Corse Net Infos - Pure player corse

Entretien avec Descartes, Mazarine Pingeot, la parole philosophique revisitée


Rédigé par Lucie Cancellieri le Samedi 29 Septembre 2012 à 00:23 | Modifié le Samedi 27 Octobre 2012 - 00:27


Les éditions Plon ont crée un nouvelle collection appelée Entretien. Collection intéressante et intelligente dans laquelle se déroule, entre deux auteurs, un faux dialogue composé de questions fictives et de réponses authentiques. Dans Entretien avec René Descartes, Mazarine Pingeot construit avec le philosophe un dialogue d'outre-tombe basé sur des questions fictives, celle de l'écrivain, et sur des réponses réelles, celles de Descates, tirées de ses ouvrages.


Entretien avec Descartes, Mazarine Pingeot, la parole philosophique revisitée
Le pari pour l'éditeur était risqué et la problématique était double : comment créer l'illusion d'un véritable dialogue se faisant dans deux langues toutefois différentes (français moderne et français du XVIIè siècle) et comment montrer que la pensée de Descartes plus de trois siècles après sa disparition, est une pensée moderne qui répond aux questions de notre temps ?
Pari réussi pour cette interview à rebours : les réponses y sont connues avant les questions.  Mazarine Pingeot s'est donc prêtée à cet exercice et  l'illusion du dialogue est réussi. Celui-ci est fluide, les questions et les réponses s'enchaînent et créent ainsi une brèche dans le temps. Brèche durant laquelle le lecteur redécouvre la pensée cartésienne.
Car qui n'a pas de vagues souvenirs du cogito ? Le mot cartésien est entré dans le vocabulaire courant. Mais souvent mal employé, il montre que de la pensée de Descartes, il ne reste, pour le grand public, que des bribes.
Grâce aux questions de Mazarine Pingeot, on redécouvre donc ce qu'était le cogito inéluctablement lié à l'idée de Dieu, de liberté et de libre arbitre. On comprend que Descartes fait de la philosophie une manière de vivre. Pour le philosophe, c'est le bon sens qui doit nous guider car il est « la chose la mieux partagée au monde ».
La pensée du philosophe se fait plus accessible grâce au jeu des questions-réponses. Les questions sont soit courtes et précises soit plus longues. L'écrivain reprend alors les termes de Descartes pour les réexpliquer. Dans les interrogations de Mazarine Pingeot se lit le soucis pédagogique de faire de la pensée cartésienne une pensée compréhensible par tous.



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine