur un ballon millimétré de Cavalli pour Maazou qui s’en va dans le dos de la défense alsacienne pour battre de près le portier (25e). Un but qui libère les Ajacciens.
En face, le RC Strasbourg n’a rien d’un foudre de guerre. Pauvres dans le jeu et très imprécis, les hommes de Thierry Laurey voient l’ACA leur donner des sueurs froides. Maazou, repris par le gardien adverse (33e), Madri, qui grille l’arrière-garde des bleus avant de se faire reprendre, sont même tout près de doubler la mise.
A la pause, l’ACA tient le bon bout.


On attendait une réaction strasbourgeoise au retour des vestiaires. Il faudra, en fait, au sein d’une équipe complètement amorphe attendre l’entrée en jeu de Khalid Boutaïb l’ancien gazier pour voir les « Cigognes » montrer le bout de leur nez.
L’ACA attendra, de son côté, son heure pour enfoncer le clou. Les visiteurs prennent timidement le jeu à leur compte mais leurs efforts sont très imprécis. L’ACA laisse passer un timide orage avant de se mettre définitivement à l’abri. Après deux occasions de Bahoken sauvées par un Goda impérial (73e et 75e), Madri bien servi par Abergel, bute sur le portier adverse sorti de sa surface. Mais Maazou a bien suivi et marque des 40 mètres dans le but vide. Le Racing pousse et il faudra encore un grand Goda sur une tête de Boutaïb (90e). On en reste là.
Victoire logique d’une équipe ajaccienne réaliste.

ACA-Strasbourg
  • ACA-Strasbourg
  • ACA-Strasbourg
  • ACA-Strasbourg
  • ACA-Strasbourg

Ils ont dit

Olivier Pantaloni (entraîneur) 
« On n’a pas fait un grand match mais je retiens la victoire. J’avais dit à mes joueurs qu’il fallait être patients face à cette équipe très habile techniquement et solide sur le plan athlétique. On a su attendre notre heure pour marquer à deux moments importants du match. On totalise 19 points, l’idéal serait d’arriver à la trêve avec quatre points de plus. On gagne en confiance, c’est une bonne chose pour la suite du championnat. Maintenant, il va falloir poursuivre sur notre lancée à l’extérieur. »
Moussa Maazou (attaquant et auteur d’un doublé) 
« Je suis content pour tout le groupe. On a été très réalistes, on sait qu’en Ligue 2, ce sont des combats où le beau jeu ne fait pas forcément la différence. Je suis très content d’avoir marqué deux buts mais c’est tout le groupe qui est à féliciter. Le deuxième ? je vois le gardien repousser le ballon et je tire de loin dans la cage vide. C’est mon premier but de ce type en Ligue 2 mais pas en sélection…  »



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse