Corse Net Infos - Pure player corse

L’ACA confirme face à Orléans


Rédigé par Antone Astima le Vendredi 20 Janvier 2017 à 22:01 | Modifié le Samedi 21 Janvier 2017 - 00:03


Solide et dominateur, l’ACA s’est logiquement imposé face à de coriaces orléanais (1-0). Une victoire logique pour des « bianc’è rossu » à leur avantage d’un bout à l’autre du match. Une deuxième victoire consécutive pleine d’espoir.


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Stade François Coty
ACA-Orléans 1-0 (0-0)
Temps froid
Terrain correct
Eclairage satisfaisant
Spectateurs : 800 environ
Arbitre : M.Delpech assisté de MM.Leducq et Haulbert
Buts : Nouri (73e)
Avertissements : Pinault (30e)
ACA
Mandanda- Abergel, Abdalllah, Sainati, Pierre-Charles- Boé Kan, Vincent (Camara 68e) (Maazou 68e)- Chaibi- Gapka (Videmont 83e), Chaibi, Nouri (cap.)- Madri- ent : O.Pantaloni.
US Orléans
Renault- Youssouf, Sami, Belkalem, Chemin, Pinault- Ligoule (cap.)- N’Goma (Dupuis 67e), Ziani, Bouby (Barreto 77e)- Armand (Nabab (67e) D.Ollé-Nicolle


En recevant Orléans, lanterne rouge du classement, l’ACA, sans Cavalli, touché à la cuisse la veille, veut faire fructifier la victoire obtenue une semaine plus tôt à Troyes. Méfiance, toutefois, pour des « bianc’è rossu » peu à leur aise face aux équipes du bas du tableau.
Le match débute, comme on s’y attend, sur un rythme peu élevé et devant moins de 800 spectateurs. Il faut attendre un gros quart d’heure avant de voir les Ajacciens prendre la mesure de son adversaire. Nouri allume la première frappe (14e) puis l’ACA insiste de plus en plus. Face à une équipe orléanaise recroquevillée en défense, les « rouge et blanc » s’efforcent de combiner sous l’impulsion d’un Madri souvent à son avantage. L’attaque ajaccien sollicite le portier visiteur mais celui-ci se couche bien (21e). Dans la foulée, c’est encore Nouri qui n’appuie pas assez son tir. En contre, les visiteurs, plutôt timides dans leurs phases offensives, s’en remettent à Ziani qui distille un bon ballon sur coup franc (35e). L’ACA finit plus fort et se crée même la meilleure occasion de cette première période par Gakpa, idéalement servi, à la suite d’un décalage astucieux de Nouri, par Abergel. Mais l’attaquant prêté par Lorient trouve Renault sur sa route (43e).
L’ACA repart très fort après la pause, cette fois c’est Pierre-Charles qui allume Renault d’un missile du gauche (46e). Il est imité quelques secondes plus tard, par Nouri qui bute, lui aussi sur le portier visiteur. Les Ajacciens jouent plus haut et mettent plus d’intensité, contraignant la défense visiteuse à parer, le plus souvent au plus pressé. Après une timide tentative de Bouby sur coup franc, Nouri adresse un centre-tir qui flirte avec la défense orléanaise (55e). Et les occasions se multiplient côté ajaccien. Madri enroule sa frappe pleine lucarne mais il trouve encore un excellent Renault sur sa route (58e). Dans ce cavalier seul, c’est Gakpa qui manque le cadre d’un crampon (63e). L’ACA a le mérite de ne rien lâcher. Le match s’anime véritablement. Et l’ACA poursuit. Gakpa enrhume la défense orléanaise et sert Madri dont la frappe sort d’un cheveu (69e). Ca commence à faire beaucoup au chapitre des occasions de but. En contre, on est tout près du hold-up  quand Chemin est contré par Abergel (70e). A force d’insister, l’ACA trouve enfin la faille par Nouri, bien placé sur un centre de la droite, bénéficiant au passage d’une maladresse adverse (74e). Les visiteurs vont pousser dans le dernier quart d’heure. Nouri peut bénéficier d’un pénalty mais M.Delpech ne bronche pas (83e). Le suspense va donc perdurer et il faut un Mandanda énorme pour éviter l’égalisation orléanaise sur une tête de Dupuis (87e).
Finalement, le score en reste là. Une victoire logique pour des Ajacciens nettement à leur avantage.
 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse