Corse Net Infos - Pure player corse

François Modesto, ancien footballeur bastiais en Grèce


Rédigé par Florian Cadu le Lundi 2 Avril 2018 à 18:41 | Modifié le Lundi 2 Avril 2018 - 19:47


Ancien joueur professionnel de football passé par l’AS Monaco et le Sporting Club de Bastia, où il a débuté et achevé sa carrière, François Modesto s’est aujourd’hui reconverti comme dirigeant en Grèce. Dans le staff de l’Olympiakós Le Pirée plus précisément, auprès duquel il est chargé du recrutement après avoir été directeur du sportif. Une orientation qu’il apprécie particulièrement.


François Modesto, ancien footballeur bastiais en Grèce
1997. François Modesto débute sa carrière professionnelle de footballeur au Sporting Club de Bastia. 2016. Le défenseur né dans la ville de l’entité, prend sa retraite au sein de la même équipe.
Entre ces deux dates ? Cinq années passées à Cagliari (quatre en deuxième division italienne, une en première), six saisons disputées à l’AS Monaco où il est surnommé « Dieu »  par certains supporters (une finale de Coupe de France en 2010), et une aventure en Grèce, à l’Olympiakós Le Pirée (trois championnats gagnés entre 2010 et 2013). Un parcours bien chargé et couronné de succès.

Avec Bastia, avant que le club ne tombe en National 3 et ne se trouve dans une situation « compliquée » comme la qualifie François Modesto, ce dernier a joué 108 matchs de championnat, six de coupes nationales et deux de coupe européenne nommée Intertoto. Le tout en marquant quatre buts. Membre de l’équipe entre 1997 et 1999 avant de revenir entre 2013 et 2016, l’arrière né en 1978 a toujours évolué dans l’élite et n’a jamais connu de descente dans l’échelon inférieur. Il a même accédé à la finale de la Coupe de la Ligue en 2015 (perdue 4-0 contre le Paris Saint-Germain).
Un porte-bonheur ? Peut-être. Pourtant, le Corse a décidé de ne pas rester sur l’Ile de Beauté une fois sa mission terminée. Direction… la Grèce, le lieu où il a soulevé trois trophées.

« Je vis en Grèce depuis deux ans, et je suis très bien là où je suis. J’ai véritablement trouvé ma reconversion », décrit François Modesto. Son club ? L’Olympiakós Le Pirée, celui-là même qu’il a défendu trois ans. « J’y ai d’abord joué entre 2010 et 2013 (cent matchs, sept buts), puis j’y suis retourné trois ans plus tard en tant que directeur sportif pendant un an et demi. Et je suis maintenant chef du recrutement du club. »
Un poste nouveau qui lui plait particulièrement, l’Olympiakós se battant chaque saison pour les titres et devant donc renforcer son équipe chaque année avec l’arrivée de recrues.
« Il y a pas mal de choses à faire, confirme le Bastiais d’origine. Ça se passe vraiment super bien. C’est un très grand club, donc à partir de ce moment-là… Il faut quand même savoir qu’on était en Ligue des Champions la saison dernière, et qu’on y est retourné cette année. » Tombé dans un groupe extrêmement difficile en compagnie du FC Barcelone et de la Juventus Turin, l’Olympiakós ne s’est pas qualifié pour les huitièmes de finale de la compétition mais a tout de même réussi à résister en accrochant le match nul quand les Catalans sont venus affronter les Grecs. En championnat, le club de François Modesto est positionné en troisième position, et le titre de champion est toujours possible.
Après tout, « Dieu » est capable de créer des miracles.
Et de revenir un jour au SCB ?




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse