Corse Net Infos - Pure player corse

Figari Sud-Corse : Quatre semaines pour se refaire une beauté


Rédigé par le Mercredi 27 Février 2019 à 07:55

CNI a rencontré ce mardi 26 février Romain Leccia, directeur adjoint de l’aéroport de Figari Sud Corse, pour évoquer en sa compagnie le chantier de grande envergure qui devrait complètement transformer l'aéroport.




Figari Sud-Corse : Quatre semaines pour se refaire une beauté
Rencontre, ce mardi 26 février, avec le directeur adjoint de l’aéroport, Figari Sud Corse, Romain Leccia. L’entretien s’est déroulé sur le tarmac de l’aéroport, à bord d’un véhicule utilitaire, avec « une demande de titre de circulation accompagnée », validée par la DIDPAF (direction interdépartementale de la police aux frontières) d’Ajaccio. Sécurité oblige. 

Sur ce chantier de grande envergure, un nombre impressionnant d’hommes œuvrent pour honorer les délais de réalisation, de 4 semaines : on observe le balai incessant des engins, sur la piste, d’une longueur de 2 420 mètres, qui subit une transformation de remises aux normes européennes, pour un budget de 19 millions d’euros, dans une situation de forte croissance du trafic puisque l'aéroport de Figari Sud Corse a enregistré plus de 750 000 passagers, en 2018.

Cependant, l’aéroport reste ouvert et ce, à partir de 6 heure 30 tous les jours, pour répondre aux besoins des visiteurs, au point d’information, également pour l’accueil des personnes qui attendent les navettes régulières, prévues pour les rotations vers les aéroports de Bastia et d’Ajaccio – (première navette à 7 h 25).

L’ouverture est prévue le 24 mars 2019 : prochain vol le 25 mars.
Informations voyageurs & renseignements par téléphone au 04.95.71.10.10

En cette période particulière « Nous restons ouvert pour la partie commerciale. Une partie du personnel est en formation ou en congés vacances, d’autres effectuent une permanence. Les personnes à l’année sont le personnel de la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Corse du sud), les agents de sureté, les assistants d’escale, le nombre est variable selon les saisons, les représentants des compagnies, les commerçants de l’aérogare et les loueurs indépendants de voitures ». - nous confie Leccia

L’Aéroport a été Certifié européen, depuis 2017, sous réserve de réaliser certains travaux, ces travaux vont boucler des - non conformités - enregistrées, pouvez-vous expliquez les différentes étapes ? 

« La première étape s’est faite alors que l’exploitation des vols était toujours en cours ; réaliser des travaux dans ces conditions a été bien cadré, tout s’est parfaitement déroulé. La piste était disponible, alors même qu’il y avait des travaux en bout de piste : des travaux de renforcement».
« A la deuxième étape, il y a eu la fermeture, la mise à l'arrêt de l'infrastructure aéroportuaire ; un arrêt total de l’exploitation des vols commerciaux. Dans un premier temps, il y a eu, en 4 jours, le rabotage de la piste, ensuite la réalisation de purges, très localisées, sur des parties endommagées. Puis la création des demi-raquettes intermédiaires. Seront rajoutées deux raquettes de retournement en béton plus solides que le bitume, en bord de pistes, qui permettront un demi-tour sur piste en amont pour éviter un temps de roulage trop long sur la piste. Le planning est assez tendu, il a fallu adapter les moyens humains et matériels dans un temps record, mais tout semble en bonne voie et nous sommes confiants pour l’ouverture, le 25 mars 2019 ».


Cet aménagement est nécessaire pour la mise aux normes à l’égard de l’agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) ?
« Oui, les derniers travaux de réfection de la piste, datent de 22 ans ; ses travaux doivent être réalisés à cause de la vétusté bien marquée et identifiée ; par ailleurs la piste ne sera pas rallongée ».

D’autres grands projets structurants sont à venir ?
« Nous allons essayer de pallier la demande de plus en plus importante du nombre de passagers dans les toutes prochaines années, le développement est important dans ce sens. Les projets d’extension de l’aérogare sont prévus ainsi que les parkings d’aviation. Le tri-bagage demande une autre organisation avec un agrandissement conséquent. Augmenter le nombre de banque d’enregistrement, et les parkings voiture s’avèrent nécessaire ».

Un mot pour la sureté des passagers ?
« Elle est très règlementée les vérifications et les mesures sont très importantes. La sureté est contrôlée et vérifiée, nous sommes un petit aéroport certes mais nous sommes soumis à la même réglementation, et les mêmes procédures que les plus grands aéroports ».
 
Pour la troisième étape, quelles sont la nature des travaux ?
« Le nivellement général des bandes de piste et la création d’aires de sécurité de l’extrémité de la piste (RESA), l’enrochement, le renforcement de la bretelle du Pélicandrome, la reprise de l’assainissement, le marquage au sol et le balisage lumineux ».
 

Les moyens humains et matériels, pour ce temps record, sont remarquables, « tout semble en bonne voie et nous sommes confiants pour la réouverture, le 25 mars 2019 ».
Les voyageurs attendent donc, avec impatience, l’ouverture de l’aéroport et les projets futurs évoqués, lors de cet entretien : l’agrandissement du hall B qui changera le sens de circulation et les habitudes des passagers, sans doute l’ouverture d’autres commerces.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude