Corse Net Infos - Pure player corse

Ferrari : Le sermon de la chute de Rome


Rédigé par Anne-Marie Berger Vachon le Mercredi 17 Octobre 2012 à 01:02 | Modifié le Mardi 18 Décembre 2012 - 20:49



Ferrari : Le sermon de la chute de Rome
Aout 2012
Auteur : Jérôme Ferrari

Actes Sud Littérature
Domaine français

La prise et le pillage de Rome par les Vandales fut l’objet d’un immense traumatisme psychologique et moral des populations.  Les chrétiens furent très vite accusés d’avoir , en abandonnant et condamnant les dieux qui avaient fait la grandeur de Rome, précipité sa chute. Augustin, leur évêque s’applique alors dans plusieurs de ses sermons, de les réconforter et les exhorter à ne pas désespérer.

C’est dans le petit monde clos d’un village de Corse, entre Ajaccio et Corte, que Jérôme Ferrari va installer une autre histoire de fin d’un monde.
De l’aïeul Marcel, né de parents épuisés par le premier conflit mondial à ses enfants puis surtout son petit fils Matthieu, c’est la vie d’un village autour d’un café tout simple devenu grâce à l’ambition de Matthieu et son camarade le sarde Liro, un lieu exceptionnel de rencontres, d’amours, de fêtes.

Les usages ancestraux de chasses, de chants, de cérémonies liturgiques se mêlent à la modernité de vues de ces deux garçons étrangement cultivés qui ont choisi de régresser.  En filigrane, Aurélie, la sœur de Matthieu, archéologue en Algérie, justement à Annaba, ancienne Hippone, tout près de la mémoire d’Augustin.
Ce livre, très court se lit comme on écoute :  une écriture rythmée et mélodique entraîne sans respirer jusqu’au bout de cette histoire qui ressemble à un conte.



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine