Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-François Bernardini : " Entre la violence et s'écraser nous avons un troisième choix plus intelligent et plus durable "


Rédigé par Rémi Di Caro le Lundi 25 Mars 2019 à 20:17

Ce lundi 25 mars, Jean-François Bernardini, chanteur emblématique du groupe "I Muvrini" et acteur principal de la Fondation "Umani", a animé une journée de débats à la cité scolaire de Montesoru sur le thème : "La non-violence, ça s'apprend" devant des nombreux lycéens captivés par son intervention.




Jean-François Bernardini : " Entre la violence et s'écraser nous avons un troisième choix plus intelligent et plus durable "
" Il a ravi tous les élèves présents. " C'est ce que nous a indiqué cette professeur et documentaliste du Lycée Paul-Vincensini de Montesoru qui s'est dit très satisfaite " d'apprendre à ces jeunes, et même à nous professeurs, comment répondre par la non-violence à des comportements qui peuvent justement induire de la violence. "

C'est Jean-François Bernardini, président de " Umani : Fundazione di Corsica " qui a organisé lundi sa 280ème conférence devant tous les lycéens présents dans l'amphithéâtre de l'établissement scolaire, lui qui a auparavant déjà porté sa science dans des lycées de France, de Belgique, ou encore de Suisse afin « de faire découvrir aux lycéens cette boussole de la non-violence, qui est une inconnue, et qui consiste justement à prendre conscience d’une violence qui est banalisée tous les jours. »

Si il a choisi les lycées pour intervenir et" non pour faire des cours théoriques, mais raconter des exemples de vie qui permettent de gérer des conflits de manière apaisée, sans passer par la case violence où nous sommes tous perdants ", c'est parce que il est convaincu que " l'école est le dernier rempart où l'on peut s'éduquer. C'est un lieu où se construisent les citoyens de demain et il faut leur mettre à disposition cet équipement de vie et venir leur dire qu'on est capable de mieux "

" Ce que je fais là, c'est un travail de petit électricien qui vient débrancher la mauvaise prise en essayant de brancher la bonne et en disant ce que les neurosciences confirment aujourd’hui : la violence n’est pas la nature de l’Homme "
a-t-il précisé.
Enfin, il a tenu à conclure en affirmant que " en 2019, on peut faire beaucoup mieux, mieux s’équiper pour la vie et non pas avec cette arme qui nous porte souvent à l’échec, à la faillite et au mal-vivre ensemble. La non-violence permet de se dire que dans la vie entre la violence ou s'écraser, il y a une troisième voix plus intelligente, plus durable.. Et la bonne nouvelle, c'est que ça s'apprend ! »




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie













Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude