Corse Net Infos - Pure player corse

Furiani : Le collectif Ghjustizia é Verità per i Nostri réclame justice


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 22 Décembre 2016 à 00:09 | Modifié le Jeudi 22 Décembre 2016 - 01:03


Le collectif GVPN, Ghjustizia é Verità per i Nostri a tenu mercredi soir une conférence de presse devant le stade Armand Cesari, juste avant la rencontre SCB – OM. Ce collectif s’est constitué en juin dernier dans le cadre des suites de l’affaire de Reims et du « harcèlement judiciaire » qui en découle.


7 intervenants ont pris tour à tour la parole pour expliquer le combat du collectif.
J.-B_ Castellani (président de Bastia 1905 et membre de GVPN)  tout d’abord a fait l’historique des faits et les a comparés avec d’autres violences policières en France.
Maxime Beux, double victime dans ce dossier, blessé à l’œil lors des faits a fait le point sur sa santé et sa mise en examen. 
Sont aussi intervenus les avocats, Mes Albertini et De Casalta expliquant leurs démarches pour obtenir des remises en liberté et la requête en nullité qu’ils vont déposer.  
Anthony Agostini, représentant le SCB, membre du GVPN, a fait connaitre la position du club dans ce dossier et présenté une tombola au profit du collectif. 
Sébastien Graziani a lui parlé au nom de Bastia 1905 et Arnaud Gabrielli s’est exprimé au nom des 3 syndicats étudiants, solidaires du collectif. 
In  fine le collectif demande  « la mise en liberté de Julien Muselli et de Adrien Mararise, l’arrêt des poursuites pour les autres supporters et l’exigence de justice et de vérité pour tous les protagonistes de l’affaire de Reims et pour Maxime Beux en particulier, seules garantes du retour à une situation apaisée pour notre jeunesse ». 
Dimanche, 25 décembre, le collectif sera présent devant la prison de Borgo à partir de 16 heures afin « de souhaiter un joyeux Noël aux nôtres » 


Furiani : Le collectif Ghjustizia é Verità per i Nostri réclame justice



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie