Corse Net Infos - Pure player corse

Gilbert Angelotti s’est éteint à Nice


Rédigé par Jean Paul Lotier le Jeudi 4 Octobre 2012 à 17:13 | Modifié le Vendredi 26 Octobre 2012 - 17:16


La terrible nouvelle tant redoutée est tombée au petit matin. Vaincu par la maladie, Gilbert Angelotti, entraîneur de football bien connu, s’est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi, à l’hôpital Pasteur à Nice, entouré de sa compagne Ghislaine, de sa sœur et de proches. En apprenant sa disparition, c’est un immense voile de tristesse qui s’est abattu à Bastia d’où il était originaire et à Calvi où son passage en qualité d’entraîneur au FC Calvi n’a laissé que de bons souvenirs.


Gilbert Angelotti s’est éteint à Nice

Le monde du football perd un grand technicien. Gilbert Angelotti était de ces hommes pour qui le football était plus qu’une passion. Il aura consacré une grande partie de sa vie à ce sport qu’il respirait à plein poumons. C’était toute sa vie.

Ceux qui ont eu le bonheur de le côtoyer vantent ses grandes qualités d’entraîneur  et de formateur, tout comme ils ont le sentiment qu’il avait les capacités à entraîner au plus haut niveau. Malheureusement dans un monde sans pitié où visiblement tous les coups sont permis, Gilbert était trop naïf. Paradoxalement, ses qualités humaines, sa gentillesse , son côté désintéressé ou tout simplement sa passion du football l’ont desservi tout au long de sa carrière, face à des gens plus ambitieux, qui n’hésitent pas à vous laisser au bord du chemin si besoin en était.

Gilbert, nous on t’aimait comme ça. Tu étais de ces hommes pour qui on ne pouvait qu’avoir le plus grand respect.

Sans proposition de l’AS Cannes après le départ de l’entraîneur en titre, Gilbert n’avait plus de poste. Dans cette même période, il avait été très affecté par le décès de son frère et, son état de santé s’est dégradé.

Aujourd’hui, beaucoup de ces jeunes qui ont été formé par Gilbert sont quelque part orphelins.

Les témoignages de joueurs ne manquent pas. La tristesse se lisait aujourd’hui sur leurs visages.

Gilbert Angelotti a été au centre de formation du SC Bastia à l’époque de Robert Nouzaret pour qui il avait beaucoup d’estime. Il a aussi eu sous sa coupe des 18 ans nationaux du SC Bastia.

En 2003, à une époque où le FC Calvi se cherchait une véritable identité, Gilbert Angelotti avait accepté de relever le défi. Avec Roger Sabiani, il a débarqué à Calvi avec pour objectif de remettre le club sur les rails. Avec lui, le FC Calvi s’est trouvé une âme et les résultat ont suivi. Aujourd’hui, si le FCC évolue en CFA, il le doit beaucoup à Gilbert.

Parti en 2007 à l’AS Cannes, Gilbert Angelotti a fait du bon travail avec le centre de formation et l’équipe de DH. Ensuite, c’est tout naturellement qu’il est devenu l’adjoint de Stéphane Paille alors que l’équipe était en National. L’aventure s’est poursuivie avec Patrice Carteron en 2008-2009.

Lors d’une visite que nous lui avons rendu à Cannes, Gilbert rayonnait de bonheur. Malgré les contraintes d’un déplacement, il avait pris le temps de nous faire visiter les installations et d’offrir à un jeune joueur qu’il avait eu à Calvi un maillot de coupe de France que ce dernier garde précieusement.

Gilbert avait aussi une ambition, celle de donner tous les moyens à son beau-fils,  qu’il considérait comme son propre enfant, pour réussir dans le football.

Son dernier voyage à Gilbert a été celui effectué en Espagne pour voir Robin faire ses premiers pas professionnels à Getafé où il venait de signer.

Bien que déjà touché par la maladie, Gilbert affichait un large sourire, celui du devoir accompli.

Aussitôt prévenu de sa disparition, Didier Bicchieray, président du FC Calvi avait du mal à cacher son émotion. Il y a quelques jours, il avait fait le déplacement à Nice pour le saluer et lui offrir le tout dernier survêtement du FC Calvi. Demain, Didier Bicchieray fera à nouveau un détour par Nice pour apporter du réconfort à Ghislaine et aux proches de Gilbert, avant de rejoindre son équipe à Drancy.

«  C’était un homme d’une très grande gentillesse qui était à l’écoute de tous et qui respirait le football. Quelle tristesse pour nous tous. La vie est parfois injuste. J’ai connu Gilbert dans un hôpital lorsque il a accepté de signer à Calvi et c’est encore dans un hôpital que je vais le revoir pour une dernière fois. Gilbert a été pour moi et pour d’autres au club bien plus qu’un entraîneur. C’était tout simplement un ami comme on aimerait en avoir plusieurs ».

La dépouille mortelle de Gilbert arrivera mardi Bastia. Les obsèques seront célébrées le lendemain, mercredi 10, à 14h30 à l'église Notre Dame des Victoire de Lupino. 

A la demande du président de la Ligue Corse de Football, Marc Riolacci, une minute de silence sera observée sur tous les stades.

En cette douloureuse circonstance, Corse Net Infos présente à sa compagne Ghislaine et son beau-fils Robin, à sa sœur et à toutes les personnes que ce deuil afflige, ses condoléances émues et attristées.


Gilbert Angelotti s’est éteint à Nice



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse