Corse Net Infos - Pure player corse

L'ACA à Evian sans Eduardo, Ochoa, Cavalli...et sans DEPF ?


le Vendredi 31 Janvier 2014 à 18:17 | Modifié le Vendredi 31 Janvier 2014 - 20:57


Le meilleur atout ajaccien ne porte plus le nom d'un joueur. Qu'il s'appelle envie, lucidité ou concentration, il devra être présent et apte à jouer à Evian, ce Samedi. Du côté des absents, Eduardo, transféré à Metz et Ochoa, blessé à l'entraînement, manqueront sans doute à un ACA handicapé de manière générale. Et pourtant, Bracconi y croit encore. Une autre inconnue, celle du Diplôme d'entraîneur, que l'on attend encore.


Eduardo a disputé son dernier match avec l'ACA face à Sochaux, Samedi dernier (Ritrattu : G. Pierlovisi)
Eduardo a disputé son dernier match avec l'ACA face à Sochaux, Samedi dernier (Ritrattu : G. Pierlovisi)
Dans le genre déception, l'ACA est plutôt rigoureux, ces derniers temps...si l'on emprunte à Audiard ce qui lui appartient ! Vaut-il mieux en rire, chers lecteurs? A vous de juger...
Un seul petit point en six rencontres, depuis le nul obtenu à Istres face au Sporting, les joueurs de Christian Bracconi n'en sont plus à un déchirement prêt. Pour autant, le club a de quoi être triste de perdre, en cette fin de mercatu, quelqu'un comme Eduardo. Loyal, plein d'envie de cœur, et surtout de finesse, le Brésilien n'aura fait qu'un retour éclair sur l'île, le temps de se blesser et de relancer quelque peu l'animation sur le front de l'attaque. Insuffisant, mais pas négligeable, le travail du Brésilien restera dans les mémoires.
C'est donc sans son meilleur avant-centre que l'ACA se rend à Evian. Equipe en difficulté, les Savoyards possèdent d'ailleurs le même bilan que les Ajacciens, sur les même période, avec en prime un quart de Coupe de la Ligue perdu à Troyes. Pas reluisant, mais pas pire, puisque les coéquipiers de Laquait sont toujours dans le vert, trois longueurs devant V.A.. 
De son côté, Christian Bracconi ne regarde pas les stats, mais ses joueurs, qui semble d'ailleurs le satisfaire de semaine en semaine, de conférence de presse en conférence de presse. Et ce malgré des désillusion en cascade, tout à l'honneur du chef de rang. 
"C'était très difficile après le match de Sochaux", expliquait ce Vendredi le coach.
"Il y avait un sentiment de frustration, d'avoir donné beaucoup de choses qui n'ont pas été récompensées. Le groupe a très bien travaillé, cette semaine, il s'est remis dans le rythme. J'ai vu des garçons concernés et des messages positifs. Ils ne veulent pas parler de relégation. On ne tombe pas dans la sinistrose".

"La volonté de resserer le groupe" Léon Luciani

On n'y tombe pas, mais elle guette, la sinistrose. Avec les départs récents de J.-B. Pierazzi, et désormais donc d'Eduardo, qui a rejoint Metz, la structure de l'équipe semble bien entamée. En revanche, cela ne semble pas être le cas du vestiaire, qui reste plutôt serein pour une équipe si mal classée. Explication :
"Les premiers départs ont été perçus de façon positive par le groupe. Le but était d'alléger le vestiaire, et de rendre une dimension normale à l'ACA avec un travail mieux effectué. C'est vrai que J.-B. est parti pour des conditions particulières, mais c'est un choix sportif que l'on ne peut pas critiquer. Je ne suis pas abattu. Cela crée d'ailleurs de la  concurrence, et ça pourra permettre à certains joueurs de se mettre en avant", conclut Bracconi sur ce point d'actu.
L'entraîneur a été suivi dans son discours par Léon Luciani, le vice-président, qui était lui aussi prêt à répondre aux questions.
"Notre volonté était de resserrer le groupe", explique L. Luciani.
"Désormais se pose la question de l'entraîneur diplômé. On avance, on cherche, mais sachez que Christian est en cours de validation de ses acquis d'expérience. Il validé la première étape, il y en a deux autres. Il en aura jusqu'à la mi-mars, à ce moment-là il sera officiellement entraîneur. Il ne s'agit pas de dérogation mais d'équivalence, dans son cas, à savoir ce qui s'appelle la V.A.E. (Validation des Acquis d'Expérience ndlr)".
Sauf que le règlement prévoit une amende conséquente pour le club en cas de non présentation d'un DEPF ou équivalence lors du match...
Voilà pour la précision administrative, maintenant on veut des points ! Bracconi aussi, cela tombe bien. Ce match a Evian TG pourrait être synonyme d'horizon un brin plus clair, alors qu'il ne reste que quatre mois de compétition.
"Le match d'Evian revêt un caractère d'urgence, on va là-bas comme on est allé a Nice et reçu Sochaux", disait pour finir le futur diplômé. Espérons que cette fois, la marque - et aussi le marquage, suivez mon regard - seront plus positifs que lors de ces deux matchs-là.

Leca, Yakovenko et les jeunes sur le pont

Encore un groupe modifié, car après Arrache et Camara, Cavalli est blessé aux ischios. On note les retours de Tallo, Leca, et de Yakovenko. Oliech devrait légitimement débuter, de même que Lasne, qui revient de blessure.
U Gruppu Aiaccinu :
Sissoko, Scribe, Mostefa, Hengbart, Tonucci, Perozo, Zubar, Bonnart, Ait-Yahya, V.Leca, Lasne, André, Gonçalvès, Remiti, Oliech, Tallo, Iakovenko, Diarra 
U Gruppu d'Evian : 
Laquait, Hansen – Sabaly, Cambon, Mongongu, Angoula, Abdallah, Sorlin, Koné, Barbosa, Benezet, Wass, Sougou, Bérigaud, Ruben, Bertoglio, De Melo, Nsikulu.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse