Corse Net Infos - Pure player corse

Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, à Bastia et à Corte


Rédigé par le Jeudi 13 Décembre 2012 à 23:12 | Modifié le Samedi 15 Décembre 2012 - 00:36


Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, sera l'invité de la bibliothèque universitaire jeudi à compter de 14heures à Corte. Au programme, une "discussion ouverte", suivie d'une séance de dédicace. La veille il sera l'invité de la librairie Les Deux Mondes et de la mairie de Bastia au théâtre municipal.


Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, à Bastia et à Corte
Jérôme FerrariI est, mais faut-il encore le préciser ?, l'auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Dans le secret (Actes Sud), Balco Atlantico (Actes Sud), Aleph zéro (Albiana), Un dieu un animal (Actes Sud), Où j'ai laissé mon âme (Actes Sud) et dernièrement Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud). Il signe également les traductions de 51 Pegasi, astre virtuel, Prighjuneri, prisonnier ou encore Extrême méridien de Marcu Biancarelli.
Son dernier roman « Le Sermon sur la chute de Rome » édité chez Actes Sud, l'a consacré « Prix Goncourt » 2012

Le Sermon sur la chute de Rome
Empire dérisoire que se sont constitué ceux qui l'ont toujours habité comme ceux qui sont revenus y vivre, un petit village corse se voit ébranlé par les prémices de sa chute à travers quelques personnages qui, au prix de l'aveuglement ou de la corruption de leur âme, ont, dans l'oubli de leur finitude, tout sacrifié à la tyrannique tentation du réel sous toutes ses formes, et qui, assujettis aux appétits de leurs corps ou à leurs rêves indigents de bonheur ou d'héroïsme, souffrent -ou meurent- de vouloir croire qu'il n'est qu'un seul monde possible.
Né en 1968 à Paris, il passe sa jeunesse entre la Corse et Paris.
Après un DEUG, une Licence et une maitrise en Philosophie à la Sorbonne, il intègre en 1989 l'Université de Corse où il obtient un DEA en Langue et Civilisation Corses avec mention « Très Bien » pour son mémoire intitulé "Les Corses en milieu carcéral", sous la direction de Dominique Salini, consultable à la Bibliothèque Universitaire de Corse.
Après avoir enseigné en Algérie puis en Corse, il occupe depuis septembre 2012  un poste de professeur de philosophie au lycée français d’Abou Dhabi (Émirats arabes unis).

Rendez-vous jeudi 20 décembre  de 14 à 16 heures (entrée libre), Università di Corsica Pasquale Paoli Bibliothèque Universitaire, salle rez-de-chaussée Campus Mariani, avenue Jean Nicoli, Corte.


La veille au théâtre de Bastia

C'est un événement sans précédent qu'organise la librairie Les Deux Mondes, le 19 décembre prochain avec le concours de la mairie de Bastia.
Jérôme Ferrari, qui n'était plus revenu en Corse depuis l'obtention du très prestigieux prix Goncourt pour son Sermon sur la chute de Rome, sera l'invité d'honneur d'une soirée exceptionnelle au théâtre de Bastia mercredi 19 décembre 2012. A partir de 20h30 et durant une heure, l'écrivain se livrera au cours d'un entretien sur la grande scène du théâtre, ponctué de lectures de passages de ses œuvres, avant de se prêter au jeu des questions face au public, des questions que l'on imagine innombrables tant le roman, depuis quelques semaines, nourrit toutes les discussions sur l'île.
A l'issue du débat, Jérôme Ferrari signera ses ouvrages dans le péristyle du théâtre.
Son ami et frère de Lettres, Marcu Biancarelli, auteur du formidable et très remarqué Murtoriu, publié chez Actes Sud en septembre dernier, et Laure Limongi, éditrice et écrivain, prêteront leur concours à cette soirée qui promet d'être le point d'orgue d'une fin d'année exceptionnelle pour la littérature Corse.
A travers la librairie, nous avons pu mesurer à quel point la beauté et la force du Sermon sur la chute de Rome ont su toucher les lecteurs insulaires, qui n'ont pas non plus boudé leur fierté et leur joie face au retentissement critique, public et médiatique qu'il a suscité. Jérôme Ferrari, de son côté, a confié à plusieurs reprises à quel point il lui tardait de partager ce prix avec les corses, ceux qui l'ont toujours soutenu et ceux qui viennent de le découvrir. Cette soirée est l'occasion de fêter enfin comme il se doit le premier prix Goncourt Corse (si si, on insiste...).
Voilà qui promet !
Rendez-vous le 19 décembre, on vous attend nombreux !
Et l'entrée est, bien entendu, gratuite !




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 10:18 Voiture contre un arbre à Vivariu : Un blessé grave

Dimanche 16 Décembre 2018 - 09:53 Balade en paddle sur le Melu

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine