Corse Net Infos - Pure player corse

Election européenne : L'analyse d'Europe Ecologie-Les Verts


Rédigé par le Jeudi 29 Mai 2014 à 23:52 | Modifié le Jeudi 29 Mai 2014 - 23:54



Avant toute chose nous tenons à remercier les 3500 électeurs de Corse qui nous ont accordé leurconfiance pour défendre au parlement européen l'idée d'une autre Europe. Comme beaucoup, nous déplorons le taux d'abstention qui témoigne du peu d'intérêt de l'électorat pour une élection qui pourtant le concerne au premier plan. Beaucoup d’interrogations demeurent sur cet état de fait, et il convient que les responsables politiques à tous niveaux, tentent de les analyser pour parvenir à agir en conséquence. 
Le résultat sur la circonscription est évidemment une déception, bien qu’il nous permette de conserver un 
siège au parlement, et que nous ayons toute confiance en Michèle Rivasi pour porter notre voix au sein de cette instance et relayer celle de la Corse. 
Il est à constater que ce sont ceux qui rejettent l’Europe qui se sont mobilisés. 
Cette abstention a donc profité largement au Front National, partout, y compris en Corse. Nous tenons à dire et redire aux électeurs combien ce vote nous paraît dangereux et combien malgré la colère ou les inquiétudes qui peuvent être les leurs, il est imprudent de donner crédit à des mouvements populistes qui prônent le repli sur soi, la haine et la méfiance de l'autre, plus que la capacité (et sans doute la volonté) à résoudre réellement leurs problèmes. 
Pour ce qui concerne le résultat des écologistes en Corse, nous portons un regard le plus objectif possible 
qui tient compte de la réalité de l’histoire politique de notre île et nous considérons en ce sens que la 
progression de nos idées, en tant que telles, est à noter. 
Nous rappelons en effet, que lors de notre congrès, il y a un an et demi seulement, le parti a validé une nouvelle ligne et décidé de défendre l'écologie politique sous nos propres couleurs et pour la première fois dans l'île, en toute indépendance, en étant clairement situé sur des valeurs de gauche. Cette nouvelle ligne démontre donc aujourd'hui sa capacité à mobiliser et convaincre des électeurs insulaires pour l’écologie politique en tant que telle. Alors en effet, que nous avions obtenu en 2012, 2,33% aux présidentielles en Corse, aujourd’hui, nous obtenons près de 5% en moyenne sur l’île, (6,6% à Porto Vecchio par exemple, où nous réalisons un score supérieur au PS). Nous déplorons également la confusion incessante qui a consisté à confondre un discours d’élection locale et celui d’une élection Européenne, ce qui ne contribue pas à rendre lisibles les enjeux de l’Europe et de son parlement pour le citoyen Corse. Cette communication électorale a participé à porter un regard replié sur les frontières de la Corse, alors qu’elle a besoin, au contraire, d’ouvrir les yeux sur le rôle qui est le nôtre pour la construction Européenne et comprendre celui de l’Europe. Des voix qui auraient pu défendre une Europe fédérale, sociale et des régions se sont donc perdues dans cette confusion.



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu





Derniers tweets
Corse Net Infos : Ajaccio : Le Rotary récolte 15 000€ sur une vente aux enchères caritative d'œuvres d'art https://t.co/y9zvKom6is https://t.co/0MASFajK3q
Dimanche 27 Mai - 16:11
Corse Net Infos : L'Hommage de l'Ile-Rousse à François Vescovali https://t.co/AnlHhFD0sc https://t.co/P2oRGanesb
Dimanche 27 Mai - 15:45
Corse Net Infos : L'évêque de Corse au pèlerinage de Sainte Restitude à Calenzana https://t.co/LuN0wnw9D3
Dimanche 27 Mai - 15:22
Corse Net Infos : L'évêque de Corse au pèlerinage de Sainte Restitude à Calenzana https://t.co/vmAq8rfm6u https://t.co/ikO7vulOU9
Dimanche 27 Mai - 15:20



Newsletter






Galerie